Pause estivale

Capture d’écran 2016-07-12 à 10.24.45.png

Ca y est, ça sent les vacances. Le grand est parti en colo, une première ici. C’est lui qui en a fait la demande, je crois qu’il avait besoin de s’échapper un peu du cocon familial. Un peu trop de bruit, un peu trop de soeurs, en peu trop de tout, en fait. Numéro 2 profite de l’absence de son frère pour nous gonfler pas mal, elle doit avoir peur qu’on trouve ça trop facile avec seulement 3 mômes. Pourtant, elle voulait y aller elle aussi en colo cette année, mais j’ai refusé la trouvant trop petite ( 5 ans et demi). J’ai regretté à la seconde où le bus est parti. Je vous l’annonce direct, elle ira donc en colo l’année prochaine. Je pense qu’elle est épuisée, qu’elle se bat encore un peu pour trouver sa place, qu’elle lutte pour obtenir autant d’attention que les jumeaux, qui eux ont atteint un certain niveau d’excellence dans le domaine. Bref, elle est pénible, mais je dois reconnaitre que moi aussi ! Encore quelques jours au bureau, et les vacances vont enfin pouvoir commencer. Au programme, l’ Espagne en famille, puis 2 semaines en Italie tous les 6.

Le blog prend également ses premières grandes vacances, et je profite de ce dernier billet avant la rentrée pour remercier toutes les lectrices qui sont passées ici, celles de l’ombre, celles qui commentent, celle qui likent, celles qui s’abonnent, celles qui viennent d’arriver, celles qui sont là depuis le début. Vous m’avez toutes beaucoup aider à survivre à cette année un peu folle, vos encouragements et vos conseils m’ont été précieux. J’espère vous retrouver toutes en septembre ! Et d’ici là, vous pourrez suivre les aventures estivales de la famille zinzin sur mon compte insta.

Il est donc temps que je vous souhaite un bel été, du sable entre les orteils et du monoï dans les cheveux, du doliprane qu’on ne sortira pas de la valise et de la crème solaire SFP 50, de la biaphine qu’on appliquera quand même et des glaces qui fondent trop vite, des tours de manège à la fête foraine, la queue du Mickey, des balades sur le front de mer et des Churros au kilomètre, des baignades après le diner et des saucisses au barbecue, de la piscine dans le fond du jardin et de la musique un peu trop forte, des livres, beaucoup de livres et un Voici qui traine aussi, du temps pour eux, du temps pour s’aimer et pour les aimer encore plus fort, du temps pour en profiter, du temps pour vivre au ralenti et du temps surtout pour se construire les plus beaux souvenirs.

A bientôt !

 

 

26 commentaires sur “Pause estivale

  1. Moi je fais partie de celles qui viennent d’arriver, mais qui comptent bien rester! Héhé, l’Italie, quelle chance! Nous aussi on part en Italie à la fin de la semaine, mais sans les enfants. (on n’en peut plus). On s’en débarrasse lâchement (merci les grands-parents). Profitez bien et à bientôt!

    J'aime

    1. Ici les grands parents sont réticents à garder les jumeaux plus de 24 heures, difficile de leur en vouloir, ils sont complètement ouf en ce moment ( les twins hein, pas les grands parents … quoi que). On a quand même réussi à caser les 2 grands à la fin du mois … joie dans mon corps. Bonne vacances à ta jolie famille, et au plaisir de te relire bientôt !

      Aimé par 1 personne

  2. Bonne vacances dites moi pour les jumeaux vous les laisser vivre comme vos grand ou vous les mettrez au’lit comme je suppose toute l année? Ils ont 28 mois et pour moi la c est compliqué j ai toujours peur de laisser le temps dépassait…

    J'aime

  3. Arrivée depuis quelques semaines par ici, je me délecte de vos billets… Je souris… Je ris…et j’ai peur aussi (j’ai un fils de 2ans et j’attends des jumeaux )
    Reposez vous bien , bonnes vacances!

    J'aime

    1. Félicitations pour cette nouvelle grossesse et bienvenue ici ! A quel terme es-tu ?
      Je me rend compte que certains billets peuvent faire un peu peur, mais ceux là sont ceux que j’écris quand je suis un peu fatiguée 😉 … Je te promets que l’expérience gémellaire est merveilleuse, précieuse, magnifique. Certains jours sont plus difficiles que d’autres, la vie normale quoi !

      J'aime

      1. Je suis à 27sa, le temps est long car je suis alitée. Mais en même temps je profite du calme avant la tempête! Je m’attends à de la fatigue, du bruit… mais aussi de la vie, du bonheur!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s