Le blog, la vie privée, l’anonymat et moi

Capture d’écran 2016-07-25 à 17.07.54.png

Truc de ouf les amis. La télé m’a appelée. Ouais, la télé steuplait. Ils faisaient un reportage sur les jumeaux, avaient vu le blog et se demandaient si y’avait moyen de moyenner un petit reportage chez moi, in situ. La journaliste méga sympa, qui te donne envie direct de l’accueillir dans ton salon pour lui montrer comment ta vie elle est belle. J’avoue que les premières minutes, je me suis imaginée en Angelina Jolie qui ferait un gratin de courgettes à Knox et Vivienne. Et puis après être redescendue, ben j’ai dit non, je ne me sens pas capable d’assumer cette visibilité (toute relative on est d’accord, on parle pas du Journal de 20 heures non plus).

Pas capable, et pas envie surtout. Question déballement de la vie privée, mon blog me suffit. Il est mon espace perso, l’endroit où j’écris ce que je veux sans qu’on vienne me gonfler, ma petite bouffée d’air frais à moi. Et quand on a 4 enfants les amis, le peu d’air frais qui se présente, tu le prends. Oui mais voilà, j’y parle de ma vie, et de celle de mes enfants, c’est un peu le principe du blog parental tu me diras, mais tout ça n’est pas anodin. Au début, quand tes lecteurs, c’est ta mère et ta soeur, tu te poses pas vraiment la question. Puis arrive le moment où il y a plus d’inconnus qui te lisent que de lecteurs que tu connais. Petit coup de flippe. Alors je me demande, jusqu’où puis-je ouvrir les portes de chez moi, jusqu’où puis-je exposer mes enfants, dois-je montrer leurs visages et raconter leurs passages aux urgences ? Je n’ai pas d’avis tranché sur la question. Je « protège » mon intimité (ce billet est sponsorisé par Always) à ma façon. Je ne raconte pas tout évidemment, loin de là (et toi lecteur, tu aurais rapidement envie de te pendre avec le fil de ta souris si je te racontais par le menu ma « vraie » vie). Je modifie parfois les lieux, les dates ou les genres, je n’appelle pas mes enfants par leur prénom, je fais en sorte que mon quartier, mon boulot ou leurs écoles ne soient pas identifiables. Ensuite, je ne parlerai jamais de quelque chose qui pourrait mettre mes enfants mal à l’aise. Je veux qu’ils puissent assumer chacun de mes billets les concernant. Je veux qu’ils puissent lire l’amour que je leur porte et la force qu’ils me donnent à travers chacune de mes lignes, c’est le fil rouge de la rédaction de tous mes posts. Alors pour le moment, je continue de blogger un peu ma vie, un peu la leur, avec un plaisir évident, mais je reste vigilante. Et s’il faut que j’arrête un jour, je n’hésiterais pas.

 

11 commentaires sur “Le blog, la vie privée, l’anonymat et moi

  1. C’est tout le problème avec nos blogs… et je n’aurai pas accepté non plus! Tout comme toi je n’ai pas envie que lorsqu’ils seront plus grands mes enfants aient hontes de ce que j’ai pu écrire ou montrer à leurs sujet! 🙂 Comme sur IG… on montre ce qu’on a envie de montrer et ça fait du bien de positiver notre quotidien! bisoussss

    Aimé par 2 people

  2. Waouu la presque star ! Plus sérieusement, je te comprends à 100%, dans un cas similaire j’aurais refusé aussi. Déjà que ce n’est pas évident de se lâcher sur un blog en restant plus ou moins anonyme, alors à la télé… Je pense pareil que toi : sur le blog, je ne donne jamais le prénom de ma femme ou de ma fille, je n’ai jamais mis de photo identifiable de ma fille etc.etc. Manière que ça ne la mette pas mal à l’aise plus tard aussi. Certains diraient que c’est un peu extrême, notamment quand je vois les photos « indiscrètes » qui circulent sur Instagram mais bon c’est mon choix.

    Aimé par 1 personne

  3. Comme les commentaires précédents, je te comprends parfaitement. Je ne sais pas si j’aurais dit non (je crois même que j’aurais dit oui)(enfin je sais pas arggg !!! Comment savoir ?!), mais comme beaucoup je ne donne ni le prénom ni le visage de mon enfant. Je sais pourtant que les blogs qui « marchent » le mieux le font : de jolies photos d’enfants, c’est carton plein. Mais effectivement, il est doux de ne pas tout dévoiler.
    Et puis honnêtement, tu te sentirai a l’aise avec une nuée de paparazzi à côté de toi au parc ?! (😁)

    Aimé par 1 personne

  4. Tu connais mon avis sur la question…
    Ecrire pour moi c’est essentiel, nécessaire. Pas pour raconter ma vie (dans la vraie vie, je sais même pas faire) mais pour échanger, découvrir et faire de belles rencontres (dont tu fais partie). Mais dévoiler mes bébés, ma vraie vie, alors non. Il y a suffisamment de gens qui nous arrête dans la rue, partout, tout le temps. Notre vie à tous les 3, nos visages, nos précieux moments, on se les garde rien que pour nous. Je crois que comme tout, tout le temps, c’est une question d’équilibre, et qu’il est donc toujours difficile à trouver…

    Aimé par 1 personne

  5. Même ressenti. J’ajoute que mon Presque Mari se crispe souvent à la lecture de certains billets ce qui m’oblige à une remise en question constante. Je blogue pour prendre du recul, échanger, découvrir et écrire avant tout. Je fais des photos minables (et pourtant j’aime beaucoup Instagram) et je n’aurais probablement jamais de chaîne YouTube. Gros bisous à toi

    J'aime

  6. Bravo, tu es une nouvelle star ! Ce n’est pas étonnant, ton blog parental est addictif, enfin pour moi en tout cas. On a envie de connaitre la suite comme dans une bonne série TV, on passe du rire aux larmes et avec 4 enfants et un boulot à Paris en plus, c’est « mission impossible » tous les jours. En tout cas merci pour ces agréables moments de lecture que tu nous offres.

    J'aime

  7. Je partage ton avis sur la question… Moi aussi reste dans l’anonymat (même auprès d’une grande partie de mes proches) et mon blog ne révèle jamais complètement mes enfants. J’ai accepté de participé à une émission télé, mais seule, sans mes enfants 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s