Les moments préférés : décembre

Capture d’écran 2016-12-19 à 11.49.53.png

#1 – Le premier cinéma pour les twins, et par ricochet notre première sortie ciné à 6. Le passage en caisse pour 6 places de ciné faisant toujours un peu mal aux fesses, on lit attentivement les critiques avant de choisir le film. On s’est décidé pour le nouveau  Disney, Vaïana. J’ai été un peu déçue, forcément, le dernier Zootopie m’avait littéralement bluffée. Mais les mômes ont bien aimé. Enfin surtout les grands. Les petits eux… ils ont regardé l’écran le temps des pubs. Ensuite, ils ont eu envie de faire pipi, de ramasser les pop corns que notre voisin de rangée a renversé, de sauter de siège en siege, de chanter plus fort que Vaïana, de danser dans les allées, de balancer leurs chaussures dans la salle, de changer de place toutes les 4 minutes … Bref, il faut se rendre à l’évidence, ils sont encore trop petits, ou inadaptés aux espaces publics, je commence à sérieusement envisager la question.

#2 – Rentabiliser au max ma visite annuelle chez le pédiatre. Une otite, une scarlatine, un streptocoque et une pneumopathie, réparti plutôt équitablement sur 2 enfants. Tu notes que tout ça se soigne à l’Amoxicilline, je rentabilise aussi sur le traitement en commandant les bouteilles en gros conditionnement.

#3 – Maissiat au Café de la danse, tout en finesse et en élégance, du pur bonheur.

#4 – La grosse fête d’anniversaire de mon meilleur ami. Son discours m’a ému aux larmes, j’ai retrouvé des amis que je n’avais pas vu depuis des années, on a dansé comme des zinzins, ça fait du bien.

#5 – Ouvrir les yeux sur ma progéniture. Derrière leur bouille encore ronde se cache parfois des petits démons, je l’ai découvert dans le bureau de la directrice de l’école. Mon ainé a dérapé, et je ne m’étais aperçue de rien. Violences verbales et psychologiques envers une camarade, rien que ça. Lorsque je pensais au harcèlement scolaire, je m’imaginais plutôt en parent de victime, pas de bourreau. On a beaucoup discuté, il ne prenait absolument pas conscience de la portée du truc et c’est justement sur ça qu’on a travaillé. Des excuses ont été formulées et mon garçon semble avoir compris. Dorénavant, on est en vigilance maximum sur le sujet, car ça n’est malheureusement pas toujours que de simples histoires de gosses.

#6 – Numéro 4 qui découvre la roulade avant aka la galipette. Elle en fait partout, tout le temps, et arrive même à se déplacer en roulant. Du coup, sa grande soeur essaie de l’imiter, et c’est vraiment moche. La pauvre gamine adore la gym, mais je crois que la gym ne l’aime pas. Après un trimestre laborieux à découvrir les joies de la poutre et des barres assymétrique, nous avons du admettre que notre fille n’était pas douée pour tout, et certainement pas pour la gymnastique artistique. Moi, ex-gymnaste, ça m’a fichu un coup, mais je vais compenser cette échec en exercant toute ma pression parentale sur la petite dernière. Une galipette à 2 ans et demi, c’est prometteur … à 15 ans, c’est Nadia Comaneci la gamine.

#7 – Survivre au marathon des réveillons, dîners de Noël, chez les uns, chez les autres, avant Noël, pendant Noël, après Noël  … L’opulence de bouffe, de vins et de cadeaux. J’ai de plus en plus de mal, même si je mesure ma chance de pouvoir fêter ces soirs là avec tout ceux que j’aime. Ce serait indécent de se plaindre mais honnêtement cette année, si j’avais eu la possibilité de transformer chaque diner de famille en soirée « the Crown » sous la couette, je n’aurais pas refusé 😉

#8 – Avoir dégoté le calendrier de l’Avent le plus moche qui soit. J’aurais du me douter qu’avec le personnage mi pouffiasse mi vampire dessiné sur la boite, les cadeaux ne seraient pas du meilleur goût, mais que voulez-vous … un moment de faiblesse, l’envie de faire vite, une gamine chez Toys R us qui me supplie de prendre celui-là, il est troooooop beauuuuuu, et c’est comme ça que tous les matins de décembre, numéro 2 s’est extasiée devant la case faux cils, la case rouge à lèvre de pute, la case faux ongles en plastique etc etc … c’est beaucoup, 24 cases. L’année prochaine, je fais comme les vraies bloggueuses, je ferai un calendrier de l’Avent home-made (et je commencerai en juillet pour être sûre d’être prête à temps évidemment).

#9 – Un trajet en voiture bien négocié. Faut dire qu’on a tout donné : du Black M, du Kenji, du Maître Gim’s et du Mika, à fond dans la bagnole … pendant 7 heures donc. Un gamin qui chante est un gamin qui ne vomit pas, sache le. J’ai aussi mis le limitateur de vitesse à 12 km/h pendant les routes de montagne pour mettre toutes les chances de mon côté. Les 150 voitures derrière moi faisaient la gueule, mais moins que moi qui aurais du foutre les momes en slip par moins 5 degrés tout en nettoyant les sièges auto et mes cheveux avec un vieux kleenex. J’assume.

#10 – Et quelques jours dans le Jura …

Belle année 2017 !

23 commentaires sur “Les moments préférés : décembre

  1. Toujours aussi agréable de te lire. Des 2 derniers sont justes incroyables ! Je te souhaite une année calme et reposante, avec des rdv pédiatre que pour des certifs, avec des heures sup de dodo, des enfants sages mais aussi une année joyeuse et riche en surprises !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s