Après l’école

Capture d’écran 2016-06-02 à 16.36.55.png

Les inscriptions aux activités périscolaires pour l’année prochaine ont commencé par ici. Comme tous les ans, chaque famille attend son courrier avec ses codes personnels qui lui permettront de se connecter dès l’ouverture de la plateforme dédiée. Il s’agit de ne pas se rater. Cantine, centres de loisirs du soir, du matin, des vacances, aide aux devoirs, inscriptions aux sports et activités culturelles, tout se joue le jour des inscriptions, avec la règle du 1er arrivé, 1er servi. T’imagines l’état du parent derrière son écran ce jour là. Après l’inscription de base « cantine-centre-étude », il te reste à choisir les activités du môme, qui, faute de grandir à la campagne, s’épanouit dans une ville qui propose une centaine d’activités, du trampoline au lancer de marteau, en passant par l’initiation au point de croix. Pour gérer au mieux les inscriptions des activités des petits, le truc les amis, c’est d’abord de te constituer une short-list. Avant de laisser le môme s’enflammer sur la natation synchronisée, alors que toi, plutôt crever que de devoir te retrouver tous les samedis matins à 8.30 tapantes devant la piscine municipale, tu affines la sélection.  Tu réduis le champs des possibles au maximum, en fonction des heures proposées, de leurs envies à eux,  et de tes envies à toi aussi un peu. Ne ment pas parent, je sais que tu rêves d’avoir un Teddy Riner à la maison, depuis que toi tu as raté 3 fois ta ceinture jaune. Ensuite, je laisse les enfants choisir une activité parmi les présélectionnées. Une SEULE activité. Dejà, parce qu’avec 4 enfants, on essaie de ne pas surcharger l’emploi du temps familial, et puis surtout, pour laisser respirer le gamin. Pas envie que mes enfants aient un agenda plus lourd que le mien. La journée de mes kids, comme celle de beaucoup d’autres, commence vers 8.20, et finit vers 18.00. Entre les 2, tu as grosso modo 6 heures de cours, 1 heure de cantine, 3 balles aux prisonniers, 2 interros, 5 récrés, 1 goûter, 1 punition, 1 dictée, 1 table de 8, 2 parties de foot, 4 échanges de cartes type Pokemon, 50 minutes d’étude et 1 heure de répétition du spectacle de fin d’année. Ça fait déjà une sacrée journée. En rentrant, il devra se pencher un peu sur ses devoirs (pour mémo, c’est ici), et comme en général ton môme, tu le couches avant 21.00, il n’a quasiment pas de temps libre. Et pourtant, c’est si important aussi, ce temps pour ne rien faire, pour lire, pour jouer, pour rêver. Alors l’année prochaine, ce sera une seule activité donc, foot pour le grand et danse classique pour la petite. J’aurais aimé écrire foot pour elle et danse pour lui, mais on n’est qu’en 2016 les amis … patience

5 commentaires sur “Après l’école

  1. Oui j’imagine que c’est toujours le casse-tête le choix des activités … Et ensuite le casse-tête pour gérer l’emploi du temps … Pour info, à quel âge avez-vous commencé à leur faire faire ce type d’activités ?
    Bises !

    J'aime

  2. On commence les mêmes interrogations ici! Bien qu’on ait moins de choix…les inconvénients de la vie à la campagne! Mais du coup pas réellement de stress concernant le nombre de places! Encore rien pour les filles cette année vu qu’elles entrent à l’école en septembre! Chaque chose en son temps! Pour mon grand ça dépendra de sa motivation… Il entre en CP mais jusqu’à la il n’a jamais voulu faire d’activité…et je partage complètement ton avis au sujet du temps libre! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s