Elever des enfants en ville

IMG_0900

J’ai toujours adoré ma ville. Avec mon premier, je passais des heures à me balader à travers les rues de mon quartier, j’arpentais tous les espaces verts,  du jardin d’acclimatation à celui des Tuileries. Les jours de pluie, je trainais ma Mac Laren à la Cité des sciences ou au Muséum d’histoire naturelle. On prenait le bus, le métro, et des glaces sur l’Ile Saint Louis. Puis j’ai eu 3 enfants de plus. Quand tu habites en ville, 4 enfants, c’est quand même pas super pratique. Déjà pour des questions logistiques, tu galères grave. Trouver la voiture de 6 places, avec un coffre suffisamment grand pour y caser l’énorme poussette double, et qui pourra également être garée rapidement en créneau devant chez le pédiatre Boulevard Saint Germain, tu vois un peu la difficulté du truc. Ensuite, tu habites en ville donc, les appartements sont haussmanniens ( parquet, moulure, cheminée t’es contente c’est joli, MAIS pas d’ascenseur, baignoire sabot, et cuisine de 2 m2 environ). On est au 4 eme. Monter les escaliers plusieurs fois par jour avec les enfants est une course de fond. Evidemment y’a pas de local à poussette, alors tu portes les 2 plus petits ( 15 kg chacun à la dernière pesée), tu traines la 3 eme par le bras (elle veut pas monter, elle a mal au pied, elle a mal au ventre, elle a décidé de te challenger un peu), et tu demandes au grand s’il est ok pour porter son cartable ET ton sac à main, sans le renverser please …. En général, pendant la montée, les twins feront tomber tétine, doudou, chaussure ou morceau de pain, pour tester la résistance de tes rotules. Bref, pas pratique. Quand tu dois faire quelques courses, en général, tu y vas seule. La poussette double ne passe pas à la caisse du Monop, et les petites vieilles qui te demandent si ce sont des jumeaux te font perdre facile 10 minutes à chaque rayon. D’ailleurs, tu vas seule quasiment partout. Débarquer avec 4 mômes pour essayer le pantalon vu en vitrine chez COS, tu n’y penses même pas. Le resto non plus, tu fais pas. Maintenir des jumeaux de 18 mois assis le temps d’un dej/diner relève de la mission impossible. On y arrivera un peu plus tard, c’est sûr, mais il faut qu’ils grandissent un peu. Alors en attendant de pouvoir leur faire découvrir la ville, la ville vient à nous. On se fait livrer les courses, le diner, les vêtements, même les amis se déplacent jusqu’à nous, faute de pouvoir facilement nous accueillir. Tellement de choses nous semblent pour le moment inaccessibles… Encore un peu de patience, dans quelques temps, nous pourrons à nouveau redécouvrir les infinies possibilités de notre ville … et si on allait plutôt vivre à la campagne ?

2 commentaires sur “Elever des enfants en ville

  1. Une de mes grandes questions du moment. Je suis une grande adepte de ma ville aussi, mais je sais qu’avec deux bébés, tout va se compliquer : prendre le métro (le challenge), faire les courses, aller chez le pédiatre, à la crèche, chez des amis, etc. Ca m’angoisse et me stresse un peu en fait, je sais qu’avec un seul enfant, ça aurait été plus simple. Je réfléchis à des solutions intermédiaires : poussette canne simple + porte bébé (?) et je sais aussi que je ferai comme toi appel à toutes les technologies pour éviter les courses et autres obligations du quotidiens (qui sont rébarbatives de toutes façons !)
    4 enfants à balader, ça fait effectivement une petite troupe, mais une fois que les twins auront grandi un peu, vous pourrez (re)trouver une nouvelle liberté et profiter de la ville et de tous ses petits plaisirs !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s