Quelques jours en Hollande (with kids)

Capture d’écran 2016-11-02 à 22.54.30.pngCapture d’écran 2016-11-02 à 22.54.22.pngCapture d’écran 2016-11-02 à 22.54.48.pngCapture d’écran 2016-11-02 à 22.55.18.pngCapture d’écran 2016-11-02 à 22.54.57.pngCapture d’écran 2016-11-02 à 22.54.40.pngCapture d’écran 2016-11-02 à 22.55.12.pngCapture d’écran 2016-11-02 à 22.55.42.pngCapture d’écran 2016-11-02 à 22.55.34.pngCapture d’écran 2016-11-02 à 22.55.25.png

Nous aimons voyager avec les enfants, à condition que ça ne soit pas trop compliqué. En cela, la Hollande est la destination parfaite. Accessible en voiture à moins de 5 heures de Paris,  idéal pour un break de quelques jours. Pas envie de loger à Amsterdam qui serait certainement prise d’assaut en ce week-end de pont, nous avons choisi Haarlem, adorable ville moins touristique située à 20 minutes de la capitale. C’est sur Airbnb que nous avons trouvé la maison de nos rêves, grande, lumineuse, pleine de jouets et de jolis détails. Pour nous qui sommes en appartement, la belle maison contribue aussi beaucoup à la réussite du séjour.

Jour 0 : Nous sommes partis le vendredi soir, histoire de s’assurer qu’un maximum d’enfants dorme sur le trajet. Comme chez tout le monde, la voiture reste un moment pénible (j’en parlais ici). Ça a plutôt bien fonctionné cette fois-ci et après quelques heures de conduite sereine, nous nous arrêtions à Anvers (Belgique) pour y passer la nuit. La vraie galère de l’hôtel, c’est que même les chambres « famille » n’acceptent pas plus de 2 enfants par chambre et nous sommes donc obligés d’en prendre 2, le budget nuit en prend toujours un coup !

Jour 1 / Anvers / Haarlem : Anvers est vraiment très mignonne. Beaucoup de rues piétonnes, l’endroit est idéal à visiter avec les enfants. Nous n’avons fait qu’un tour rapide, en se promettant d’y retourner une autre fois. Notre propriétaire nous attendait à Haarlem. Le changement de décor est radical en arrivant à la frontière Hollandaise. De l’eau, beaucoup d’eau, du brouillard, des éoliennes par centaine et des champs à perte de vue, les paysages sont vraiment exceptionnels. Cette première journée à été l’occasion de s’approprier notre nouveau chez nous et de faire quelques courses dans le quartier.

Jour 2 / La Haye / Zandvoort : Clairement le jour le plus difficile alors que le programme avait l’air sympa sur le papier … voir la plage de Scheveningen près de la Haye, se balader le long des longues plages de la mer du Nord, puis faire une promenade à vélo jusqu’à la petite station balnéaire de Zandvoort. Dans les faits, les mômes ont été hyper pénibles. Les plus petits étaient épuisés, les plus grands n’avaient qu’une envie, rester à la maison en pyjama. La sortie en vélo à été à l’image de la journée, difficile. La nuit nous a rattrapée très vite et le froid aussi. Les enfants étaient gelés, et moi j’ai perdu patience plus d’une fois. Nous retiendrons quand même quelques jolis trucs : l’architecture kitch de Scheveningen, le combat de cerfs à quelques mètres de nos guidons et la mignonnerie des 3 plus petits assis dans la charrette à vélo, heureux comme tout malgré le froid.

Jour 3 / Edam / Marken : Après une nuit réparatrice pour tous, nous étions prêts à visiter de nouveaux endroits. Nous avons choisi le village pittoresque d’Edam. Ancien port baleinier , les petites maisons traditionnels côtoient les jolies rues pavées. C’était calme, c’était beau, c’était bien. Le tour du village se faisant en moins d’une heure, nous nous sommes ensuite dirigés vers Marken, presqu’île située au Nord-Est d’Amsterdam. La route pour y accéder est construite sur la mer, et le paysage est bluffant. On a l’impression de flotter, au milieu d’une immense quantité d’eau, avec un brouillard persistant qui empêche de délimiter la ligne d’horizon. Entre ciel et mer, magique ! Le village de Marken vaut vraiment le détour. Interdit aux voitures, il est très agréable de se perdre au milieu des maisons en bois aux façades colorées. Le site est préservé et vous n’y trouverez aucune enseigne criarde, bref, il faut y aller !

Jour 4 / Amsterdam : impossible de visiter une partie de la Hollande sans faire un saut à Amsterdam. La durée d’autonomie des kids étant relativement réduite (nous l’avons évaluée à 3 heures, après ils sont hyper lourds), nous avons volontairement concentré notre visite dans la vieille ville, notamment le quartier de Jordaan. Depuis la gare, nous avons suivi la fameuse Damrak sur quelques centaines de mètres, artère bondée et débordante de magasins à souvenirs immondes puis nous avons bifurqué sur la droite en espérant fuir un peu la foule. Amsterdam est très sympa à visiter, sans enfant en bas âge je pense. L’étroitesse des trottoirs ne facilitait pas le passage de la poussette double, et impossible d’apprécier l’ambiance des cafés de la ville avec notre tribu de zinzins. On a eu droit à des j’ai faim, j’ai mal aux pieds, quand est-ce qu’on rentre au bout de 500 mètres, autant vous dire qu’on va attendre qu’ils grandissent un peu pour leur faire découvrir les musées de la ville ou la maison d’Anne Frank, qui m’avait beaucoup touchée plus jeune. Je crois que ce qu’ils retiendront surtout de leur visite d’Amsterdam, c’est la maxi pizza aux pepperonis qu’on a avalée sur place!

La Hollande avec les kids, je recommande vivement vous l’aurez compris ! C’est une destination facile, les enfants sont les bienvenus partout et les hollandais sont adorables avec eux. Je conseille de se déplacer à vélo, moyen de transport à utiliser sans modération, les pistes cyclables étant omniprésentes. Les Pays-Bas ont l’avantage d’être un petit pays, et les distances sont relativement réduites, ce qui permet de faire pas mal de choses en peu de temps. Enfin, j’ai adoré les jolies boutiques de déco où absolument tout est instagramable, le bonheur pour moi qui suis légèrement accro !

Mes astuces pour voyager cool avec des petits :

– Privilégier  un logement type Airbnb plutôt que l’hôtel : tout est déjà sur place, les enfants sont ravis de découvrir les jouets des autres et surtout, ça permet de prendre les repas à la maison. Ici, on évite encore beaucoup les restos, on n’a pas le niveau requis pour y gérer des twins de 2 ans et demi.

– Limiter le nombre de visites. Bientôt, on pourra approfondir certains sujets, mais pour le moment, on survole un peu les sites. Un peu de marche, quelques photos, et on repart avant que leur stock de fatigue et d’attention ne soit épuisé.

– Respecter un rythme adapté. On n’a pas fait gaffe au début et rapidement, à force de couchers tardifs et de siestes oubliées, les plus petits sont devenus ingérables. L’idée est de casser la routine du quotidien évidemment, mais en se gardant quelques contraintes horaires malgré tout.

– Ne pas faire de feuille de route gravée dans le marbre. On avait une idée générale de ce que l’on aimerait voir, mais nous avons souvent modifié le programme en fonction de l’état des troupes. Souplesse dans l’organisation donc, et capacité d’adaptation sont les clefs d’un joli voyage en famille.

– Dernière astuce : ne pas se mettre trop la pression pour réussir son family trip … voyager avec ses enfants coûte cher, alors bien sûr on voudrait qu’ils s’intéressent à tout, qu’ils en gardent des souvenirs impérissables, mais souvent, nos attentes ne sont pas les leurs. Là où la beauté du paysage nous laissera sans voix, eux lèveront à peine les yeux en demandant un 14ème gâteau… C’est le jeu. Les plus grands se souviendront de certains beaux moments, les petits ne se rappelleront pas forcément de beaucoup de choses, mais on aura tous passé du temps ensemble ailleurs, et c’est ça qui compte vraiment !

25 commentaires sur “Quelques jours en Hollande (with kids)

    1. On arrive à trouver des billets pas trop chers, mais forcement, multiplié par le nombre de voyageurs …ça reste un vrai budget pour les familles. Surtout si tu ajoutes la voiture de location sur place… C’est pour ça qu’on a tendance a privilégier les trajets en voiture quand c’est possible. depuis Toulouse, tu as l’Espagne facile à faire en voiture non ?

      J'aime

  1. Merci pour ce superbe family trip, j’ai adoré « La durée d’autonomie des kids étant relativement réduite » c’est tellement ça, je n’ai jamais visité la Hollande et Amsterdam est une destination qui me tente beaucoup mais je vais attendre 1 ou 2 ans pour que Little G puisse profiter davantage, en février on part aux Philippines, un gros voyage en perspective déjà 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je débarque tout juste sur la plateforme, je voulais laisser une trace de mon passage après avoir parcouru ton blog.
    Quelle chance d’avoir pu aller en Hollande, j’en rêve! Tes photos sont magnifiques, tout comme tes enfants d’ailleurs 🙂
    (Le commentaire europane_bzh c’est moi aussi, tu peux le supprimer, je n’ai pas compris pourquoi est ce que j’ai été connectée avec un ancien compte)

    Au plaisir de te relire!

    J'aime

    1. Hello, merci de ton message. Peux tu me dire comment as tu trouver mon blog ? JE mène une petite enquête pour connaitre la provenance de mes lectrices ;).
      Au plaisir de te lire aussi, et de découvrir que tu auras bientôt ton bébé à toi !

      J'aime

  3. Sinon, nous à 4, on privilégie les chambres d’hôtes. C’est toujours très sympa pour les enfants car il y a la rencontre avec l’habitant. Je nous prépare des Roadbook chargé et remplis d’activités amusantes, mais cette année j’ai dû un peu revoir à la baisse la visite de petites villes, d’autant qu’ils ont moins dormis dans la voiture.

    J'aime

  4. Top ce petit séjour, comme vous dites l’idée principale c’est les moments passés ensemble, les attentes ne sont forcemment pas les mêmes d’un enfant à l’autre et il faut accepter de revoir  » à la baisse » ses objectifs . Cet été nous avons tenté le camping pendant 2 semaines avec les 3 enfants: ça a été un peu sport , le temps de comprendre qu’il fallait adapter notre rythme à celui des tchoups (2 ans 1/2) et non pas le contraire . Finalement, même si on avait l’habitude de faire bien plus de choses quand on avait que notre aîné , on a bien profité et on en garde un super souvenir….( et on a presque oublié les moments galères ! ) et les enfants aussi qui sont trop contents de revoir les photos de quand ils dormaient sous la tente !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s