Grossesse gémellaire : l’accouchement

IMG_2287

Cette semaine, on raconte son accouchement de multiples sur la blogosphère, alors je me lance. Je t’avais déjà raconté l’arrivée de ma numéro 2 ici tu comprendras donc pourquoi j’étais légèrement tendue à l’idée d’accoucher encore une fois. On m’avait prévenu qu’avec la rapidité de ce second accouchement, le 3 eme risquait de l’être tout autant. Ma plus grande peur était donc de ne pas avoir le temps de me rendre à la maternité et d’accoucher de mes jumeaux à la maison, avec les 2 ainés en spectateurs. Mon autre appréhension concernait évidemment la douleur, j’étais prête à demander la pose d’une péridurale en préventif dès le 7 eme mois pour être sûre de l’avoir. Pour la première fois,  je ne fantasmais plus sur un accouchement naturel. Non, pour cet accouchement, je voulais du médical, du technique, de la péri, du déclenchement, des analyses, des contrôles. Et c’est exactement comme  je le souhaitais que j’ai mis mes 2 derniers bébés au monde. J’ai été déclenchée à 37 SA, un lundi matin. Après avoir déposé les enfants à l’école, nous avons commandé un taxi, en route vers la maternité. Il était temps, j’étais prête à sauter à la gorge du premier qui me demandait si j’avais pas dépassé le terme (pour rappel, quand tu attends des jumeaux, on te le demande dès le 4 ème mois de grossesse). Lundi matin donc, on appelle le taxi. Evidemment je ne lui dis pas que je suis sur le point d’accoucher, je lui donne simplement l’adresse du lieu sans préciser que c’est une maternité, il est ainsi ainsi plus volontaire pour t’ y conduire. En arrivant, la sage-femme m’a injecté le produit pour le déclenchement et la péridurale en même temps. Les  contractions sont arrivées très vite, très puissantes, mais indolores et mes bébés sont arrivés effectivement très rapidement. Je garde en mémoire ce moment particulier où en une seconde, la pièce se remplit de sages femmes, médecins, anesthésistes, pédiatres, infirmières, aide-soignantes. Pour l’accouchement intimiste, avec des jumeaux, tu repasseras. C’est à ce moment là que tu prends conscience qu’un accouchement multiple, même s’il y en a de plus en plus, ça reste quand même quelque chose d’exceptionnel. L’image que je retiendrais de ce dernier accouchement, c’est celle de ces 2 petits corps tout chauds posés sur ma poitrine, sensation inégalable de bonheur absolu, débordant. Tu ne sais plus qui est qui, mais tu t’en fous, tu te dis que tu as réussi, que tu as mené une grossesse gémellaire à son terme, que tu as fait naitre 2 bébés en une seule fois. À partir de maintenant, tu te sens plus forte que tu ne l’as jamais été. Tu es devenue une mère de jumeaux et une mère de famille nombreuse en même temps. Ce lundi 3 mars 2014 est le premier jour du reste de ta vie, une vie que tu n’avais pourtant jamais envisagée, une vie plus riche, plus intense, plus bruyante que tu ne l’avais jamais imaginée.

9 commentaires sur “Grossesse gémellaire : l’accouchement

  1. Ton recit est clairement ce a quoi la sf m a demande de preparer psychologiquement, en bref rien de naturel…et 30 personnes dans la salle . Honnêtement je m en fous…je suis passée aussi par la pma pour les 2 petits êtres que j attends…donc du moment qu ils arrivent en bonne santé c est bien là le principal…j espere vivre une voix basse aussi…c est marrant mais comme toi j ai accouché très vite de mon premier en 2/3 heures dilatation travail naissance compris…et on m a dit ou la pour le prochain vous risquez d accoucher à la maison…Des bises . Ps : les photos de tes loulous est trop craquate !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s