Ce que j’aurais aimé savoir

Capture d’écran 2016-04-21 à 20.58.10.png

Parmi mon entourage proche, j’ai été la première à devenir mère. Aucune de mes amies n’avait encore d’enfant,  ma soeur était encore très jeune, et mes copines de bureau étaient encore loin de s’imaginer maman. Bref, la pionnière du gros bide, c’était moi. Je prenais alors conseil surtout auprès de ma mère ou de mes grands-mères, mais je ne me sentais pas suffisamment armée pour me faire confiance à moi, pour écouter les besoins de mon bébé, les miens, et pour pouvoir choisir de faire comme j’avais envie. D’ailleurs j’avais si peu de recul, qu’à cette époque, jamais je ne me suis posée la question de ce que j’avais envie moi, en tant que mère pour la première fois. Alors si je pouvais remonter le temps, jusqu’à cet été 2007, quand numéro 1 mesurait 52 cm, j’aurais aimé savoir :

Qu’il est très difficile de laisser son bébé de 2 mois et demi pour reprendre le chemin du travail, et que passer quelques mois de plus près de lui ne signifie pas obligatoirement un arrêt définitif de sa carrière pro

Qu’on peut continuer d’allaiter tout en travaillant, qu’on n’est pas obligée de sevrer si tôt, juste pour que ce soit plus « pratique » chez la nounou

Qu’on n’est pas obligée de noter dans un carnet les quantités de lait bu à chaque biberon, qu’on peut même s’en ficher complètement, si ton bébé grossit normalement

Qu’on n’a pas forcément besoin d’avoir un chauffe-biberon, un baby-cook, un transat de bain, un babyphone avec caméra, un thermomètre électronique, une baignoire sur pied, une chancelière qui brille, un pèse-bébé, un mouche-bébé, un sac à langer …

Que les couches lavables, c’est pas si compliqué

Qu’on a le droit parfois, de détester son bébé

Qu’un jean de grossesse, ça se porte encore longtemps après l’accouchement

Qu’on ne meurt pas d’un manque de sommeil

Qu’il ne faut pas être trop pressée qu’il fasse ses nuits, mange des morceaux, marche, parle … Tout va bien assez vite, et le temps présent ne se rattrape pas

Que la vie ne change pas radicalement lorsque l’on devient mère, mais qu’elle prend simplement plus de sens

8 commentaires sur “Ce que j’aurais aimé savoir

  1. Tout pareil que toi ! Sauf pour le sac-à-langer (j’utilise toujours le mien), et les pantalons de grossesse : j’avais vite rangé les miens après l’accouchement, car je trouve que c’est une motivation supplémentaire pour « évacuer » lol …
    Bises !

    J'aime

  2. Complètement d’accord être la prems c’est compliqué et on aurait bien aimé avoir des renseignements auprès de son groupe d’amies…
    Ici, même si ce n’est pas obligé de noté ce qu’il boit, je le fait. Je sais pas pourquoi, ça me rassure de voir qu’il tète moins souvent et moins longtemps tout en continuant à prendre du poids.

    Les pantalons de grossesse, je les ai rangé dès mon retour à la maison. Je ne pouvais plus les voir en peinture… Overdose complète!

    Même s’ils grandissent trop vite, j’ai hâte que les nuits deviennent plus longues (il a 9 semaines)!

    J'aime

  3. Ah oui le jean de grossesse je l’ai gardé longtemps après mes 2 grossesse d’ailleurs 😉 et pour ce qui est de tout noté, je l’ai fait avec assiduité pour mon premier et là pour le deuxième je ne le fais plus je note uniquement les moments clés et les découvertes importantes 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s