Avoir une fille

Capture d’écran 2016-04-07 à 15.19.33.png

Avoir une fille, c’est savoir faire des couettes, des tresses, des chignons et des queues de cheval. Avoir une fille c’est mettre à l’épreuve son sens de la mode. Avoir une fille, c’est découvrir la diversité d’une palette chromatique allant du rose au mauve, en passant par toutes les déclinaisons de violets. Avoir une fille, c’est faire semblant. Faire semblant de boire le thé, faire semblant d’être une princesse au cheveux longs, faire semblant de parler couramment le petit poney. Avoir une fille, c’est supporter d’entendre crier souvent, certains sons, les plus aigus, peuvent même te faire perdre en qualité d’audition.

Avoir une fille, c’est lui dire qu’elle est jolie, mais pas que ça. Avoir une fille, c’est réfléchir constamment à sa propre féminité. Dois-je accepter qu’elle se peinture les ongles en rose, s’il te plait maman, c’est troooop beau….Et puis, la voir si heureuse avec ses ballerines à paillettes et son petit sac à main fluo, c’est vrai que c’est mignon. Mais comment lui dire qu’elle n’a pas besoin de ça pour exister. Comment lui faire comprendre qu’elle a tellement d’autres choses à offrir qu’une jupe à volants et une barrette papillon. Comment lui expliquer tout ça, quand elle me voit tous les matins mettre du rouge à lèvres avant de partir travailler ?

Avoir une fille, c’est lui faire comprendre qu’il faudra parler un peu plus fort que ses frères pour se faire entendre, être un peu plus compétente pour se faire respecter et un peu plus têtue pour y arriver. Avoir une fille c’est savoir qu’on s’inquiétera un peu plus pour elle que pour ses frères quand le couvre-feu sera dépassé. Avoir une fille, c’est savoir que plus tard, on voudra l’empêcher de faire les mêmes erreurs que soi, mais qu’il faudra se retenir parfois, pour la laisser trouver seule son chemin.

Avoir une fille, c’est beau, c’est difficile, c’est magique, c’est précieux. Avoir deux filles, c’est encore mieux.

19 commentaires sur “Avoir une fille

  1. J’ai la chance que ma graaaande fille (de 12 ans) ait un caractère suffisamment éloigné du mien pour que je ne me dise pas qu’elle risque de faire les mêmes erreurs que moi… Pas de risque de me projeter sur elle, et elle m’épate tous les jours 🙂
    Sinon, j’ai jamais réussi à lui faire une queue de cheval qui tienne, et elle s’en sort très bien toute seule ! (ou comment développer l’indépendance des enfants par l’incompétence maternelle)

    J'aime

  2. Super article c’est vraiment beau ! Ca me donnerait presque envie d’avoir une fille 🙂 Pour l’instant je vais profiter encore un peu de mon petit gars qui je t’assure lui aussi a un cri aigu capable de me faire perdre un peu d’audition à chaque fois 😀

    J'aime

    1. C’est drôle ça, pourquoi tu voulais des garçons uniquement ? (moi j’ai longtemps pensé, et ça me fait peur encore parfois, que les garçons c’était plus difficile pour plein de choses, et que les filles c’est top pour les fringues et un tas d’autres trucs et je suis d’une famille de filles, les garçons je ne connais pas)

      Aimé par 2 people

      1. Hehe! Eh bien j’ai toujours eu plus de potes garçons que fille et vu les relations parfois tendues avec ma maman j’avais très peur quand j’ai su que j’étais enceinte de non pas une mais deux filles en même temps 😁 pourtant je suis aussi d’une famille de fille… Mais finalement je trouve génial d’avoir deux filles et mon fils est parfois plus compliqué à comprendre finalement 😉

        Aimé par 2 people

  3. Je redoutais autant que j’espérais d’avoir une fille. Dès la première écho ce paradoxe a pris fin, on nous a annoncé un garçon. Je me souviens être partie seule après cette annonce dans une galerie marchande dire au revoir à ce rêve teinté d’angoisse en regardant les petites robes dans les vitrines et en me disant que je ne connaîtra jamais ça.
    Ce petit moment de « deuil » m’a permis de me projeter avec un garçon, d’ouvrir une page neuve où tout restait à inventer. Je vis une histoire merveilleuse avec ce petit bonhomme et je me dis souvent que j’ai la maternité légère avec mon p’tit gars. Sans doute bien plus que si j’avais eu une fille. Je sais que j’aurais eu bien plus d’angoisses.
    C’est un bonheur de me dire que finalement la vie m’a donné l’enfant qu’il me fallait.

    Aimé par 1 personne

      1. C’est ce que tout le monde dit aussi pour ma fille…
        Oh la la , 3 petits frères, ça doit pas être facile pour elle !
        Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que c’est elle qui dirige les jeux, que c’est elle qui nous en fait le plus voir…
        Alors c’est vrai qu’elle aimerait vraiment avoir une soeur et je la comprends, moi j’aurais bien voulu avoir une 2 eme fille, mais assurément, elle n’est pas à plaindre!
        Quand même, mon coeur de maman reçoit toujours un coup quand l’intérêt des gens ne se porte que vers LA fille, La pauvre…
        Pourquoi diabolise-t-on ainsi les garçons?
        Moi je les éduque comme des êtres délicats, et non comme d’horribles petits monstres qui ne jouent qu’à des trucs violents et mysogines…
        (Mais bien sûr, ils restent des garcons😁!)

        Aimé par 1 personne

      2. J’ai la chance d’avoir des garcons particulièrement gentils et délicats…mais ils ne remplacent pas une petite sœur…d’autant plus qu’il y a un gros écart entre mes 4 garçons d’un côté et ma fille de l’autre…d’où l’envie d’avoir une 2ème fille tout de suite après..mais ça ne s’est pas fait et c’est bien aussi comme ça!
        Corinne-Methamis (je m’embrouille dans mes signatures…c’est plus simple pour reconnaître la personne lors des commentaires!)

        J'aime

  4. Je ne saurais jamais si je sais encore faire des couettes ou des nattes ! car je n’ai que des garçons et j’en suis ravie aussi ! Même si au fond je garde cette petite curiosité : comment aurait-été la fille que je n’ai pas eu !!? mystère !

    J'aime

  5. Avant l’arrivée de ma petite, je ne savais pas trop comment faire les tresses ! MDR ! Du coup, pour la première fois dans ma vie, j’ai attentivement écouté les leçons de ma mère (avant je ne voyais pas l’utilité, car je n’aimais pas les tresses).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s