Mal élevés

Capture d’écran 2017-03-24 à 15.18.00.png

J’avoue, il y a quelques années, j’avais le jugement facile sur les enfants mal élevés. Ceux qui interrompent leur mère 42 fois pendant que tu essaies de lui raconter un truc, ceux qui hurlent comme des hyènes, ceux qui se roulent entre 2 rayons au Franprix, parce que non, le gros Kinder de Pâques, tu l’auras à Pâques (c’est très tôt Mars pour mettre les oeufs en tête de gondole non ?), bref, tous les gamins qui à mon sens n’agissaient pas comme il fallait. Je me souviens alors avoir pensé que jamais moi, quand j’aurais des enfants, je ne laisserais passer ça ! Comme beaucoup de nullipares, j’étais encore naïve (et bien gaulée, mais je m’éloigne). Moi mes enfants, je les éduquerais mieux que ça, évidemment, c’est quand même pas bien compliqué de se faire obéir, pensais-je alors (naïve ET confiante la meuf). Et puis j’ai eu mon premier enfant. Encore toute engluée dans mes principes et dans le dernier Marcel Rufo, j’ai essayé de faire de mon ainé un enfant bien élevé. Bingo, le môme étant plutôt cool, j’en ai déduit qu’on avait le modjo de l’éducation. T’as un problème avec ton gosse, demande moi, je vais te montrer ( naïve, confiante ET mégalo). Et puis j’ai eu ma deuxième. Et là les amis, gros fail. Numéro 2 était une enfant « difficile » ascendant hyper relou. Rien à foutre de rien, des règles, de l’autorité, des punitions, de Marcel Rufo … Après convocations diverses et variées dès l’école maternelle, on a fini par demander de l’aide et l’ambiance à la maison s’est apaisée. Les difficultés rencontrées à l’époque m’ont fait gentiment descendre de mon piédestal de maman qui sait, et heureusement ! Avec l’arrivée des jumeaux, vouloir élever 4 enfants « parfaits » est une hérésie. Éventuellement t’en as qu’un, tu donnes tout ce que t’as, et peut-être même que tu t’en sortiras bien. Mais moi, même en donnant tout, si j’enlève le temps passé au boulot, le manque de sommeil et les chaussettes à ranger, et bien il ne me reste plus grand chose … Enfin si, il me reste un peu de temps pour chacun, un peu d’amour et dans le frigo, regarde bien, il reste même un peu de gratin. Mais de l’énergie pour élever parfaitement mes enfants, sorry, mais j’en ai moins. Alors je continue de leur donner les grandes lignes, de leur donner un cadre, de leur montrer l’exemple, je sais que c’est super important, mais sur beaucoup de choses j’ai lâché prise. Aujourd’hui je les vois bien, ces regards en coin au square, quand mes enfants se défoulent à la balançoire, quand ça crie, quand ça tombe, et que je continue de remonter mon fil Instagram comme si je n’avais rien entendu. Je les entends, les petites phrases de certains quand ils me croisent dans la rue avec ma tribu parfois chouineuse, parfois capricieuse, souvent morveuse … Je les entends mais sincèrement, elles ne n’atteignent pas. Moi aussi j’ai pu juger trop vite, mois aussi j’ai cru que c’était facile. À la moi d’y il a 10 ans je dirais aujourd’hui que vouloir faire obéir un enfant à tout prix n’est pas si important, n’y passe pas trop de temps,  alors que la patience et l’amour, c’est ce qui compte vraiment…. et profite bien de ton maillot 2 pièces ma grande !

81 commentaires sur “Mal élevés

  1. Quel beau billet! Je me retrouve partout (et plein d’autres mamans aussi j’imagine…). Le premier: easy, le second: beaucoup mois et après: tout s’accélère! Bon par contre, je n’ai que 3 enfants!

    Aimé par 2 people

    1. Savoureux, très drôle, si vrai… j’ai eu 4 filles, mais pas de jumelles, ce qui doit encore accentuer le truc… (adultes aujourd’hui) et je demande ma carte au club, même avec retardement.. Je me revois notamment un jour, berçant dans mes bras ma 3ème fille, et regardant une mère se débattre avec une adolescente (je n’en avais point encore…). Je n’ai rien dit mais j’ai pensé très fort :  » Mais comment elle se débrouille… Jamais mes filles ne se comporteront comme ça » !!! Exact : ce fut… bien pire, rétrospectivement j’en frissonne encore… Aujourd’hui, elles sont adorables toutes les 4, nous avons des relations très complices (et « rigolardes » souvent !) et elles-mêmes commencent à élever leur charmante progéniture, mais je les sens moins naïves que j’étais, n’ayant pas encore tout oublié sans doute… Ah ! La vie… quelle mine de leçons, de surprises, d’em… et de joies !!

      J'aime

    2. bonjour, belle découverte ce blog!! je suis maman de 4 garçons que j’ai une semaine sur deux, seule avec eux, ça va de l’envie à m’enfuir et puis d’autres que du bonheur avec ces 4 personnalités!! merci

      J'aime

  2. je t’ai bien lu mais je peux garder encore un peu mon innocence de primipare avec une toute petite facile à vivre? encore trois mois? Numérobis sera là et là je déchanterais sûrement! mais en attendant je la garde cette innocence!!!
    Malgré tout je te comprend, il y a certaines choses que j’ai lachées : j’étais contre la tétine, contre la télé, contre beaucoup de choses, sauf que dans la vie de tout les jours ce n’est pas facile de rester sur ses principes!!

    J'aime

    1. Bien sur que tu dois garder cette innocence ! Garder l’espoir que tout est possible c’est beau :)… Et peut etre que tu arriveras a conserver certains principes ! Ici, le seul auquel je tiens encore, c’est de manger le dessert après le plat … mais pour combien de temps encore :)))

      Aimé par 1 personne

    2. Je découvre ton blog et je me dis enfin quelqu’un qui me comprend…. Je suis maman de quatre enfants avec exactement le même profil. Une première plutôt cool 🙂( aussi on se dit pourquoi pas un petit deuxième ? ) La seconde, pas pareille ( bourrique et rien à foutre de l’autorité… normalement rebelle selon la psy !!! 😡 qui ne m’a pourtant dissuadée d’en avoir d’autres) Et la arrive des jumeaux et comment dire …. mes grands principes d’éducation je me suis assise dessus… On fait comme on peut en fonction de sa forme… Malheureusement je me rends compte que j’adopte la technique de l’évitement…. ( je fais les courses en ligne ou sans eux donc pas de caprice ) je sors rarement seule avec les quatre. J’ai réussi à leur faire croire que c’est pour avoir des moments privilégiés avec chacun…. bref on essaie de gérer. 😉
      Merci encore de démystifier la supercherie des « soit-disant » super-mamans parfaites !

      Aimé par 1 personne

  3. Je pourrais écrire le même article, d’autant plus que je suis une instit…. Donc les principes j’en avais des tonnes…. Et puis il y eut Doudoumagique…. Et là il y a toujours doudoumagique rien ne fonctionne! Opposition constante! Violent à l’école! Le top du top!!! 😡 j’espère que numerobis sera plus zen…

    J'aime

  4. le non jugement… une capacité étrangère à beaucoup de gens ! ( je me retourne aussi ce reproche, puisque bien sur j’ai fait partie de ces personnes qui ont dit : moi je ne ferais pas comme ça !) on fait comme on peut avec ce qu’on nous donne !

    J'aime

  5. Moi aussi je disais pareil et puis j’ai eu ma fille… elle est parfaite, hein?! Pas de doute la dessus en ce qui me concerne… Mais je ne suis pas sûre que les « gens » soient d’accord avec moi quand ils me voient galèrer au super marché (et on est d’accord c’est quoi cette histoire d’oeufs de pâques en mars??!!)

    J'aime

  6. Super article dans lequel la plupart d’entre nous se reconnaissent ! Oui, il y a 10 ans, moi aussi, j’étais tout ce que tu disais dans ton article ! Et puis, maintenant avec mes deux enfants, avec le quotidien que tu décris si bien, et bien … j’apprends la patience et la tolérance à toute épreuve. Aujourd’hui, j’explore les manuels Montessori pour m’en sortir, vois-tu ? 😀

    J'aime

  7. Je dois être un ovni, j’ai pas trop de principes, tant qu’elle rigole et est en bonne santé, je me dis qu’on ne peut pas exiger plus d’un enfant de moins de 3 ans… mais elle est plutôt facile (= elle a fait ses nuits tôt et j’ai encore le dessus physiquement pour porter un cochon hurlant jusqu’à la maison en cas de drame) donc je me méfie, si un jour on a un deuz, on aura sûrement un relou qui nous empêche de dormir

    J'aime

  8. Lol l’allusion au maillot 2-pièces à la fin de ton post, j’adore ! Allez, je suis sure que tu déchires toujours dans ton maillot ! 😉
    Bon et je suis entièrement d’accord avec toi, il devrait y avoir une loi interdisant les chocolats de Pâques en tête de gondole avant fin mars ! On ne peut plus aller faire de courses avec H. depuis trois semaines, c’est ridicule …
    Euh, sinon, un commentaire sur ma façon d’éduquer ? Joker ! 🙂

    J'aime

  9. Je me rends pas bien compte parce que mes enfants sont justes parfaits… Bon, sur ce, je vais enfiler mon bikini pour aller prendre un bain de soleil devant ma piscine à débordement qui domine la mer pendant que les enfants font un ou deux activités Montessori en autonomie. Et puis on dégustera mon gratin de légumes bio.

    (faut me comprendre, je reviens de Leclerc avec Wendoï sans couche, et elle a même pas pissé par terre m’évitant la grosse honte que j’avais prévue. Du coup, je me sens pousser des ailes).(Punaise, les cordons bleus surgelés sont en train de cramer!)

    Aimé par 4 people

  10. Maman d’une petite fille, je dois avouer que ce n’est pas toujours facile. Pour moi elle est parfaite mais j’imagine aussi que le regard des autres n’est pas le même (idem notamment dans les magasins, etc.) mais bon, peu importe. Je suis épanouie et elle aussi, c’est ce qui compte ! Merci pour ton article, je me suis aussi reconnue. Bon courage à toutes !!! 😀

    J'aime

  11. c’est tout à fait ça. Et puis on se dit aussi qu’un enfant qui crie à la balançoire qui court au square, qui demande 10 fois un kinder et qui décide que la ceinture de sécurité n’est pas obligatoire (no way mon gars!), c’est juste un gosse en fait. Ni bien, ni mal élevé, juste un gosse.

    J'aime

  12. Je me reconnais dans ton article, quand je voyais un gosse faire un caprice je me disais « il est mal élevé, ils font quoi les parents ? » et maintenant que j’ai ma fille, j’ai carrément revu mon jugement. Maintenant je juge plus j’ai de la compassion pour les parents qui subissent le caprice !

    J'aime

  13. Encore un magnifique récit et comme on se reconnait dans tes lignes (ma maman prend un malin plaisir à me rappeler les propos que je tenais plus jeune sur l’éducation des enfants… bon ça va, ça va j’ai compris ;-))
    Perso j’ai relativisé le jour où je suis tombée en zappant (sans doute avec mon fer à repasser à la main… je ne vois pas quand sinon!?) sur l’émission de super Nany ou un truc dans l’genre et là : « Alléluia mon cas n’est pas désespéré » 🙂 Je pense depuis que l’essentiel est d’essayer de faire au mieux et c’est déjà beaucoup!

    J'aime

  14. Petit mantra de survie pour maman parfaite d’enfants tout aussi parfaits :
    – les pasta sont des légumes italiens
    – commencer par le dessert contribue à l’ouverture d’esprit de nos enfants
    – les maillots une pièce Princesse Tam-Tam sont tous les ans divinement canons
    – les caprices sont une invention de chercheurs en psychologie infantile n’ayant pas réussi à avoir des enfants (donc déçus, donc frustrés, donc relous)
    – le chocolat (y compris celui de Pâques) est issu du cacao, le cacao est un fruit. Le chocolat est un fruit.

    À réciter chaque matin quelque soit les décibels émis par nos chers et tendres petits chéris

    Aimé par 3 people

  15. Hilarant !! Bougrement vrai !! Si j’avais ton talent j’aurais pu l’écrire ! Quel bonheur de t’avoir découvert depuis l’été dernier ! Allez profite de ton mercredi kidsfree

    J'aime

  16. Oh oui…il y a la théorie, et la pratique! On fait au mieux mais il faut lâcher prise et arrêter de vouloir des enfants parfaits. Ca serait pas trop drôle, d’ailleurs! il faut bien un peu de fun (pas sans trop, hein!) ;o)

    Aimé par 1 personne

  17. Maintenant je regarde aussi avec beaucoup de compassion les gens dont le gamin se roule par terre au supermarché.
    Moi je ne sais pas quels regards me jettent les gens lorsque mon deux ans terrible est couché par terre sur le trottoir et que je fais la potiche à côté attendant qu’il se décide à avancer (et résistant à ma furieuse envie de l’attraper par le bras et de le trainer de force, là c’est mon regard sur moi que je n’aimerais pas).

    J'aime

  18. J’adore….. !!!! (oui ce commentaire ne sert à rien, mais je ne vois pas trop quoi rajouter!!) vive la bienveillance envers nous, et envers nos « nous » d’il y a quelques années ! (ah oui, et envers les enfants aussi rolalala pffff…..!)

    J'aime

  19. Je me reconnais bien : numéro 1 tellement cool, numéro 2 furie… (Numéro 3 super zen, sauf chez la nounou).
    Heureuse que tu sois passée du coté obscur de la force (à moins que ce ne soit le bon côté ?)
    Et au fait WB j’espère que tu as mis les livres Rufo à la poubelle ?! (Ou pour caler les tables, au moins ils seront utiles 😂)

    J'aime

  20. Et on a le droit d’avoir un enfant mal élevé… unique ? Je n’ai pas « l’excuse » des 4 enfants, mais je suis tellement d’accord avec toi ! Laissons les vivre nos petits, laissons les se défouler, toucher, expérimenter !

    J'aime

  21. Ahahahah, merci de me spoiler la suite … c’est si terrible à 4?
    Bon, je suis souvent taxée de mère laxiste ou autres commentaires toujours si charmant (y compris par mon charmant Breton de mari qui oublie que lui, il est absent 20h/24), mais comme je dit, ce qui se passe das ma maison/avec moi, c’est mon problème. Tant qu’il ne fait rien de dangereux pour lui, pour les autres, gênant ou entraînant de dégradation, vas-y mon (bientôt mes) fils, fait toi plais’

    J'aime

  22. Je suis bien d’accord avec toi, ça dépend tellement des enfants… Ceci dit, s’il y a une chose sur laquelle je ne transige pas, c’est la politesse. Même si l’enfant ne dit pas spontanément « S’il-te-plait » ou « merci », j’estime que le devoir de l’adulte qui en est responsable de le reprendre. Pour le reste…

    Aimé par 1 personne

  23. Comme beaucoup j’adore ! C’est tellement vrai, il y’a la théorie et la pratique et l’enfant parfait n’existe pas (nous non plus ne sommes pas parfaits). Ton article va en déculpabiliser plus d’une, bravo !

    J'aime

  24. C’est drôle, ce matin j’ai l’idée (folle) d’entrer dans une boulangerie/pâtisserie avec les 4 pour acheter du pain et (folie encore!) un petit dessert pour le midi. Chaque grand tenant un petit par la main. Y a une mamie qui nous a regardé avec bienveillance. Puis j’ai passé commande et c’est parti en quenouille. Un des grands m’a réclamé un flan alors que je venais de demander 6 tartelettes abricot. Les petits ont eu en visu les chocolats de Pâques en vitrine et se sont jetés dessus comme s’il n’y avait pas de vitrine (oh les belles traces de bavouille, oh le regard assassin de la vendeuse). Un des petits qui cherche à se faire la malle pendant que j’essaye de payer avec ma carte ticket resto. La queue qui s’allonge derrière moi car je monopolise le paiement par carte qui met 3 plombes à valider le paiement. Un des grands qui hurle dans le magasin qu’un de ses petits frères veut partir. Mon autre grand qui tire la tronche par exemple que j’ai dit non pour le flanc. Ressortir de la boulangerie avec la grosse boîte de pâtisserie, le classeur de la séance d’orthophonie, la baguette de pain dont chaque môme quémande. Voir les regards condescendants de la file de clients de la boulangerie et sentir la sueur couler dans le dos…
    Avoir limite honte et puis non. Assumer.

    Aimé par 1 personne

  25. Premier commentaire pour moi qui te lis depuis quelques temps … Cet article me parle beaucoup, tant j’ai l’impression de poser moi-même ce regard horrifié sur mes deux loulous plutôt toniques, pour le dire gentiment. en vrai, ce sont deux enfants adorables , juste que leur énergie m’épuise et qu’ils se disputent non stop et qu’ils « ne savent pas se tenir ». Vraiment, c’est ça qui me rend dingue, cette impression de n’avoir absolument aucun contrôle sur leur attitude, de ne pas pouvoir faire un seul magasin 5 min avec eux, de devoir sans cesse les rappeler à l’ordre … ne crie pas, reste ici, fais attention, dis bonjour, réponds quand on te parle, ramasse tes affaires, arrête d’embêter ta soeur, ne cours pas partout, ne grimpe pas là-dessus, et j’en passe … tout ce combat me demande une énergie qui est en train de s’essouffler. Mal élevés ? je me pose la question tous les jours. Mal élevés ou pleins de vies ? Merci pour cet article en tout cas …

    J'aime

    1. Alors, déjà, tu as des enfants ET un blog de lecture, c’est déjà un beau challenge (Tu m’a donné envie de découvrir Le fils parfait, merci ). Alors voila, je voulais te dire bravo, pour commencer 😉
      Sinon, pour les comportements « inappropriés » de nos enfants, essaie de lâcher prise, et d’attendre que ça passe. Ils vont grandir, et se calmer naturellement. À 15 ans, les enfants ne courent plus dans tous les sens en arrachant le doudou de leur soeur ! (Ah si, pardon, on me dit dans l’oreillette que si, mince). Mais je comprend que ça puisse te poser un problème. Pas évident, mais tu peux essayer de passer du temps avec l’un ou l’autre séparément. Je limite aussi beaucoup les « ne monte pas sur la table », « ramasse ton slip » etc etc … ça me coute trop. Je les laisse monter partout tant qu’il n’y a pas de risque vital et je les incite à m’aider à ranger en fin de journée, avant d’aller au lit. On le fait tous ensemble, et celui qui ne veut pas, tant pis, je ne force pas. Je sais qu’il le fera demain, ou un autre jour. Je fais juste attention que ce ne soit pas toujours le même qui fasse sa mauvaise tête. Plutôt que de répéter 100 fois la même chose, je limite mes consignes au strict minimum (on me donne la main dans la rue, on dit bonjour, on ne mange pas les trombones (si si) … et sur le reste, je laisse faire. Rappelons nous que les enfants petits n’ont pas les capacités physiologiques pour se « tenir » comme un adulte… laissons leur le temps de grandir !

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour ta réponse ! Oui, je devrais lâcher prise …. mais j’ai du mal 😉 Merci pour ton commentaire sur mon blog, j’essaie de le tenir à jour, mais effectivement, c’est parfois dur de tenir un rythme correct … et puis je n’ai pas beaucoup de répondant (jamais je n’aurais 55 commentaires lol). Prends bien soin de toi.

        J'aime

  26. Je lis depuis quelque temps tes articles sans oser commenter.
    Mais là je sors de l’ombre. C’est tellement vrai. Il y a les principes d’avant et ceux d’après. Bon je n’ai qu’un enfant pour le moment. Mais chez moi aussi il y a eu l’avant et l’après bébé.

    J'aime

  27. Article très juste. Moi je pensais n’avoir aucun problème d’autorité car je suis un peu autoritaire de nature. Et bien je me suis mise le doigt dans l’œil jusqu’à l’anus ! J’ai un rebelle a qui mes accès de voix n’y font rien!!!!

    J'aime

    1. Oui chaque enfant réagit différemment, même si on est d’accord sur le principe, les accès de voix ne sont bénéfiques pour personne ! Sur le sujet, c’est évident que ma deuxième m’a beaucoup fait progresser ( et m’a rendue complètement folle par moment aussi !!!)

      J'aime

  28. Comme tant d autres….ce billet est l’histoire de ma vie avec mes 4 garçons…les regards,les jugements…et mon « je m enfoutisme »!!…vos mots sont si vrais,si justes….merci!

    J'aime

  29. Je suis d’accord avec tout (sauf que je m’obstine quand même avec le maillot de bain 2 pièces. Les vergetures m’ont épargnée même avec mes deux petites dernières en une seule fois. Alors je m’entête et je rentre le ventre). Et le truc un peu fou, c’est que c’est en ayant quatre enfants que je me penche sur cette éducation un peu Montessori and co, avec un peu du reste (ben oui, peppa pig, elle est quand même super forte …)

    J'aime

  30. J’adore ton billet
    Perso j’étais dans le jugement complet j’étais Belle-maman avant d’être maman donc facile de juger quand on est maman un week-end sur deux
    Et puis le petit dernier est arrivé j’étais sur d’être une super maman qui allait tout déchirer
    Et puis mon mari bossant le week-end et moi la semaine dans la restauration avec les horaires que cela implique
    Et bien j’ai lâché des principes !!
    Et ça fait du bien
    Avec le recul maintenant le dernier a 7 ans l’aîné 14 ans et quand je les vois je me dis que je m’en suis pas trop mal sortie !!!

    J'aime

    1. Comme ça doit être difficile de trouver la juste dose d' »autorité » en tant que belle-maman ! En lâchant sur pas mal de trucs, et quand on voit que finalement, tout se passe bien, c’est que c’est certainement la bonne solution 😉

      J'aime

  31. Super article! Avant d’avoir mes 4, je lisais le magazine « Parents » plutôt que « Jeune et Jolie » et je me projetais dans bcp de leurs articles. Bien sûr, je les rejoignais sur certains points et m’insurgeais sur d’autres en n’oubliant pas que nous sommes très souvent deux personnes à éduquer des enfants avec nos propres valeurs, principes éducationnels…

    Pour moi, je trouve cela génial d’éduquer mes enfants avec son lot de frustration, désespoir, crainte, …et j’en passe. Ils nous éduquent bcp aussi.

    Un petit secret? Parfois, je fais comme si je n’avais pas entendu juste qd leur papa rentre… 😉. Qui a dit que les mères étaient parfaites? 😄

    J'aime

  32. Bonjour,
    merci pour cet article… qui remet les idées en places, y comprit les miennes. j’ai la chance d’avoir des enfants globalement facile (même si nous ramons au quotidien pour les élever). Lire un tel article me fait réaliser qu’il n’existe pas de recette, juste des enfants, des parents et beaucoup d’amour

    Aimé par 1 personne

  33. ah ah ah je dis tout simplement c’est génial, c’est parfait, c’est exact. Même profil chez nous…Dès le premier et ses premiers mois on a jeté nos principes à la poubelle et qu’est ce que c’était bien après. Pas de complexe et de scrupule non plus et des enfants qui sont…normaux. Bravo pour ce bel article.

    Aimé par 1 personne

  34. Mal élevés mais bien dans leur basques c’est le principal non ? Quand les regards se font trop insistants, parfois je balance un petit « je suis que la nounou moi vous savez » ça leur fait les pieds 😂

    J'aime

  35. C’est hallucinant ! Moi aussi je pensais comme vous quand j’étais plus jeune. Je critiquais tellement les enfants des autres jusqu’au jour où j’ai enfanté. Je peux vous dire que, depuis, je ferme ma bouche. 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s