Le parent d’élève

Capture d’écran 2016-09-15 à 12.24.49.png

Quand tes enfants entrent à l’école, tu deviens un parent d’élève. Ce nouveau statut n’est pas anodin, et certains endossent le rôle plus intensément que d’autres. Le parent d’élève est fier. Il a réussi à créer un petit être apte maintenant à écrire son nom en attaché, c’est quand même pas rien. Alors il bombe un peu le torse en arrivant à la première réunion. Comme tout le monde, il fera un peu moins le malin quand il réalisera qu’il devra s’assoir sur une chaise miniature et poser des questions très sérieuses avec les genoux au niveau des oreilles. Parce que le parent d’élève débutant, il en a plein de questions. Et pas que des pertinentes crois moi… De mes quelques réunions à l’école, de la maternelle à la primaire, je me suis amusée à relever une typologie du parent d’élève. Inventaire :

– Le parent qui confond maternelle et classe prépa, qui demande très sérieusement si les bases de la lecture seront acquises cette année. L’instit ne lui dira pas qu’en petite section, c’est surtout sur l’acquisition de la propreté qu’elle va bosser, elle s’économise.

– Le parent multipare, qui en est à sa 3 eme rentrée de CP, qui sait déjà tout et qui spoile tout le discours de la maîtresse avant qu’elle n’ait eu le temps de prendre la parole. Agaçant.

– Le parent névrosé, qui demande à être informé de l’objectif précis de chacun des exercices qui seront demandés, et puis qui a très peur de cette classe double niveaux qui à son avis ne peut pas fonctionner correctement puisque des maîtresses, y’en a qu’une.

– Le parent qui fait un transfert, qui cherchera des points communs entre les programmes de Ce2 de 1984 et celui de 2016, et qui alimentera la totalité de la présentation de l’instit avec ses anecdotes personnelles. Pénible.

– Le parent qui ne fait aucune différence entre l’école, la cantine, le périscolaire et qui continuera de demander chaque jour le menu de midi à la maitresse, qui n’en sait rien, et qui s’en fout surtout.

– Le parent angoissé, qui demande une dérogation pour que Minipouce ait le droit d’apporter son doudou à la cantine, parce que comme ça il mange mieux et que s’il ne mange pas après il est fatigué et quand il est fatigué il est grognon vous comprenez…

– Le parent hostile, qui est résolument opposé aux nouveaux programmes scolaires et qui le crie haut et fort en agressant l’instit comme si c’était elle qui avait écrit les textes officiels.

– Le parent avec qui tu voudrais être pote mais qui te snobe total. C’est moche.

– Le parent qui ne s’implique pas – du tout – qui ne vient jamais aux réunions, qui ne retourne jamais la fiche à remplir ni l’attestation d’assurance. D’ailleurs tu ne l’as jamais vu ce parent là, mais tu a bien remarqué que son môme est le seul qui n’a toujours pas sa photo au-dessus de son porte-manteau aux vacances de Pâques.

Et moi … je suis le parent un peu timide, assis au fond de la salle, qui ne posera pas de question de peur de prendre la parole en public,  qui écoute le prof d’une oreille et les parents de l’autre en pensant à son prochain billet.

 

 

14 commentaires sur “Le parent d’élève

  1. Haha 🙂 Je n’en suis qu’à ma 2e réunion de parents (Ma grande est en 2e maternelle – l’équivalent en Belgique de la moyenne section en France), mais j’ai déjà croisé plusieurs des parents que tu décris dans ton article ! Avec mention spéciale pour le parent angoissé. Il y en avait plus d’un cette année !

    J'aime

  2. Oh, c’est marrant tout ca! J’adore 🙂 Et ca me donne une idee de comment ca se passe en France 🙂
    … pour l’ecole de mes enfants c’est un peu different, parce qu’on est presque tous des parents etrangers qui n’osons pas trop parler 🙂 Alors on ecoute religieusement la maitresse et a la fin discretos on va lui poser notre question en esperant que les autres parents n’entendront pas trop nos fautes de grammaires et notre accent a couper au couteau 😉

    Aimé par 1 personne

  3. L’an dernier j’ai eu droit au « parent qui lance un débat sur la hauteur des bureaux des CE2 » : 20 mn d’échanges passionnés sur le sujet… Cette année je me suis esquivée avant les questions des parents 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Ahah pas mal l’article ! Je sens que ça va être bien drôle ces moments quand j’y serai… Je déteste ce qui se rapproche de près ou de loin à une grande gueule donc ça promet d’être sportif lors de ce genre de réunion. Mais je pense être comme toi : choper des idées pour en parler sur le blog 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Découvert cette année le parent de jumeaux qui m’a sidéré … 2 garçons dans deux classes comme les nôtres. Demande des parents : peut on harmoniser les devoirs entre les deux classes, non parce que quand même 5 mots par semaine en Cp à apprendre par enfant ca fait 2 fois plus de devoirs … Réponse polie de la maîtresse : prenez ca comme une chance c’est deux fois plus de vocabulaire pour vos enfants … Guess what … Les 2 gosses sont maintenant dans la même classe et ce sont mes enfants qui crient au scandale … Trop de la chance les mêmes devoirs qd leur mère indigne combine les listes des 2 classes !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s