La décision

 

Capture d’écran 2016-06-10 à 16.41.56.png

Incapable de le formuler clairement, il me fallait reprendre mon souffle et retrouver le sens. Depuis quelques mois, une prise de conscience plus accrue du temps qui passe et de vivre parfois à coté de l’essentiel, il me fallait faire quelque chose pour aller mieux. Alors, j’ai pris un rendez-vous avec un consultant pro, pour faire le point, comme on dit. De ce rendez-vous, j’en attendais beaucoup. Qu’on m’ouvre le champs des possibles, qu’on me montre les voies du changement, qu’on me dise que oui, c’était possible. Et puis il y a eu un retour à la case réalité, sans empocher les 20 000. Le consultant m’a dit ce que je savais pourtant, mais que j’avais besoin d’entendre. On ne lâche pas tout lorsqu’on a des enfants en bas âge et un loyer à payer. Et 4 enfants dont des jumeaux de 2 ans, ça fait pas un profil rassurant, qu’il m’a dit.  Alors je fais quoi moi, dans ma quête de bien-être ? La solution était sous mes yeux me dit-il : il suffit simplement de réduire mon temps de travail. La meilleure façon selon lui pour casser le rythme, retrouver une énergie nouvelle tout en m’épanouissant dans le rôle de la mère que j’aimerais être plus souvent, celle qui passe plus de temps avec ses petits. Et je l’ai écouté. La décision a été difficile à prendre car elle n’est pas sans conséquences mais j’ai décidé de ne travailler que 4 jours par semaine à partir de septembre prochain. Leurs souvenirs d’enfants se construisent maintenant, et j’ai besoin de m’investir plus intensément dans ces années précieuses. À la rentrée, il n’y aura plus de crèche pour les minis ni de cantine le mercredi, on ira pique-niquer, on ira à la piscine ou au cinéma, on fera des gâteaux et des tours de kapla. Je sais aussi qu’il y aura des mercredis difficiles et des enfants pénibles. Mais le temps passe trop vite et je ne veux rien regretter. C’est le bon choix, j’en suis persuadée.

43 commentaires sur “La décision

  1. Très belle décision.
    J’ai bcp apprécié enfant que ma mère ne travaille qu’à mi-temps jusqu’à mon entrée au collège et même si mon frère était plus petit, il ne semble pas en avoir souffert ^^.
    J’aimerais pouvoir offrir la même chose à mes enfants, ms il faudrait d’abord trouver du travail …

    J'aime

  2. Bien sûr que c’est le bon choix !! Pour ma dernière de bientôt 5 ans, j’avais pris un congé parental jusque ses 3 ans… Et arrivée la date fatidique je n’ai pas pu reprendre…Peur de ne pas les voir assez, peur de rater l’essentiel et puis m…e je suis éducatrice , je n’allais pas m’occuper des autres enfants pour confier les miens. Je l’ai aussi fait car je pouvais,, mon mari gagnant suffisemment… On vit certes différemment’ mais différemment n’est pas moins bien, bien au contraire. On ne part pas toujours en vacances mais notre quotidien est plus serein et puis qu’est-ce que je l’aime ce quotidien !!
    Bises

    Aimé par 1 personne

  3. On a besoin de plus de temps avec nos enfants et la vie en entreprise rend les choses difficiles. Depuis la naissance de ma 1ère, ma belle-mère garde les enfants tous les mercredis et ça c’est le plus beau cadeau qu’on peut faire à une maman ! Car je ne te cache pas que je n’aime pas particulièrement les mercredis, c’est un jour de dingue ! J’ai la chance de pouvoir les chercher à l’école à 16h30 la plupart des soirs et j’aime faire les devoirs avec ma grande. En tout cas, je suis sûre que tes enfants vont adorer t’avoir le mercredi pour eux !

    Aimé par 2 people

  4. Bonjour,

    Tout d’abord, je tenais à vous dire à quel point j’ai apprécié la lecture d’une traite de l’ensemble de vos billets après avoir découvert votre blog via le site de Zozomum!
    Je n’ai qu’un enfant mais vos réflexions m’ont profondément touchée car je me retrouve dans beaucoup d’elles.

    Concernant le temps partiel, j’ai pu faire ce choix à la reprise du travail après mon congés maternité de 2 mois et demi que je ne pouvais prolonger plus longtemps pour raisons financières. Mon poste actuel m’accorde de droit un temps partiel jusqu’au 3 ans de mon enfant ( sauf extrême nécessité dans l’organisation du service, le temps partiel ne peut m’être refusé) . J’ai choisi de ne pas travailler le mercredi ce qui me permet de ne pas subir mes 2h de transport quotidien et de profiter de mon fils.
    Alors même si parfois en fin de journée, je me dis que je me serais plus reposée en ayant passé la journée au boulot, même si j’ai eu une baisse de salaire, même si j’ai la sensation d’avoir fait la boniche à la maison toute la journée, chaque mardi soir, je me réjouis d’avance de ce mercredi qui me permet de faire une pause dans la routine métro/boulot/dodo.

    Bien à vous.

    J'aime

    1. Merci de votre message. Je vois ce mercredi un peu comme vous., plutôt comme une pause dans le rythme réveil/école/crèche/trajet/bureau qu’un jour de congés proprement dit. Je me vois déjà déposer les grands, et rentrer à la maison pour me faire un café…le bonheur …( enfin si les jumeaux me laissent une minute pour le boire chaud 😉

      J'aime

  5. Bonjour
    je suis ton blog depuis plusieurs mois et franchement j’adore, sûrement car je me reconnais dans pas mal d’articles (ta sérénité en moins…).J’ai souvent eu envie de réagir sans franchir le cap mais là c’est un sujet qui me tient à coeur (et qui me prend la tête depuis quelques années). J’ai 4 enfants comme toi dont des jumeaux en 3ème comme toi. J’ai toujours travaillé, à 2/3 de temps jusqu’aux 3 ans des jumeaux et depuis peu à 80%. Je ne porte aucun jugement sur le choix des autres mères, chacun fait comme il veut/peut. Par contre ne te culpabilise pas vis à vis de ton boulot d’être à 80%, 80% ce n’est pas rien, tu vas quand même être là, faire partie de l’équipe, ok tu ne seras pas là les mercredis et ça va sûrement embêter ton chef, tes collègues etc. mais tu seras aussi là 4 jours par semaine ça laisse déjà pas mal de
    temps pour abattre du boulot (et n’oublie pas que tu seras payée 80%) … Les avancements vont peut être te passer sous le nez, tu seras « la mère de 4 enfants qui ne travaille pas le mercredi » plutôt que « la chef de projet X » et alors, tu as 4 enfants (dont des jumeaux et ce n’est pas rien) et tu travailles, c’est déjà énorme. Tu vas passer plus de temps avec tes enfants et c’est ce que tu veux alors tu as fait le bon choix. En plus tu as déjà compris que ça ne sera pas un jour de RTT version je n’ai pas d’enfant et je me repose …donc tu ne seras pas déçue 🙂
    C’est fou comme ça parait simple quand on s’adresse à quelqu’un !

    J'aime

    1. Merci de me suivre ici 🙂
      Tu pointes exactement les aspects qui font un peu peur (être mise au placard, ne plus être reconnue comme salariée, mais comme mère qui travaille, après avoir bosser comme une zinzin pendant plus de 15 ans…, et la baisse de salaire qui va avec aussi). Mais, ma vision des choses changent en vieillissant, et mes priorités avec. Maintenant que je pense être au clair avec moi-même sur ce temps partiel, j’espère le vivre le plus sereinement possible 😉
      A bientôt, et merci de ton message

      J'aime

  6. Oui c’est le bon choix tu auras toute l’année pour t’en féliciter et comme tu es lucide quelques mercredis pourris pour te faire douter 🙂
    Cette décision je l’ai prise l’an passé après plus de 3 ans de réflexion (90% – le mercredi après-midi) et je me suis sentie libérée, heureuse, avec ce sentiment profond que les choses étaient à leur place de cette façon-là. Clairement c’est un peu les boules de s’ asseoir sur 10% de salaire alors que ton taf reste le même mais comparé à ce que tu gagnes en confort et qualité de vie il n’y a pas photo, je ne ferais pas machine arrière. J’ai vécu des mercredis exceptionnels avec mon Lutin (et bien sûr d’autres a oublier) et ça ça n’a pas de prix, c’est ici et maintenant qu’il faut le vivre.

    J'aime

  7. Les décisions des mères ne sont que compromis et ajustement 😉
    Profite bien de ce nouveau rythme à la rentrée. Et surtout, surtout prend le temps de boir un café 😉

    Ps pour Victoria : moi aussi j’ai atterri ici via le billet de zozomum 😉

    Aimé par 1 personne

  8. Je travaille à 80% et j’ai donc mes mercredis avec mes enfants. Je n’y renoncerait pour rien au monde. Oui, ça fait un manque à gagner à la fin de mois (enfin, pour le moment, la caf compense mais ça ne va pas durer) mais le plaisir d’avoir du temps pour eux, cette parenthèse en milieu de semaine juste pour nous, c’est un vrai bonheur !
    Je te souhaite de t’y épanouir.

    J'aime

  9. Ton texte est touchant. Je suis sure aussi que tu as fait le bon choix pour toi et ta famille. Tu seras plus épanouie et le temps passé avec eux sera plus apprécié aussi. Mes jumelles ont 2 ans et demi, je me suis mise à temps partiel quand j’ai repris le travail et je ne le regrette absolument pas, au contraire! Bises 🙂

    J'aime

  10. Oh que oui c’est le bon choix !
    Je suis à 80% depuis la naissance de ma 1ere fille et cela ne m’a pas empêchée d’avoir de l’avancement. (Même si financièrement par contre…)
    A refaire je referais exactement pareil.
    Cette année avec les 3 ans du petit dernier je passe à 90 % en ayant négocié de travailler le mercredi matin chez moi. Sur le papier c’est idéal mais j’ai un peu peur de moins arriver à faire la coupure travail/perso… (le 1er mercredi matin travaillé à fini à 17h… il faut que je règle un peu plus :-))

    J'aime

  11. Super nouvelle! Je ne travaille pas le mercredi depuis 2 ans maintenant. Et quand on me demande à quoi ressemble mes semaines, j’aime à dire ‘lundi, vendredi, deux fois pas semaine ». C’est top, cela me convient totalement. Meme s’il y a des mercredis avec téléphone, conf call à 11 heures, check de mail important, il y en a beaucoup qui sont de vraies pauses 100% consacrées aux enfants. Et le plus beau? Mon chef, qui n’est pas celui qui m’a accepté ce temps partiel, ne s’est même pas rendu compte que je travaille moins que les autres. Il l’a re-découvert au moins deux fois, autant dire que cela ne m’a pas pénaliser en terme d’avancement ou de perceptive…

    J'aime

  12. Hello, je suis sûre que c’est le bon choix. tu avais besoin d’un changement. Ce sera votre moment en famille et tout le monde y trouvera son bonheur. J’ai lâché un CDI super sur le papier pour me remettre à mon compte aux 1ans de mes jumeaux et même si financièrement c’est loin d’être la même chose je ne regrette rien. Il me suffit juste de les regarder dormir le matin sans avoir à les réveiller à 6h30 et je me dis que c’était la bonne solution 🙂 profite bien. bisous

    J'aime

  13. Même réflexion il y a un an.
    Avec les activites des grandes et ma grossesse les mercredis étaient souvent fatiguants et je rêvais secrètement d une bonne bière en fin de journée mais les enfants étaient plus reposés et au final on courrait moins les soirs ou le we pour les emmener à leurs activité
    Cette année à la fin du congé maternité je résigner ais encore pour un 4/5 c est sur

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s