Verbatim #1

Capture d’écran 2016-10-20 à 17.57.05.png

Nouvelle petite série sur le blog où je recenserai régulièrement les phrases que j’ai entendues dernièrement. Inventaire de propos amusants, blessants,culpabilisants, encourageants, bienveillants, intelligents, inintéressants, déstabilisants. Des mots lâchés comme ça, parfois sans réfléchir, que je poserai ici, pour les laisser partir.

#1 – Ça ne vous inquiète pas, son retard de langage ? (La psy)

#2 – Je sais pas comment ça se passe chez vous, mais ici, les enfants, ils obéissent. (L’animateur du centre de loisirs)

#3 – Ils sont  hyperactifs vos jumeaux ? (Un papa)

#4 – Maman, pourquoi tu pleures (Mon fils)

#5 – Est ce que tu pourrais demander à mon frère d’essayer de ne pas prouter devant mes copines (Ma fille)

#6 – Ils sont tous à vous ? (Un voisin)

#7 – Tu as une tête fatiguée (Ma mère)

#8 – Tu prends le temps de manger au moins ? (Ma mère)

#9 – T’aurais pas oublié un ingrédient dans ton gâteau ? (Mon amour)

# 10 – Je crois que je ne vais pas y arriver (Moi)

45 commentaires sur “Verbatim #1

  1. Belle initiative cette nouvelle série ! J’adore !

    Mes derniers en mémoire :

    « Maman je t’aime plus fort que la Terre du Roi Lion »
    Merci mon bébé, moi aussi !

    J’entends régulièrement concernant ma garde alternée :
    « Je sais pas comment tu fais pour le voir qu’une semaine sur deux »

    Les gens ne se rendent pas compte comme c’est blessant. Evidemment que j’aimerais avoir mon fils avec moi tout le temps, ça me déchire le cœur quand je ne l’ai pas. mais je fais quoi, je l’arrache à son père ? L’art de remuer le couteau dans la plaie …

    J'aime

  2. Bon moi je trouve la 9 très rigolote car j’ai le même numéro à la maison : « il est bon ton gâteau, mais … » (à compléter par « il est trop cuit, non ? » / « il y a pas assez de fruits » / « je préfère quand tu utilises tel ingrédient au lieu de celui-ci » etc) … 😉
    La 5 sur les prouts est magique ! Et les autres … no comment … 😦
    Et ça y est j’en ai eu une pas mal ce week-end : je faisais semblant de monter à un toboggan pour motiver H. à se bouger un peu au parc, et il me sort « non Maman tu peux pas monter toi tu es trop grosse ». Bouhouhou, deux ans et demi, le bougre ! 🙂
    Bises !

    Aimé par 1 personne

  3. « Tu ne crois pas que si tu avais un parc, tu pourrais choisir les moments que tu passes avec elle et passer du temps avec nous ? »
    « Moi aussi je suis fatiguée, je le serais surement moins si on était deux » (et de mon côté nous sommes deux, bien sûr)
    « Elle ressemble à ta mère non ? »
    « Il ne faut pas sur investir le premier ».

    Pom pom pom. Merci le défouloir *

    Aimé par 1 personne

  4. Courage !! Pffff les mères (et les belles mères) elles ne se rendent pas compte je crois.

    Ici : « ah non, M ressemble à Bernard (oncle alcoolique) et L ressemble à Romain » par ma belle mère. Jai juste deux gonzesses 😳😳
    « L est normale, c’est M qui est un peu grosse » (ma mère)

    J'aime

  5. On sent la maman fatiguée ! Je rêve de vacances sans enfants en ce moment … au soleil … J’ai réussi 24h sans mes 3 enfants ce WE (casés dans 3 endroits différents), indispensable pour ma survie mentale (à bout, j’ai réussi à sortir à mon mari la vieille rengaine de ma mère : je vais finir à l’hôpital si ça continue) et physique (j’ai réussi à éviter les 15 20 avec mon abcès de cornée, petit cadeau de la fin des vacances). Sinon à la maison, c’est moi qui proute pour faire rire mon petit clown, on s’amuse comme on peut !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, la psy, mais elle l’a dit de façon très bienveillante. Plutôt du genre à vouloir me rassurer moi, si jamais cela m’inquiétait (ce qui n’est pas (encore) le cas). Je l’ai très bien pris. Et pour le voisin, on ne le saura jamais 😉

      J'aime

  6. Merci pour ce blog que j’ai découvert il y a peu avec un très grand plaisir 🙂
    Une petite participation ?
    #1 – T’énerve pas (et sa variante – Arrête de t’énerver toute seule) [ZHOM]
    #2 – Cool dans 6 ans j’ai 15 ans [Grande Chérie]

    J'aime

  7. Comme tu le dis, les paroles n’ont peut-être pas pour but de te blesser, mais ils ne se rendent pas compte de l’impact que cela peut avoir sur toi, pour un peu que tu entendes ce genre de phrases plusieurs fois dans une même journée, quotidiennement… Parfois, les gens devraient réfléchir avant de sortir certaines phrases…
    Les enfants ça compte pas, et je ne dirais rien sur le verbe « prouter » car je l’utilise également 😀

    Aimé par 1 personne

  8. Halala, j’en aurais une telle collection de phrases comme ça, j’en ai tellement qui me fatiguent… Rarement méchantes en 1ère intention, mais ça ne change pas qu’elles piquent un peu… Les « tu vois je t’avais dit tout est normal » de ma belle-mère, les « non mais c’est normal tu sais » de ma mère, toutes les semaines quoi que je dise sur mon fils (il a mangé / il a joué / il a fait caca). U-SANT.

    J'aime

      1. Voilà, c’est TROP ça… C’est surtout que les 3/4 c’est pour un truc hors de propos, genre « donc hier il s’est couché à 20h, en dessert il a mangé un petit-suisse mais a refusé la compote » « ah mais tu sais C’EST NORMAL ». Euh, mais c’est quoi qui est normal ? Qu’un enfant mange ? Qu’un enfant dorme ? Oui je suis un peu au courant, je crois que ce sont des traits communs à beaucoup hein ^^ Un jour, ma belle-mère m’a aussi donné un conseil pour… enfiler les chaussettes de bébé. Oui oui. Les chaussettes. Je te promets que pourtant je ne les lui mettais pas sur les oreilles ^^

        J'aime

  9. Vous avez raison: Que les mères sont maladroites dans leurs propos, mais ce sont des mamans qui s’inquiètent pour leurs enfants qui ont été leurs bébés chéris.
    Que ressentirez-vous lorsque vous verrez votre petit bout de chou avec une tête fatiguée (N°7)
    Que vous vous demanderez si elle prend bien le temps de manger? (N°8)
    Et bien, vous aurez peur +++pour la santé de votre petit ange. C’est certain.
    La vie étant un éternel recommencement, ma grand mère était comme cela avec ma maman et ma maman comme cela avec moi. Et je me souviens que cela m’agaçait profondément.
    Je vais terminer en disant que mon bébé d’amour a raison, toutes ces phrases ne sont pas dites pour faire du mal, mais elles sont seulement maladroites.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s