Nos chers voisins

Capture d’écran 2015-12-16 à 16.52.22.png

Nous habitons une tour de 17 étages, on a donc pas mal de voisins. En nous voyant débarquer tous les 6, la gardienne a judicieusement pris le temps de nous présenter aux plus grincheux, pour faciliter les rapports de bon voisinage. Consciente également que mes enfants peuvent vite monter dans les décibels, j’ai proposé stratégiquement à la voisine du dessous ( Celle qui est directement concernée) de venir boire un thé. J’avais bien briefé les mômes :  on dit bonjourmadame/mercimadame/aurevoirmadame, on se tient correctement, et on essaie de ne pas se battre, juste pendant 15 minutes, ensuite, on revit normalement. Je comptais également sur le pouvoir de séduction naturels de mes enfants ( ce sont les plus beaux, évidemment) pour amadouer cette voisine qui paraissait si difficile à dérider. En vain.

Malgré les tapis dans les chambres, malgré le boycott des jouets bruyants ou à roulettes, malgré les chaussons enfilés dès que la porte d’entrée est franchie, mes enfants ont l’impertinence d’être des enfants. Mes bébés pleurent parfois la nuit, les insolents,  et de temps en temps même qu’il leur arrive de faire tomber un biberon ou un playmobil sur le sol. Et ils se réveillent tôt en plus, avant 7 heures, ils doivent le faire exprès c’est pas possible. Ma 5 ans, elle,  se permet de danser sur le CD de la Reine des Neiges  et mon 8 ans, ce petit effronté, joue parfois avec ses logo Star Wars, prenant le risque inconscient de faire tomber quelques briques à même le sol. Le pire reste quand même la façon dont ces petits monstres se déplacent. Un peu de respect bordel, ne pourraient-il pas faire des pas de loup dans le couloir plutôt que de courir dans leur chaussons pointure 21 ? Et les bagarres, parlons-en des bagarres, n’arrivez-vous pas à faire entendre raison à vos jumeaux de 18 mois ? Avez-vous tant de difficultés à les élever pour qu’ils se battent pour un jouet, un livre ou un Chocapic ? Mais quels parents êtes-vous donc ? Je n’ai pas d’enfant, mais si j’en avais, je les tiendrais autrement, ça je peux vous l’assurer chère Madame.

Vous avez sonné à ma porte une fois, puis deux, puis cinq, à chaque fois je vous ai ouvert, cherchant à vous expliquer que mes petits vivaient normalement leur vie d’enfant, des enfants à qui nous disons constamment de faire attention au bruit, car respecter les autres est une valeur qui m’importe malgré ce que vous avez l’air de penser.  Mais vous avez été  de plus en plus agressive, de moins en moins polie, pendant que moi, je continuais à m’excuser d’avoir 4 enfants. Aujourd’hui c’est terminé, je n’ouvrirai plus ma porte à vos excès de colère et à votre intolérance. Mes enfants et moi continueront de vous dire bonjourmadame dans l’ascenseur, même si ça fait longtemps que vous ne nous répondez plus,  mais ne comptez plus sur moi pour leur dire de ne pas courir dans le couloir, il se peut même que ce soir, je les laisserais jouer à chat …

 

14 commentaires sur “Nos chers voisins

  1. Tu as raison. Laissons les enfants agir en enfant.
    Elle a l’air d’en tenir une couche la madame !
    Ca me fait penser à notre voisin quand on vivait encore en appart (petite copro de 4 logements pourtant !) qui faisait ses travaux les dimanches et jours fériés, qui faisaient la nouba jusque 3h du mat (son séjour jouxtant notre chambre – et celles des bébés à l’époque) et quand j’allais râler il me répondait « moi je dis rien quand vos gosses hurlent en pleine nuit, alors vous n’avez rien à dire ! »
    Voila voila…
    Bon courage !

    J'aime

  2. Ahhhh! Comme je te comprends(je te dis tu, hein?!!)! Ici aussi on nous a regardé de travers quand nous avons emménagé dans ce grand appartement avec 3 enfants. Diantre!!! Et nous, celle qui nous a cassé le plus les pieds est la voisine de l’étage au dessus mais même pas au dessus de notre appartement?!! Les travaux étaient trop longs, les enfants osaient se déplacer dans les parties communes et mon dieu notre sac poubelle était ….immmmmense! J’ai fini par lui dire que ce n’était pas une maison de retraite, que si ça l’intéressait j’avais des adresses… Sinon si elle voulait vraiment du calme, il y avait le cimetière! Après une période de??? Froid, elle est maintenant charmante! Elle n’a pas encore vu notre nouveau compagnon: un chien!!!! Vive les familles et la vie! Plein de courage.

    J'aime

  3. Argh ! Comme je compatis… Et c’est vraiment là que je savoure ma chance de vivre à la campagne où personne n’entend mes enfants se battre et hurler (N°3 a trouvé des décibels que je n’imaginais même pas exister)… ou moi crier après après eux 😦
    Parfois quand on a essayé la conciliation pendant un bon moment, la méthode de Laure se tente. De toute façon ça peut pas vraiment être pire, alors un électrochoc, pourquoi pas ?

    J'aime

  4. Elle est peut-être juste… jalouse. Elle doit être triste cette méchante madame aigrie. En tout cas tu réagis comme il faut, ni surenchère, ni culpabilité. En restant neutre et correct, sans s’excuser (ça c’est notre éducation – bravo de t’y tenir), tu ne donnes pas de grain à moudre. Elle va se lasser… La bêtise fait mal, les enfants réconfortent.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s