Double niveau

Capture d’écran 2016-07-26 à 12.21.15.png

Les jumeaux, c’est du boulot hein, me répète souvent ma gardienne. Non, easy gros, c’est fingers in the nose que j’lui réponds. Non, je déconne. On galère, mais grave. 

Je me demande tout de même si c’est le coté « jumeaux » qui élève le niveau de pénibilité, ou si c’est juste que ceux-là, les miens, sont en peu barrés. Peut-être que même séparément, ils auraient été sport à gérer. Au même âge, les ainés étaient tellement plus cools. Resto, cafés, expos, sorties. On les emmenait partout. Ils dormaient dans la poussette, avalaient ce qu’on leur donnait … ils s’adaptaient à notre vie, alors qu’avec les jumeaux, j’ai l’impression pour la première fois que c’est à nous de nous adapter à la leur. Avec les grands, on a pu faire un road trip à travers la Californie sans problème. Avec mes twins, s’assoir à une terrasse, c’est déjà du gros niveau : les pailles servent d’armes par destination, les chamailleries et les chouineries toutes les 4 secondes nous empêchent systématiquement d’apprécier le moment … mais on est des foufous et on continue d’essayer. J’en ai toujours un dans les bras ou sur les genoux, ils courent aussi beaucoup, dans tous les sens. Il suffit que je dise, « ne courez pas » pour les voir partir en trombe jusqu’au bout de la rue façon Usain Bolt. Il faut répéter encore et encore avant que la consigne ne soit respectée, quand on a la chance qu’elle le soit. Ils cherchent les limites, tout le temps, beaucoup plus déterminés que leurs ainés à savoir si, quand on dit non, on le pense vraiment, ou si c’est juste pour se taper un délire entre parents. On tient bon, on lâche rien, et surtout, on sait que ça va passer. Je sais aussi que ceux-là sont et resteront les derniers de la fratrie et qu’ils sont arrivés par 2. Double peine. Le syndrome du petit dernier tu vois, quand les parents ont lâché sur pas mal de choses non-essentielles (ça n’est pas essentiel d’interdir les kinders à ton môme, il peut même très bien s’en sortir). Forcément, ils profitent de règles de vie plus souples que n’avaient leurs ainés. J’ai aussi l’impression  que pour trouver leur place, ils ont besoin de faire plus du bruit, de se « battre » parfois un peu pour avoir notre attention, ça, c’est le coté famille nombreuse. À la maison, ils entendent plus souvent « Attends une minute, je m’occupe de ton frère/de ta soeur/de mon yucca » que « Qu’est ce que tu veux mon amour maman est là tu veux quoi là tout de suite maintenant ». Bref, ils sont un peu zinzins mes twins, mais rien d’insurmontable. Partagée entre l’envie qu’ils grandissent pour que ce soit plus facile et la nostalgie de mes bébés qui s’en vont, j’essaie de profiter de chaque instant, les beaux comme les pénibles. Et pour faire passer les pénibles, je bouffe des kinders, ça m’aide.

38 commentaires sur “Double niveau

  1. Tu m’en laisses des Kinder stp, j’en ai besoin moi aussi ! Les terrasses, les restaurants on n’essaye même plus ici, trop de honte, trop de verres renversés, trop de j’essaie le sol avant de partir tellement ils en ont mis partout. On est tellement mieux à la maison où c’est vrai on laisse couler beaucoup plus que pour le grand. On culpabilise de faire moins de choses avec eux mais on sait (et on espère) que ça va passer en grandissant 😉

    J'aime

  2. j’ai l’impression que j’aurai aussi pu ecrire ca ! ^^
    alors je te rassure tu n’es pas seule ici aussi tout est difficile, on ne profite pas vraiment de nos sorties en famille qui sont finalement plus penible qu’autre chose, bref la joie d’avoir des twins meme si tout n’est pas simple on les aime tellement au fond quon s’ennuierait bien sans eux !! 😀
    Allez courage plus que 18ans a tenir et avec un peu de chance ils auront quitter le nid :p mdrr

    Aimé par 1 personne

  3. Bon eh bien me voilà rassurée… soit nous avons toutes les deux écopé d’un duo particulièrement galère à gérer… soit c’est l’effet jumeaux! Elles sont tellement plus compliquées à gérer que leur frère… du coup on fait aussi tellement moins de choses! Et du coup je culpabilise… je vais me mettre aux Kinder! ça me semble une excellente idée:) Bonne journée bisous

    J'aime

  4. Dernier resto avec eux dimanche (ils viennent d’avoir 2 ans et demi).
    On s’est regardé en sortant et on s’est dit »ça s’est plutôt bien passé aujourd’hui dis donc?! »
    Pas d’écrasages de pied de voisins de table à déplorer, pas d’assiette renversée,utilisation des baguettes sans drames,pas de cris de joie ou d’excitation faisant frôlé l’infarctus à la mamie d’à côté…!
    Tout devient moins difficile malgré tout, je trouve….
    je suis complètement d’accord quand tu dis qu’ils souhaitent d’avantage attirer l’attention que des enfants « single »…C’est un pédopsy qui me l’avait dit:Ils n’ont JAMAIS Papa et Maman pour eux tous seuls et c’est assez dur à gérer pour eux….
    Je profite des moments où ils sont malades pour en gardant un seul avec moi à la maison ou l’emmener seul chez le pédiatre et ils apprécient énormément!

    Aimé par 1 personne

  5. Je sais pas si c’est le côté jumeaux ou le côté petits derniers : avec mon (single) BB3, je déguste aussi. Beaucoup plus déterminé que son frère et sa soeur !
    Mais bon, quand même, si il était deux, ce serait certainement plus !!! (j’ai pas dit pire, je l’ai pas dit)
    Bref, je suis certaine que par un ou par deux, c’est plus facile après 3 ans, tu tiens le bon bout. En attendant ne lésine pas sur les photos, histoire d’avoir le luxe d’être nostalgique (et amnésique) quand ils auront grandi et que tu auras le temps !!!! (si le yucca est sage) 😉

    J'aime

  6. Je pense que si les tiens ne sont pas faciles, ils doivent surtout pas mal s’entraîner l’un l’autre. J’ai un jumeau et je pense que l’on s’entraîne pas mal dans les bêtises quand on est petits ( genre l’un s’arrêtait de hurler, l’autre prenait le relais) ! Ma mère était épuisée !

    Aimé par 1 personne

  7. Avec les jumeaux, les difficultés ne sont pas multipliési par deux, c’est exponentielle! Mais la joie et le bonheur de mes avoir aussi. Les miens sont en plein terrible two et bb3 arrive dans quelques mois… On continue les restos et sorties en magasin même si parfois c’est vraiment sport.

    Aimé par 1 personne

    1. Félicitations pour ce petit 3 qui arrive ! J’imagine que ca va te paraître facile les premières semaines ;). Nous on a un peu laissé tomber les restos et on privilégie la livraison à domicile ! Mais les apéros en terrasse l’été, on n’y renonce pas !

      J'aime

  8. Je RÊVE d’avoir des jumeaux pour mon petit troisième (qui existe seulement dans ma tête pour l’instant)
    On voit que c’est pas facile tous les jours sur ton blog, mais je ressens surtout l’amour et la construction de superbes souvenirs en famille.
    Malgré le manque de sommeil, les cris, les disputes que tu décris ici parfois, je te jure que tu me donnes encore PLUS envie d’avoir des jumeaux…
    Pour l’instant ici c’est La deuxième qui est penible et cherche sa place. On est encore à égalité deux parents = deux enfants donc tout reste gerable, mais je ressens des regards dépités et méprisant quand on arrive Quelque part et que les filles commencent à se disputer ou meme à rigoler…
    Les apéros en terrasse c’est la vie ! Tu as bien raison de ne pas y renoncer

    Aimé par 1 personne

    1. Comme je te souhaite d’avoir un petit 3, et meme un 3/4 en une seule fois, c’est vraiment chouette ! Ton message est vraiment trop adorable. La pénibilité des numéro 2, je connais bien, et comme m’a dit la psy que j’ai vue hier, c’est qu’elle cherche à vous dire quelque chose 🙂

      J'aime

      1. Programmé à 37 SA, (J’ai accouché à l’arrache de ma numéro 2, en 20 minutes alors je souhaitais ce déclenchement pour ce 3 eme accouchement), voie basse, un accouchement serein et sans douleur. Un souvenir magnifique 😉

        J'aime

      2. Super ! Le pied ! Tes deux etaient en cephalique ? Mais j ai un tete en bas et l autre en siege…mais je suis a 24 sa j imagine qu ils peuvent encore se retourner…tiens je vais calculer a quand ca me fait 37sa… Du coup ils te l ont déclenchè au gel ?

        J'aime

      3. Les 2 en céphalique, mais je crois qu’ils étaient comme les tiens encore à 24 sa. Déclenchement sous perf, en même temps que la péri. Pour un accouchement « naturel » tu repasseras, mais j’ai vraiment bien vécu tout ça. J’ai fais un billet sur mon accouchement gémellaire si tu veux aller y faire un tour 😉

        Aimé par 1 personne

      4. Bon cest rassurant sils peuvent encore de retourner. Merci pour l info sur le billet accouchement…pour ce qui est dj naturel, je m y suis preparee les gyneco et la sf ont ete clairs la dessus depuis le debut…ce que j aimerai eviter c est la cesarienne, j en ai une peur bleue pour les suites.. bises a toi et merci

        J'aime

  9. Je n’en ai que deux et je me souviens que tout le monde me disait que la première année était la plus dure. Pour moi c’était faux la pire a été la seconde année 1,5 / 2,5 ans ! Naïfs que nous étions nous sommes partis en camping à l île de Re et nous n’avons jamais autant pédalé !! Seul moyen de contenir nos tornades ! Bon après en vrai ca c’est vraiment calme et on a même pu faire des road trip … Je ne sais pas si c’est l’effet jumeau ou effet petit dernier mais bon courage et un jour tout sera fini et tu seras nostalgique (ou pas ça dépend des limites atteintes 🙂 )

    J'aime

  10. J ai eu l impression de lire ma vie, d autant que je les élèves seule… pas encore mise aux Kinder mais je vais y penser sérieusement. Les miennes ont 3 ans et je suis convaincue que c est l effet jumeaux, elles sont déchaînées et moi. 21:00 je dors debout et je vais me coucher en espérant sans trop y croire qu elles dorment toute la nuit dans leur lit. Et en même temps je ne changerai rien si c était à refaire. Courage à tous les parents de jumeaux ça vaut le coup, et oui aucun parent de singleton ne pourra vous comprendre

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s