Dans leurs yeux

Capture d’écran 2017-05-18 à 13.03.39.png

Souvent, je me couche en faisant le bilan de ma journée. Pas assez patiente, pas assez d’activité avec chacun, pas assez de légumes verts, et puis trop de cris aussi, trop de NON, trop de temps sur mon iPhone (je viens de me créer un compte Twitter – mieux vaut tard que jamais je sais – et je suis évidemment devenue complètement accro au truc… ). Bref, sur mon carnet d’auto-évaluation maternelle, on y lirait « ELEVE IMPLIQUEE, MAIS PEUT MIEUX FAIRE » …

Et puis j’ai vu cette petite vidéo. Une pépite de mignonnerie, et une jolie façon de se souvenir à quel point il est inutile de s’auto-flageller. Les enfants sont beaucoup plus indulgents que nous sur nos manquements, et ils ont cette capacité extraordinaire à voir le beau un peu partout. Comment on dit déjà ? Regarder le monde avec des yeux d’enfants je crois …

Ma fille a un côté très Britney S. époque vintage (quand elle faisait ses premières armes sur le plateau du Mickey Mouse Club, fais un tour sur YouTube, c’est priceless). Toute en superlatif, elle sort très naturellement des  « Mamaaaaan, cette journée est la plus beeeelllle de toute ma viiiiiiiie !!!! Cette phrase, je l’entends plusieurs fois par semaine (parce que je l’ai emmené chez H&M, parce qu’elle a essayé son costume de Gala, parfois même parce qu’on s’est simplement arrêté au parc après l’école). Evidemment ça parait un poil exagéré à notre échelle d’adulte, mais pour la môme, faire un gâteau avec moi ou aller chez H&M, c’est de la joie brute, immédiate, sans projection ni concession. Elle le prend tel qu’il arrive son petit bout de bonheur. Elle le déguste sur place, encore tout chaud, et le joli souvenir lui, ce sera pour emporter.

Chez les plus petits, c’est encore plus prononcé. Une verre de grenadine autorisé au goûter ou un diner apéro à base de Doritos et de tomates cerises, et c’est le paradis ! Peu importe si 5 minutes avant j’ai totalement vrillée parce qu’ils escaladaient la bibliothèque ou si j’ai perdu ma zenitude devant ma dernière qui a (encore) mangé mon éponge Konjac (true story, cette môme avale un nombre de trucs considérable). Eux ce qu’ils retiendront, c’est la grenadine et les Doritos, PAS le craquage maternel, c’est bon de s’en souvenir non ?

Alors ce soir, quand je visualiserai mentalement mon carnet d’évaluation maternelle, j’y lirai « MAMAN HEUREUSE, PASSAGE EN CLASSE SUPERIEURE », parce que oui, c’est vrai, il y a parfois quelques lacunes, mais j’ai eu largement la moyenne en sourire de gosses.

PS : Sur le même thème, vous pouvez lire le joli billet de Thérèse and the Kids …

PS 2 : Inutile donc de les emmener à Disneyland, un paquet de Doritos peut très bien faire l’affaire niveau épanouissement personnel du gamin … CQFD

22 commentaires sur “Dans leurs yeux

  1. Tout est dit 😍. De mon côté, et qd c’est possible, je prends un enfant seul, ou les deux filles ou les deux garçons pour faire des choses sans tous les emmener : concert, boutique, …. Quelle joie de voir leur sourire (cf photo envoyée; -)).
    Faire pause est bien nécessaire.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai souri ce matin en pensant à toi… nous avions acheté 4 hand spinner mais avions décidé de leur offrir qd ils ne s’y attendraient pas. En descendant vers l’école, ma 6 ans a dit à son papa que c’était le plus beau jour de sa vie (mot pour mot). À midi, nous leur avons fait la surprise, à défaut de grenadine et de Doritos 😆, de les emmener pique-nique avant de reprendre l’école. En rentrant, mon mari m’a demandé si je pensais qu’ils avaient apprécié. .. et bien évidemment, j’ai cité ton article! Merci!

      J'aime

  2. Ah ah juste avant de lire ton point n°2 je me suis dit « c’est vrai, ça! Quand on a gueulé un peu trop il suffit de leur proposer une chupa chups derrière et bam, effet « men in black », ils oublient tout!! »

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore – tu as tellement raison, ils ne voient pas la même chose que nous.
    Hier matin ma puce de 3 ans virevoltait dans le séjour en chantonnant « C’est… le…. bon…heur! » (et non ce n’était pas une chanson qu’elle avait en tête, mais bien juste une envie d’exprimer sa joie, mais je ne sais pas ce qui l’a provoquée!) 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Merci beaucoup pour cet article. Il est plein d’optimisme et nous montre meilleures qu’on le pense. Quand je fais ce bilan le soir, je ne vois que les points noirs, les pires moments. Prenons exemple sur nos enfants en ne voyant que les points positifs, la vie ne sera que meilleure (et puis ça nous fera moins lal aussi).

    Aimé par 1 personne

  5. J’adore !!! Et cela console quand on vient de criser encore une fois pour un micro-truc de rien du tout. Il faut se focaliser sur les micro-trucs de rien du tout positif et qui font tellement plaisir à nos enfants…. et que j’espère ils retiendront comme autant de micro preuve d’amour !!!

    Aimé par 1 personne

  6. Mais heu… je suis la seule dont les gosses vont autant à fond dans le négatif que dans le positif ?
    Mon petit dernier de bientôt 4 s’effondre par terre de désespoir quand j’ai dit non pour un bonbon, en criant « Je ne veux plus de Papa et plus de maman ! », mon grand de 10 pleure à la moindre contrariété et ma très grande de 13… non, elle c’est une crème, mais quelque chose me dit qu’elle n’en pense pas moins…
    Heureusement que l’effet « Men In Black » fonctionne aussi chez eux !!!!

    J'aime

  7. Ca ressemble beaucoup à mon quotidien et je dois dire que ça fait du bien de lire cette version « verre à moitié plein ». Je trouve que les spécialistes de l’éducation bienveillante nous culpabilisent beaucoup à coup de « quand vous criez, vous causez des dégâts sur le cerveau de votre enfant ». Après la lecture d’un livre d’Isabelle Filliozat, la seule chose que j’ai réussi à retenir c’est que j’étais vraiment une mauvaise mère parce que j’avais fait au moins un fois toutes les situations néfastes qu’elle citait. Pourtant l’éducation bienveillante, je trouve ça super. Mais finalement, la manière dont on nous en parle n’est pas du tout bienveillante pour les parents que nous pouvons être. Bref je m’en vais de ce pas acheter des doritos ^_^

    J'aime

    1. Moi aussi je trouve l’éducation bienveillante formidable, et j’essaie évidemment de m’en inspirer … mais pas tous les jours, pas quand je n’y arrive pas, pas quand je n’en ai pas envie. Le challenge de réussir à élever des mômes plutôt correctement est déjà bien difficile inutile de se mettre la barre encore plus haut 😉

      Aimé par 1 personne

  8. Ton billet fait du bien!
    Je l’ai lu après une journée merdique où j’avais pas mal crié sur mes enfants et laissé pleurer mon bébé. Et puis je me qui repassé la journée et j’ai aussi constaté que j’avais réussi à nettoyer la salle de bain, que je les avais emmené aux parc, qu’on avait fait des câlins et qu’on avait bien rigolé.

    Aimé par 1 personne

  9. c’est tellement vrai!! cette pression qu’on se fou alors qu’eux ils ne voient que le positif en toi et son super heureux avec presque rien…le mien il a passé la journée à jouer avec un bout de ficelle ce week-end alors qu’on lui a offert un super circuit de train de la mort qui tue, mais non il fait des guirlande avec sa ficelle!!!

    J'aime

  10. MERCI pour cet article et cette vidéo que j’ai trouvée très émouvante , qu’il est difficile d’avoir un regard bienveillant sur notre journée de maman ! Et pourtant l’essentiel est dans ce regard de nos enfants sur la vie !

    Aimé par 1 personne

  11. Heureusement il y a leurs mots, leurs sourires et leurs yeux brillant pour souvent pas grand chose mais comme tu le dis souvent le pas grand chose pour nous représente un truc de fou chez eux et ça nous permet de moins culpabiliser même si on se dira tjs « peu mieux faire » bisous Et MERCi pour ce billet

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s