Miracle Morning

Capture d’écran 2016-06-20 à 16.14.51.png

C’est la nouvelle tendance depuis quelques temps, le Miracle Morning. Tu sais, l’idée de se réveiller plus tôt que l’heure nécessaire, afin de se consacrer à des activités qui font du bien à ton corps et à ton esprit, comme prendre le temps de respirer, de méditer, de lire, d’écrire, toussa …  À la maison, depuis 2 ans, on est adeptes du Miracle Morning, enfin surtout sur l’aspect « se lever bien avant l’heure nécessaire » … Mais pour le coté Miracle, tu peux te brosser. Les jumeaux se lèvent à 5.30 tous les matins, sans exception. Qu’on les couche à 19h, 20h, 21h ou même plus tard, ils seront debout invariablement à 5.30, en pleine forme.  En pleine forme à 5.30, ça veut dire chiants. Quand le môme te demande un bol de Miel Pops supplémentaire à 8 heures, tu es ravie qu’il ait bon appétit, mais à 5.50, tu a l’impression que le gamin, il t’en veut personnellement. Depuis quelques semaines, je me noie sous la fatigue. Etre réveillée tous les matins si tôt, avoir 2 enfants dans les bras qui réclament déjà toute mon attention, alors que j’ai pas encore réussi à allumer mon radar interne qui m’indiquera la direction de la cuisine, j’ai du mal, de plus en plus de mal. Pourtant, j’ai fait comme Isa, j’ai tout essayé : de les prendre dans notre chambre, dans notre lit, de les recoucher 50 fois entre 5.30 et 6.30, de les laisser pleurer jusqu’à ce que le voisin fasse un courrier à la Ddass. On a évidemment crié, puni, dialogué, hurlé, échangé, négocié, menacé. À date, je travaille sur des solutions alternatives : un comprimé de magnesium chaque matin et 4 cafés / heure pour tenir le rythme. Faute de parvenir à traiter la cause, j’essaie d’agir au moins sur les symptômes. Je pourrais me coucher plus tôt aussi, mais être au lit de bonne heure, ça me fout l’angoisse. Et ces 2 heures bénies, entre leur coucher et le mien, il me les faut, pour ne pas n’être qu’une mère répondant aux besoins incessants de sa tribu – et accessoirement pour lancer la lessive de blanc. Bref, tu l’as compris, je suis fatiguée, et le fait de ne pas voir d’issue à court terme me fait un peu peur… Jusqu’à quand va t’on supporter des nuits (de merde) de 6 heures et des journées (intenses) de 18 ? A quel âge feront t’ils des grasses mat de zinzin, peut-être même jusqu’à 7 heures, qui sait ? Est ce que le manque de sommeil aura ma peau ? Me restera assez de neurones pour les aider à réviser le programme de CM1 ? Est ce qu’il fera beau cet été et aura t’on de la neige à Noël ? Tellement de questions sans réponse…

40 commentaires sur “Miracle Morning

  1. « Quand le môme te demande un bol de Miel Pops supplémentaire à 8 heures, tu es ravie qu’il ait bon appétit, mais à 5.50, tu a l’impression que le gamin, il t’en veut personnellement. » Voilà! Tu as résumé le grand drame de mon existence, à moi aussi 😉 J’ai bien ri en tout cas!
    Je pense comme toi que les deux heures du soir sans enfants sont tellement exquises qu’elles méritent bien de fonctionner au radar + café tout le lendemain matin!
    Quant à tes questions existentielles, j’ai les mêmes (hors problématiques météo)… Mais pour néanmoins finir sur une lueur d’espoir je trouve quand même qu’à partir de trois ans, la qualité du sommeil des enfants s’améliore un peu (dixit celle dont le numéro 2 -trois ans et demi- s’est levé six fois la nuit dernière avant un réveil définitif a 5h…)

    Aimé par 1 personne

  2. Une solution très simple : tu vas voir ton médecin, tu lui parle de ta GRANDE fatigue, tu pleures (forcément, c’est inévitable), et il t’arrête, le temps que tu reprennes pied. Tu mets les gnomes à la crèche et à l’école et….. tu DORS !
    Parce que l’étape suivante, c’est le burn out, avec pensées suicidaires, et nerfs qui lâchent COMPLETEMENT……
    Le soucis, c’est que lorsqu’on est épuisé, on peine à prendre la bonne décision.
    Courage, tu vas y arriver, on y arrive toujours.
    Tu es formidable, tu as des enfants formidables, tu vas y arriver !

    Aimé par 1 personne

  3. Tout cela paraît sans fin pourtant promis tout fini par rentrer dans l’ordre ! Courage de la part de 2 mamans débordées comme toi ( à ns deux : 6 gosses, 5 chats, 2 oiseaux, 1 chien qui pue, des tortues, un lapin, et bien entendu un mari chacune ! Des bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Ton blog me fait du bien ! C’est génial de voir que tu t’en sors à merveille avec 4 enfants à Paris dont des jumeaux ! Je suis en banlieue sud de Paris avec 3 enfants de 8,6 et 18 mois et je me suis reconvertie pour pouvoir travailler et m’occuper de mes enfants. C’est épuisant mais on survit. J’ai connu 3 ans avec des réveils à 6h du matin pour ma grande, depuis je n’ai plus besoin de réveil matin, 6 mois avec plusieurs réveils par nuit juste pour manger de la moyenne, et maintenant des réveils entre 5h et 7h pour le biberon du matin du petit mais c’est le rêve car je le recouche ensuite, et ça c’est merveilleux ! Courage, ils vont certainement très bientôt se réveiller plus tard à 2 ans et quelques … et tu vas enfin pouvoir te reposer. Lors des 6 premiers mois de ma deuz, j’étais réellement tous les jours dans un état second et je redoutais l’accident par manque de vigilance, finalement, j’ai survécu ! Je n’ai qu’un conseil à te donner : implique davantage ton mari pour te seconder. Je constate que nous, les femmes, ne déléguons pas assez à nos maris, et le résultat est que l’on s’épuise. Et tout le monde trinque.

    Aimé par 1 personne

  5. Et si tu leur mettais un petit truc dans le biberon du soir, mais que naturel bio bien sûr!. Ça pourrait être les faire dormir! Question bête, ils ont le noir absolu dans leur chambre?

    J'aime

    1. Noir complet et repas d’ogres chaque soir, avec même parfois un bib en rab vers 21.00 pour mettre toutes les chances de notre coté … Mes enfants ne sont pas des gros dormeurs. Même les ainés sont debout au plus tard à 7.00 – 7.15 le week-end… les grands foufous.

      J'aime

  6. Quelle affaire! Les nôtres se lèvent aussi avant 7h… et ont tous passé leurs nuits tard, très tard. Mais, nous visons l’autonomie : le petit déjeuner est à leur portée 😉. Et les grands descendent avec leur petit frère le matin et lui chauffent le bibi. Et sincèrement, c’est un luxe de poursuivre notre sommeil un petit peu avant qu’il ne soit coupé par l’odeur d’un bon café apporté par leurs 8 petites mains 😍.
    Ceci dit, je comprends tout à fait l’état de notre santé mentale dû au manque de sommeil, de ces yeux qui piquent en pleine journée. .. et pourtant, il faut travailler et être pleinement à ce que nous faisons…Parfois, je me surprends à penser arrêter de travailler pour pouvoir dormir encore et encore… Mais, suis-je faite pour cela?

    Aimé par 1 personne

  7. Bon courage ! Et des grands parents pour garder les jumeaux une semaine ça n’est pas envisageable (je sais que ce n’est pas toujours posisble) ? Tu as demandé à la Creche comment ils géraient les siestes ? Perso, j’ai remarqué que parfois ils les laissent dormir plus de deux heures, les petits rattrapent leur nuit et ainsi de suite le rythme s’installe. Allez, dis toi qu’un jour tu auras des ados et qu il faudra les secouer pour se lever le matin 😂 !

    Aimé par 1 personne

    1. Les grands parents sont ok pour dépanner en journée, une nuit max, mais pas plus … Ils travaillent encore. Et pour la crèche, tu as raison, ils font des siestes de 3 heures !!!! C’est une creche façon Montessori… ils ne réveillent pas les enfants, qui vont se coucher et se lèvent comme bon leur semble :)… J’aime bien l’idée, moins les réveils trop tôt !

      J'aime

      1. Pour les siestes, ma deuz a eu la bonne idée de vouloir arrêter de faire des siestes très tôt, vers 2 ans 1/2 à la crèche. Et ce fut le soulagement car avant elle n’arrivait pas à s’endormir avant 22h – 22h30 et pourtant couchée en même temps que sa grande soeur vers 20h dans la même chambre. Résultat, on a retrouvé nos soirées et la grande a pu dormir à 20h aussi. Par contre, l’école n’a pas apprécié qu’elle mette le bronx tous les jours au dortoir en petite section : on avait pourtant prévenu mais ils n’ont rien voulu savoir. Pour tes enfants, en raccourcissant la sieste, peut-être gagneras-tu 1h ou 2h de sommeil le matin, qui sait ? Bon courage !

        J'aime

  8. Ce rythme de folie, tu m’étonnes que tu sois fatiguée !! Faut assurer après au travail !
    En plus tu as déjà testé plein de choses qui ne marchent pas, donc difficile de garder l’énergie sur la durée. On ne sait jamais voici comment on a fait ici :
    Pour la grande, qui se réveillait tout le temps la première 7j/7 (mais vers 6h45;-), dès qu’elle a pu sortir de son lit seule, je lui ai montré comment marchait la télécommande (bouton rouge et tu tapes sur 5, merci les zouzous), et le soir je mettais son petit déj sur la table. Un peu d’autonomie ma chérie 😉 Le matin, je dormais une 1/2heure de plus (c était suffisant pour se sentir déjà mieux) et je la retrouvait au calme, se reposant sur le canapé.
    Pour la mini, je lui redonnait un bib de lait au chocolat le plus tard possible, car elle, c’est la faim qui la réveillait. Et à partir de la moyenne section, plus de sieste, alors le matin elle avait besoin de récupérer un peu quand même 😉
    Aprés une nuit de temps en temps chez mamie, la tatie, la copine, la voisine…. Cela peut être bon à tester ?
    Si besoin, comme te la conseillée une autre maman, parles en à ton médecin. Difficile de lâcher prise, mais une pause (une vraie) et parfois nécessaire 🙂

    J'aime

    1. Je leur met bib, céréales et gâteaux à dispo, devant Pippa pig. Mais dès que j’essaie de retourner me coucher, ils hurlent. Allez, je me dis que le plus dur est derrière nous, ça ne peut que s’arranger non ? 😉

      J'aime

  9. Ah, non tu ne m’as pas comprise 😉 Maman fatiguée, maman pas contente, donc on laisse maman dormir, (au moins le week-end) ! Kicekicommande ?! Non mais !
    Je restais au lit… Elle venait me dire « mam j’sui réveillée » « ok chérie… Mais maman elle dort ‘ ». Bref, je restais au lit, c’est pas pareil 😜

    (Je viens de relire mon post précédent. 😳 Désolée pour les nombreuses fautes … 😁)

    J'aime

  10. Tu écris tellement bien… Je sais pas si je vais te rassurer ou pas. De mon côté mes 3 enfants dorment plutôt bien, mais c’est moi qui ne dort pas. Alors je me
    Dis que 3 grossesses et trois enfants à nourrir la nuit sont dans tous les cas un chamboulement corporel. Tout est une question de temps et de savoir déléguer de temps en temps. Je te tire m rêverance pour gérer tes enfants, ton boulot et le tout à Paris. J’espère que tes petits dormiront un peu plus tres bientôt.

    Aimé par 1 personne

    1. Quel gentil message ! Je sais que j’ai beaucoup de chance de pouvoir dormir quand j’en ai l’occasion. J’espère que ton sommeil sera meilleur très bientôt. L’insomnie doit être terrible à vivre. Je te tire aussi ma référence. Tu as l’air d’avoir beaucoup de recul et avec 3 enfants, c’est vraiment pas évident ! A bientôt

      J'aime

  11. Et l’homéopathie ? Ma cousine me disait que Ca avait fait des miracles pour les cauchemars de sa fille. Ca parait easy je sais mais ca se tente (?). Courage et vivement les grasses mat

    J'aime

  12. Hello !
    J’ajoute mon petit grain de sel : j’avais aussi un lève tôt façon insomniaque (réveil à 5h30, voir plus tôt…). La solution est venue d’une « veilleuse mouton », celle là :
    http://www.oxybul.com/mobilier-et-deco/luminaires/veilleuses/veilleuse-indicatrice-de-reveil-nomade-vert/produit/125920
    C’est une veilleuse avec un petit mouton qui dort, et à l’heure que tu fixes, elle se change en un petit mouton qui se balade.
    Au début tu la fixes à 6h (soyons fous)(mais à cette heure là une mn est une mn !) puis tu décales peu à peu. Mon grand n’est pas devenu lève tard mais au final j’ai réussi à obtenir des levers vers 7h, et franchement c’est le jour et la nuit (c’est le cas de le dire).
    On a attaqué la veilleuse mouton vers 2 ans pour mon petit dernier et aujourd’hui à 3 ans je peux me payer le luxe de dormir jusqu’à 8h le week-end.
    Evidemment au début il faut un peu se battre mais ça leur donne un repère de temps et on y arrive. Et vu comme mon N°3 hurle à 8H00, je me dis que ça doit faire un moment qu’il comate les yeux fixés sur son mouton !
    Bref aujourd’hui partir en week-end sans la veilleuse mouton, c’est aussi angoissant que partir sans le doudou 😉 (pour moi surtout)
    Voilou, c’est comme l’homéopathie, ça se tente ?
    Des bisous et du courage !

    J'aime

  13. 😂 Je me revois exactement il y a quelques semaines (et après avoir parcouru ton blog, j’en viens à penser que tu vis chez moi).
    Je pestais car ils (mes jumeaux ) se levaient bien trop tôt. Aujourd’hui qu’ils vont à l’école, je peste car on ne peut plus les réveiller. Sauf le week-end.
    Je compatis et, personnellement, j’attends avec impatience leurs 15 ans, et les grasses mat adolescentes qui vont avec

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s