L’enfant de trop ?

Capture d’écran 2016-06-30 à 11.50.07.png

Quatre enfants, et bien, vous n’avez pas chômé … et vous allez vous arrêtez là ?….Ma pauvre quel travail ça doit être ! … Je sais pas comment vous faites …etc. Souvent inutiles, parfois déplacées, ce genre de remarques ne m’atteint pas, car moi, à travers ces mots, j’entends simplement le joli « quelle chance vous avez » que je perçois parfois, caché derrière le commentaire acerbe.

Aujourd’hui, j’ai envie de plaider en faveur des familles nombreuses, pour toutes celles qui hésitent à se lancer dans l’aventure de l’enfant supplémentaire, que ce soit un petit frère pour l’ainé, un petit troisième pour la route, un petit quatrième pour rigoler, et plus si affinité … Laissez moi vous exposer pourquoi l’enfant supplémentaire, c’est beaucoup, mais c’est pas trop :

– Le vrai changement, c’est de devenir parent. Faire passer ses propres désirs après ceux de son enfant, la liberté mutilée, l’insouciance envolée, les nuits pourries et les grasses matinées oubliées, ça, tu l’as acquis et intégré à la naissance de ton premier bébé. Tous les autres n’y changeront rien.

– En nourrir un, deux, trois ou plus, ça ne change pas grand chose. Comme dirait Tata Josette, quand y’en a pour 2, y’en a pour 6. Et elle a raison. Tu vas juste un peu plus souvent chez Leclerc, c’est tout.

– Le linge … bon, j’avoue qu’entre 1 et 4 enfants, la quantité de linge à gérer a augmenté. Mais pas proportionnellement non plus. Je te rappelle que pour le premier, je repassais les bodies que je changeais quotidiennement. Maintenant, je garde le même body tant qu’il est visuellement acceptable.

– Le manque de place dans l’appartement. Faux problème. Plusieurs enfants dans la même chambre ça n’a jamais tué personne, et y’a des lits superposés à tomber sur Pinterest !

– Le manque de place dans la voiture. Ça aussi, ça se gère, même s’il faut reconnaitre que passé 3 enfants, c’est tout de suite un peu plus compliqué à trouver la voiture idéale.

– L’argent. Avoir des enfants, ça coûte cher. Oui, c’est vrai, pour le premier. Pour les suivants, tu réutilises pas mal de trucs, que ce soit en puériculture ou en vêtement, et surtout, tu te rends compte que tu as finalement besoin de très peu de choses. Tu as aussi beaucoup moins de place…  Dire que j’avais acheté un stérilisateur et une poubelle à couche pour mon premier (Lol). Sinon, la baby sitter coûte le même prix le soir, qu’il y ai un ou plusieurs enfants. Ils sont couchés de toutes façons, et être payée 12 euros de l’heure pour regarder les anges de la téléréalité sur ton canapé, c’est dèjà bien ;). En revanche, les frais de garde en journée quand les 2 parents travaillent restent élevés. Il faut pouvoir assurer jusqu’à l’entrée en maternelle.

– Le temps pour chacun. Il est compté car les journées ne feront pas plus de 24 heures même si toi tu fais plus d’enfants. Alors les instants passés avec chacun d’eux deviennent précieux, le moindre câlin compte double, et un gâteau au yaourt réalisé à 4, 6 ou 8 mains avec tes minis se transforme en souvenir inestimable.

Alors si tu en as envie, dis toi que l’enfant de plus n’est JAMAIS l’enfant de trop. L’enfant de plus est celui qui te rendra meilleure, celui qui t’apprendra la patience, celui qui te fera prendre conscience de ce qui compte vraiment, celui qui t’aidera à exploiter toutes tes capacités physiques et mentales, celui qui te fera découvrir que le bonheur que tu connaissais jusque là n’était encore qu’un aperçu de celui que tu allais connaître ensuite.

103 commentaires sur “L’enfant de trop ?

  1. Bonsoir je viens de vous découvrir via instagram, je trouve votre texte ainsi que votre famille magnifique.
    Je suis juste jalouse… J’ai moi même 3 enfants, 2 grands (une fille de 12 ans et un garçon de 4 ans)et un petit de tout juste 1 an.
    On a mit du temps à se lancer pour le petit dernier, trop de temps, et maintenant je regrette car je me rends compte qu’il manque une petite soeur au petit dernier qui risque de se sentir seul vu la différence d âge mais papa a déjà eu beaucoup de mal à dire oui pour le 3em alors un 4em….
    Et puis notre âge me freine vraiment (moi 37 et lui 42)
    Du coup je me dis que ça aurait été sympa d avoir eu des jumeaux.
    Et vous quel âge avez-vous si ce n’est pas trop indiscret ?
    Encore merci pour votre beau texte, je le ferais tout de même lire à mon homme ,on ne sait jamais.

    J'aime

    1. Je ressens la même chose, j’aurais aimé encore un enfant, un peu plus tard, quand les jumeaux auraient été autonomes, mais j’ai 38 ans donc ça ne se fera pas, et je sais de toutes façons que je n’ai aucune chance d’arriver à convaincre ma moitié. Je me « console » en me disant que nous avons déjà tellement de chance. Je vous souhaite d’avoir un jour ce petit 4 eme ou de faire le cheminement nécessaire pour vous sentir comblée avec les 3 merveilleux enfants que vous avez 🙂

      J'aime

      1. Oups je viens de me rendre compte que je m étais trompé en notant l âge de mon 2em , il a 8 ans, c’est pour ça que je me dis que mon petit sacha va se sentir seul vu la différence d âge (11 ans avec sa soeur et 7 ans avec son frère)
        J y pense tous les jours ,tiraillée entre cet envie d’un autre bébé ( la famille serait au complet,2 parents, 2 grands, 2 petits, et je me mets beaucoup de pression car je sais que c’est maintenant ou jamais) et ma raison (papa ne veut pas, notre âge, le regard des autres rien que d avoir emi l idée d un 4em je n ai eu droit qu a des « t es folle » , mon travail que j adore et que je n ai pas envie de laisser pendant 6 mois, notre envie de voyager et de profiter plus des grands avant qu ils ne partent de la maison etc..)
        Enfin bref si vous avez des conseils ou envie de partager votre expérience je suis preneuse

        J'aime

      2. Le regard des autres be devrait pas entrer en ligne de compte ;). Pour le boulot, s’absenter 6 mois n’a jamais empêché le monde de tourner…. moi pour convaincre d’avoir le petit 3 e, comme je voyais que les discussions ne menaient à rien, j’ai fini par lui écrire une lettre, en mettant des mots sur ce manque qui me rendait si triste, j’ai réussi à faire pencher la balance …. mais ça ne fonctionnera pas une fois de plus ici 😉 Bon courage et soyez patiente, a 37 ans, tout est encore possible !

        J'aime

  2. Le monde qui disent ,te folle un autre enfant , je croies qui ont oublier combien leur grand-mere on eu d enfants lloll. Avoir des enfants ce magique ce que du pure bonheur, on ce complique la vie pour rien. Quand tu es maman que tu es responsable pour t occuper d un autre poupon pourquoi s arreter quand tu desir d agrandire ton coeur!!!!! =)

    J'aime

  3. C’est impressionnant le nombre de personnes qui te prenne pour une extraterrestre quand tu annonces une 4ème grossesse, on en entend de toutes les couleurs. Oui il y a 2 points négatifs: ça va nous coûter plus cher et on doit changer de voiture mais le reste ne sera que du bonheur, de l’enrichissement et du partage. J’ai 3 filles de 8,6 et 3 ans et elles attendent avec impatience l’arrivée du 4eme! Alors je vous dis à toutes celles qui hésitent de ne pas attendre trop longtemps, de ne pas rester sur un regret!

    J'aime

  4. Oui vous avez toutes raisons, moi mon choix est fait mais maintenant il va falloir décider papa et ça va pas être une mince affaire…
    Le problème c’est que j ose même plus aborder le sujet, j ai tellement insisté pour le 3em qu il a fini par dire oui mais c était uniquement pour me faire plaisir, maintenant il aime son fils mais il n à plus trop de patience.
    Je ne sais pas si dans les autres on passe pour des fous lorsqu on souhaite avoir une famille nombreuse ou si c’est une spécialité française

    J'aime

  5. Merci pour ce super article !!! je suis une maman de 3 enfants , bon certes le petit troisième était pas prévu car il est arrivé sous pilule… et 9ans après la deuxième. Donc nous n’avions plus rien de la puce. Mais quel bonheur de l’avoir gardé, c’est mon rayon de soleil. Même si les nuits sont merdiques, même si je cours entre le boulot, le collège pour le grand, l’école primaire pour la puce et la crèche pour le bébé des îles, ben je ne regrette en rien d’avoir gardé ce don du ciel! je ne m’imaginais maman de famille nombreuse, quand j’étais plus jeune je me disais toujours « j’en aurai qu’une » et quand j’ai connu mon mari , il en avait déjà un né en 2003. Nous avons mis en route en 2005 la puce. A l’époque le grand ne vivait pas chez nous. Nous avions donc que la puce et le grand les vacances scolaires. Depuis 2011 le grand vit à temps complet chez nous, il ne voit plus sa maman.Je ne parle plus de famille recomposée mais de vrai famille car nous sommes 5 tout le temps! 7 jours sur 7! et quand je vois mon grand s’occuper du petit poussin des îles et quand je vois la puce jouer avec le petit dernier et bien tous les soucis s’envolent. Alors oui 3 enfants c’est fatiguant surtout quand tu approches la quarantaine , oui c’est du linge, oui c’est de la gestion, d.es soucis, des bobos… mais c’est aussi beaucoup de bonheur.

    J'aime

  6. Je suis maman d’une petite perle qui a trois ans, c’est toute ma vie et mon conjoint aussi. J’ai appris il y a deux semaines qu’un doublon s’est introduit dans ma vie : le cataclysme, la vie qui se dérobe sous vos pieds car je ne vais jamais pouvoir assurer en ayant un boulot prenant que je n’abandonnerai pas et mes petits non plus ! Et la vous lire c’est comme une bouffée d’oxygène, je pleure devant mon écran, merci pour vos mots si vrais et apaisants…

    J'aime

    1. Bien sûr que vous allez assurer !!! Pourquoi n’y arriverez vous pas ? Vous savez deja le dévouement total, les nuits chaotiques, l’organisation millimétrée et le changement de costume permanent entre la gestion pro et perso … vous connaissez tout ça deja, l’arrivée des jumeaux ne fera qu’accélérer un peu le rythme, mais rien d’insurmontable je vous le promets. Et ce que vous ne savez pas encore en revanche, c’est le bonheur qui dépasse, la vie qui déborde, la fierté qui vous gonflera le cœur quand vous les aurez dans les bras, puis quand vous les regarderez tous les 3…. Vous ne le savez pas, et je ne peux vous l’écrire, les mots ne sont rien par rapport à ce que vous vivrez dans quelques mois !
      Donnez moi des nouvelles de temps en temps !

      J'aime

  7. Très beau texte qui me touche particulièrement.
    Je suis l’heureuse Maman de 4 enfants….c’est notre fierté surtout que nous avons eu beaucoup de mal à les avoir….et que la médecine nous a permi d’avoir une tribu 2 paires de jumeaux( 2 garçons de 13 ans et un garçon et une fille de 10 ans).

    votre texte le décrit tres bien….il n’y a rien d’insurmontable.
    Je pense que notre tribu est plus facile à gérer que des enfants d’âge rapprochés.
    Cette réflexion n’engage que moi….

    Parfois, certains parents sont débordés avec un enfant, d’autres montrent une facilité avec 6!!!!

    Famille nombreuse, Famille heureuse!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s