Double dose

Capture d’écran 2016-05-23 à 11.06.03.png

Avoir des jumeaux n’est pas à priori le rêve de beaucoup de parents. Quand on en parle, la conversation porte souvent sur le nombre astronomique de biberons, de couches, de réveils nocturnes, sur la voiture à changer ou l’appartement à aménager. J’ai souvent entendu que notre histoire de petit troisième se transformant en numéro 3 ET 4,  avait fait peur à certains de nos amis. Et si ça leur arrivait aussi…  C’est vrai que le débarquement  de 2 bébés en même temps te donne un peu l’impression de passer les premiers mois dans le tambour de la machine à laver, mode essorage. Alors oui, vue comme ça, l’expérience gémellaire peut sembler violente, mais à tous ceux qui flippent de voir un jour 2 sacs gestationnels à la première écho, voilà ce qui se cache vraiment derrière la double dose de travail :

  • de la fierté, d’avoir fait grandir 2 bébés dans ton corps
  • de la joie de te balader avec une poussette XXL qui attire les curieux et devenir un peu la Beyonce de ton quartier
  • de l’émotion brute, devant leur lien particulier
  • de la possibilité de ne pas avoir à choisir entre 2 paires de petites chaussures et prendre les 2
  • une sensation de plénitude absolue, quand tes 2 enfants se collent à toi, insatiables, assoiffés, impatients
  • de la confiance en soi, en ses capacités, quand tu as réussi à trouver un équilibre personnel et familial, malgré tout
  • de la chance, tellement de chance de faire partie des 1,7 % des naissances qui arrivent par 2
  • du plaisir de les voir grandir ensemble, s’appuyant sur l’expérience de l’autre, mimant les gestes et répétant les mots
  • de la relativité, sur tout, tout le temps
  • de la patience acquise, nécessairement
  • de l’augmentation du seuil de tolérance au bruit, utile bien souvent
  • du temps en plus pour en profiter, avec un conges mat un peu plus long
  • de l’inquiétude en moins à chaque séparation, parce qu’ils sont 2
  • et évidemment, de l’amour intensément, de celui que tu ne soupçonnes pas encore, de celui qui te fera déplacer les montagnes sans douter une seconde que ça pourrait ne pas être possible, de l’amour à n’en plus finir, de l’amour sans concession, de l’amour coupé en 2, et pourtant 2 fois plus fort

25 commentaires sur “Double dose

  1. Hum, moi, ça fait partie de mes rêves, les jumeaux ^^
    Et j’ai pire que toi, un ami, pour ses parents, n°4 (donc déjà t’as réfléchit avant de te lancer) est devenu 4, 5 & 6 … (ça j’avoue, ça me fait peur si on a pas des jumeaux à n°3 et qu’on se lance dans n°4 …)

    J'aime

  2. Que du bonheur d’avoir des jumeaux, je remercierais jamais assez mes 2 loulous de me faire vivre cette expérience !! quand tu les vois si complice, quand ils se collent le lit le soir pour dormir à côté l’un de l’autre, et quand ils sont dans leur monde, ça te fais vraiment oublier toutes les galères 😉

    Aimé par 1 personne

  3. J’aime beaucoup ton billet 🙂 Et je découvre ton blog par la même occasion. La fierté, c’est vrai qu’on la ressent souvent sans trop oser l’avouer et tout le reste, tout est absolument vrai !

    J'aime

      1. On est plusieurs à avoir remarqué ça, parents de jumeaux de cet âge. Avec mon mari on est arrivé à la conclusion qu’ils s’ennuyaient sûrement et que du coup ils cumulent les bêtises, merci l’interaction des jumeaux 😬 Ecole en septembre chez vous aussi ?

        J'aime

      2. Ils sont de début 2014, alors encore 1 an de creche avant l’école. Le plus difficile en ce moment pour moi ce sont les sollicitations permanentes. Un biberon, un doudou, une tetine, un jouet, un gâteau, toujours en train de me demander un truc, et quand je dis non, c’est la double crise :(((

        Aimé par 1 personne

      3. Oui c’est une période difficile, ils ont rarement des moments seuls. La Nounou nous le dit aussi, ils sont toujours avec elle à demander quelque chose. Ils embêtent les plus grands aussi ? Nous ça s’est calmé et ils commencent enfin à jouer ensemble…

        J'aime

      4. Ils ne les embêtent pas à proprement parler mais ils aiment être avec eux dans leur chambre, toucher à leurs affaires etc … Et donc ils se font régulièrement claqué la porte au nez 😉

        J'aime

  4. Maman de deux grands, 6 ans et 2 ans et demi … et future maman de jumeaux pour octobre . Un peu comme toi donc ! Après l’angoisse et la surprise, je me réjouis enfin de cette maternité différente et unique que finalement peu auront la chance de connaitre … Cette sérénité enfin retrouvée … ton blog, et tes articles honnêtes et pleins de  » vraie vie  » y contribue ! Merci beaucoup !
    Je prends beaucoup de plaisir à te lire !!

    J'aime

    1. Felicitations ! Ce sera deux petits garçons les jumeaux ? Effectivement, je suis plus sereine avec 4 qu’avec 2, mais il y a des moments difficiles forcément. Surtout, ne t’inquiete pas quand je pointe du doigts les difficultés, jamais ça ne dépassera le bonheur d’avoir une petite tribu de 4. Tu seras bientôt en congés maternité ? Je suis ravie en tout cas de connaitre une future maman de 4 option jumeaux ;). A bientôt et merci de ton message.

      J'aime

  5. Je faisais partie de ces personnes à qui les juju ne faisaient vraiment, mais vraiment pas envie… pour l’instant, j’ai même l’impression d’avoir été punie…. ma (dernière) grossesse aura été loin d’être idyllique comme les 2 premières, et pour l’instant, à pleurer tt les jours, je n’y vois rien de positif… ils n’ont qu’un mois et demi et j’ai hâte, tellement hâte qu’ils grandissent pour enfin avoir ce retour d’amour qui fait fondre et oublier toutes les larmes versées…! Allez quelques semaines encore et ça ira!
    Enfin te lire est ma bouée de sauvetage en ce moment, alors merci….

    J'aime

    1. Oui c’est ca, quelques semaines. Ils vont vite dormir un peu plus et toi tu trouveras ton rythme. Est ce que tu les allaites ? Moi je n’ai pas réussi ;). Est ce que tu reprendras le travail d’ici quelques moi ou comptes tu t’occuper des enfants à plein temps ? Bon courage, et donne moi de tes nouvelles de temps en temps 🙂

      J'aime

      1. Non, je ne les allaite pas, je n’ai même pas tenté n’y étant pas arrivée avec les 2 premiers… je reprend le travail en janvier à mi temps, et j’ai hâte, ça me manque depuis 7 mois que je suis arrêtée, je ne suis pas faites pour être mère au foyer, j’aime trop mon boulot et les pauses « maman » qu’il procure, même si j’adore mes enfants. Le mi temps me semble un bon compromis.

        J'aime

  6. Je suis maman d’un presque 6 ans, d’une 4 ans et de deux 8 mois 🙂
    Je parcours ton blog depuis quelques jours. Je me retrouve un peu (même beaucoup) même si j’ai des enfants plutôt faciles et un mari à la maison tous les soirs. mais pour les points les plus importants c’est tout pareil 😉
    J’aime bien ta façon de raconter. tu as une très belle famille 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s