La confiance

Capture d’écran 2016-03-14 à 17.02.36.png

Devenir mère est compliqué. Passer du statut de fille de ses parents à celui de mère de ses enfants prend du temps. Il a fallu apprivoiser ce nouveau rôle, cela m’a pris du temps. Mais ensuite, j’ai trouvé ma place. J’étais pourtant cette petite fille maladivement timide, terriblement angoissée, qui voulait faire le moins de bruit possible, puis cette adolescente désespérément maladroite, qui n’avait pas les bons codes, toujours un peu à coté de ce qu’il fallait être. En devenant mère, j’étais enfin exactement là où je devais être, au bon endroit, au bon moment. Forte, forte comme je ne l’avais jamais été. Après tout, j’avais porté mes enfants, dont deux en même temps, j’avais accouché, j’avais nourri, j’avais endormi, j’avais consolé, j’avais accompagné, j’avais soigné, j’avais su demander de l’aide quand il le fallait … La maternité m’a donné une confiance dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Je n’ai plus peur de grand chose et je suis dure au mal. J’avance coûte que coûte, puissante et déterminée. Le chemin de la maternité n’a pas été simple, mais j’ai vu les montagnes devenir des collines et les chemins des autoroutes. Aujourd’hui, auprès d’eux, je me sens incassable. Alors s’il le faut, quand il le faudra,  je traverserais les vents violents de leur enfance ou les tsunamis de leur adolescence, et même plus encore, je suis prête.

 

12 commentaires sur “La confiance

  1. Quelle chance tu as! le peu de confiance en moi qui me restait s’est évanoui le jour de mon accouchement!
    J’ai toujours l’impression d’être nullissime en tout et de m’y prendre comme un manche!
    Et je n’ai plus qu’à aller m’acheter une paire de jambes sublimes…;-)

    J'aime

    1. Ton accouchement a été difficile ? Tu peux me raconter par mail si tu veux. En tout cas, ça n’est pas de nouvelles jambes dont tu as besoin, mais de réaliser à quel point tu es une mère au top. Toutes les mères le sont, mais celles de jumeaux un petit peu plus 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Difficile? Disons que j’étais à deux doigts de ne pas être la pour en parler aujourd’hui…..Nous avons eu beaucoup de chance tous les 3….et j’ai encore du mal à le réaliser….Cela n’a fait que renforcer mon anxiété maladive que je gère tant bien que mal!

        J'aime

      2. Oh, je comprends mieux. J’ai eu beaucoup de chance moi aussi après des complications survenues un mois après mon deuxième accouchement. Il m’a fallu beaucoup de temps pour m’en remettre psychologiquement, et plusieurs mois pour pouvoir aborder le sujet. N’hésite pas à en parler autour de toi si tu en as besoin, ne reste pas avec » ça » toute seule, ça te fragilises de l’intérieur. Tu es une survivante, je suis sûre que tu arriveras bientôt à transformer ça en un atout plutôt qu’en un handicap. Je t’embrasse.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s