Les vacances en club : le bilan

Capture d’écran 2017-09-03 à 16.24.01.png

Capture d’écran 2017-09-03 à 16.25.03.png

Capture d’écran 2017-09-03 à 16.24.27.png

Capture d’écran 2017-09-03 à 16.24.15.png

Capture d’écran 2017-09-03 à 16.24.42.png

Il y a ceux qui détestent, il y a ceux qui adorent, et il y a ceux qui sont pragmatiques : quand tu as des mômes en bas âge, que tu as besoin de VRAIMENT te reposer et que tu as la chance de pouvoir le faire, le club, tu y vas. Comme beaucoup, j’avais pas mal d’à priori sur le concept. Beaucoup de monde, du bruit, des GO qui te proposent 5 fois par jour de t’inscrire au concours de tir à l’arc ou au blind-test de 14.00, celui où tu peux remporter une bouteille (enfin si tu hurles plus fort que ton voisin de table que ce morceau c’est bien Ed Sheeran qui l’interprète). Et oui, tout ça existe au Club, et pourtant je m’y sens bien, alors que plutôt crever que de faire du tir à l’arc … et oui, la vérité sur le Club, c’est que chacun fait exactement ce qu’il veut, participer à toutes les activités ou non, se baigner avec de l’électro en fond sonore ou non, créer du lien social avec ton voisin de transat ou non… personnellement, c’est le calme et la solitude que je recherche, et j’ai toujours trouvé !

Voici un petit bilan des avantages et des inconvénients de partir en Club avec tes enfants :

Les points positifs :

– le mini-Club. Indéniablement c’est LE gros avantage. Pour les petits à partir de 4 mois. Les enfants sont accueillis dans des structures à taille humaine, encadrés par des animateurs formés aux besoins spécifiques de chacun. C’est toujours en toute confiance que j’y ai laissé les miens. Pour être honnête, les petits de moins de 3 ans pleurent tous un peu le matin au moment de la séparation, mais la gentillesse des équipes fait que leur journée  est agréable. Alors je t’entends toi qui te dis que quand même, passer des vacances en famille pour coller tes gamins dans les bras d’inconnus toute la journée, c’est moche. Oui, peut-être,  mais honnêtement, ces quelques heures sans eux, pour lire, boire plusieurs cafés au calme, avoir des conversations juste à deux, sans être interrompue toutes les 4 secondes, avoir le luxe de prendre du temps pour ne rien faire une fois dans l’année, j’en ai besoin. Et nous les récupérons vers 16.30, ce qui nous laisse ensuite le temps d’être ensemble.

– la restauration en libre-service. Énorme avantage également. Ne pas entendre « qu’est ce qu’il y a pour le dîner »?, suivi systématiquement d’un soufflement de dépit plutôt désagréable, c’est précieux. On dîne ce que l’on veut, le choix est dantesque, et surtout chacun se sert soi-même ( j’aide encore les plus petits à se faire une assiette correcte). Généralement, les enfants se font un régime spécifique pizza/pâtes/glaces tout le long du séjour. Scoop, ça n’a jamais tué personne. On reprendra de bonnes habitudes alimentaires à la maison ! Et quitter la table sans la débarrasser et sans vaisselle  à faire quand tu as quatre enfants, je te promets que c’est aussi kiffant qu’un bon Led Zeppelin.

– Le sentiment de vivre dans une bulle. Les enfants peuvent se balader partout, le Club est grand mais on se repère facilement. Au Club, les gens sont souriants, gentils, polis – quand tu es parisien, la gentillesse des gens, ça te fait tout drôle au début. Que ce soit les GO ou les GM (les clients), tout ce petit monde évolue dans une bulle de bienveillance et d’insouciance. On est tous bien conscients que ça n’est pas la vraie vie, tous bien conscients que les problèmes de boulot, du quotidien, les galères de la vie n’ont pas disparu, mais ils n’existent plus le temps des vacances, et ça aussi, c’est bon.

– L’apéro à volonté. Avantage sur lequel je me devais d’insister évidemment.

Les points négatifs :

– Le monde. Forcément, la quasi totalité des clients ont des enfants (Cf point positif du mini-Club mentionné plus haut) et partent donc pendant les vacances scolaires, comme toi. On arrive par avions entiers tous à la même heure, ça peut faire peur au début. Ensuite, tu réalises que le Club est si grand que le sentiment de foule reste limité.

– Le rythme. Au Club, il y a des horaires. Les horaires du petit-dej, les horaires de l’accueil des petits, les horaires du spectacle des grands … alors que généralement, les vacances sont plutôt faites pour oublier la montre, ici, on doit la regarder souvent. On a même dû mettre un réveil chaque matin, les jumeaux ayant décidé d’expérimenter pour la première fois de leur existence le concept de grasses matinées justement là qu’on devait les déposer à 9.30 chaque matin. Saleté de momes.

– Le manque de découvertes de la vie locale. Clairement, que tu ailles au Club en Europe ou en Asie, tu n’y verras que peu de différences. Bien sûr, des excursions sont proposées chaque jour pour découvrir les points d’intérêt locaux. Mais cela reste très encadré, très voyage organisé. Impossible de sortir des sentiers battus et découvrir un peu le mode de vie du coin, c’est assez frustrant. Souvent nous louons une voiture pour découvrir la région mais clairement, si tu veux jouer les explorateurs avec ton sac à dos, c’est pas au Club qu’il faut aller !

– Le prix. Soyons honnête, les vacances au Club ça coûte un rein + une fesse. Pour le même budget, nous pourrions partir plus loin, plus longtemps, visiter des pays exotiques et découvrir le monde autrement qu’autour d’une piscine, et j’espère que c’est ce que nous ferons un peu plus tard …  mais tant que les petits ne seront pas plus autonomes, nous enfileront notre bracelet de GM avec plaisir !

47 commentaires sur “Les vacances en club : le bilan

  1. Ton retour d’expérience me confirme que nous aussi, on passera certainement par le club-vacances pour précisément avoir un peu de vacances… L’idée ne me fait pas fantasmer parce qu’on passe à côté de toute une culture d’un pays mais soyons honnêtes, c’est pas avec une petite de 20 mois qu’on peut visiter grand chose…. Le souvenir de la pseudo visite de la Corderie Royale à Rochefort en 5 minutes chrono en main a laissé quelques traces… 20 balles quand même ! 😉
    Bref, l’essentiel, c’est que toi, tu aies passé de bonnes vacances en famille et vive les Clubs ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je comprends bien les interets.. mais rien à faire ça n’arrive pas à me faire envie… Et puis oui de toute façon on l’envisage pas car c’est trop cher.
    On aime vraiment voyager, découvrir des lieux différents, des plats, des ambiances, c’est trop important pour moi cette immersion!

    J'aime

    1. Oui, ça n’a absolument rien à voir. J’ai hâte de pouvoir à nouveau voyager avec mon lonely sous le bras … mais je dois attendre encore un peu. A 3 ans, les petits ne savoureraient pas, et nous non plus ! Mais le compromis que j’ai trouvé est de partir un peu « tout seul » et un peu « en Club ». C’est ce qu’on a pu faire cet été, et c’était parfait !

      Aimé par 1 personne

  3. Nous avons eu très exactement le même raisonnement que toi. Nous partons en Club tout compris (alors pas le Club Med, car hors budget, mais même principe) depuis 2 ans et clairement, on préfère partir moins longtemps mais avec cette formule. Les enfants ne vont pas tous les jours au club et pas forcément toute la journée (au gré de leurs envies) mais, nous, on souffle un peu ! Et ne pas gérer les repas, c’est juste le kiff !

    Virginie

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour ton bilan que j’attendais avec impatience ! C’est clair, net et precis comme d’habitude avec toi.
    En tout cas, cela me donne envie, je rêve de profiter d’un peu de calme et de pouvoir profiter de moment avec mon mari ! Par contre, mon mari étant hyper-actif, je suis pas sure qu’il soit hyper-fan. On essayera dans tous les cas !
    Bonne reprise en tout cas !

    J'aime

  5. Tout comme debobrico, je comprends tout à fait les avantages et le confort que ça doit apporter, mais ça ne m’attire vraiment pas – sauf éventuellement pour des vacances au ski (là ne pas faire à manger c’est vraiment appréciable, et de toute façon le but c’est plutôt de descendre des pistes quelle que soit la configuration, donc en organisé pourquoi pas). On a quand même lâché le camping et les auberges de jeunesse depuis un moment, on aime notre petit confort, mais le kif pour nous c’est partir à la découverte de nouveaux pays, si possible loin et exotique, avec autant que possible une immersion locale. Prochaine destination à la Toussaint : Indonésie! Après c’est sûr qu’avec une seule gamine, c’est plus facilement envisageable sur bien des plans (faut bien qu’il y ait des avantages à avoir un enfant unique!! 😉 ), d’autant plus qu’elle est très cool et demandeuse de voyages.
    La soeur de Mr nous vante souvent les intérêts du all-inclusive (bon, elle a 3 garçons, alors c’est sûr que ça aide…); nous on n’a qu’une crainte, c’est qu’on soit « obligés » de s’y retrouver un jour pour des vacances en famille avec eux 🙂

    J'aime

    1. Les voyages au bout du monde n’ont effectivement pas la même saveur … j’espère qu’on pourra y goûter à 6 dans quelques temps. Pour le moment, visiter et découvrir le monde avec des jumeaux de 3 ans, je sais que c’est impossible…

      J'aime

  6. Merci pour ce retour. Clairement je ne sais pas si je suis faite pour cette formule. Oui il y a des avantages et ceux que tu cites ça fait rêver. Mais en vacances, j’ai aussi besoin de découverte, sans contrainte, de me retrouver avec seulement mon mari et ma fille, de s’immerger dans le lieu.
    Depuis que je suis maman c’est sûr les destinations sont moins exotiques et on part vers moins d’inconnu. Mais J’ai ce besoin de liberté que J’ai peur de ne pas retrouver en club.

    J'aime

    1. Moi aussi avec un seul enfant, je partais sans Club. Et effectivement la logistique, les repas et les sorties sont tellement « faciles » que je préférais qu’on reste en famille que de le mettre au mini-Club. Avec la deuxième, on s’en sortait encore … mais depuis les jumeaux, j’apprécie tellement de faire relâche sur l’intendance que je suis prête à sacrifier mes envies de liberté et de découverte encore un peu 🙂

      Aimé par 1 personne

  7. Je suis toujours partie en club avec mes parents lorsque j’étais Petite! Comme tu le dis, si on en a les moyens c’est extra pour les parents ET pour les enfants!!
    Même si ce n’est plus vraiment le genre de vacances que je souhaiterais passer aujourd’hui!

    J'aime

  8. Le mini-club ♡♡♡♡♡
    Je valide complètement 🙂
    Ici c’était 2h le matin et 2h l’aprem à partir de 5 ans… j’ai réussi à ce qu’ils prennent Pilou3 qui n’avait que 4 ans et oh quel bonheur.
    Pilou4 est bien sûr resté avec Nous mais passer de 4 Pilous à 1 bébé koala. Pfiout les doigts dans le nez 😉

    Aimé par 1 personne

  9. Ho… pas faire à manger et pas débarrasser la table etc…. je crois que j’en rêve plus que du mini club…. des vraies vacances seraient pour moi de profiter des enfants sans l’intendance de la vie de famille, heu bon je me réveille on a pas les moyens… mais je m’offre quand même le minimum…. le lave vaisselle et ménage en fin de séjour, faut pas pousser mémé dans les orties quand même, maman aussi est en vacances !

    J'aime

  10. Hé ça donne envie !!
    C’est un choix rationnel mais qui permet de concilier utile et agréable pour tout le monde (et ça c’est chouette !) Même si les inconvénients sont là aussi (mais aucune formule au monde n’est exempte d’inconvénient)

    Et… Bon en fait j’arrête j’ai arrêté de me demander si c’était si cool que ça quand tu as parlé de l’apéro illimité.
    Je vais commencer un lobbying actif auprès de papa-pas-bcbg pour les vacances d’été prochaine. Et des économies aussi !!! 😉

    Aimé par 1 personne

  11. On a découvert le club quand on a découvert que c’était mission impossible de se reposer en vacances même avec un seul génie. Mais on fait comme vous, on mixe, un séjour au club au soleil en hiver pour reprendre des forces et des vacances plus itinérantes / découvertes l’été. Mais on n’a qu’un génie et on se faisait justement la réflexion que notre génie arrive à un âge où on se sentait capable de repartir en Asie en sac à dos de luxe mais que le génie numéro allait probablement nous arrêter dans notre élan…
    Tout à fait d’accord avec toi, le club c’est la vie avec des petits mais pas forcément quand ils sont plus grands.

    J'aime

  12. Je valide à 100% ton article ! Mini-club = parents reposés. Pour le côté foule, nous on était dans un « petit » (130 personnes) et à part aux heures de repas, on ne se sentait pas du tout oppressé. Je rajouterais qu’on était à la montagne, avec 3 randos et 2 itinéraires VTT proposés par jour + quelques visites culturelles. Franchement c’était top. Avec nos enfants (5 et 2 ans) on aurai jamais pu marcher autant.

    J'aime

  13. À chaque fois qu’on part en Village vacances ou en mobil-home dans un camping, on se dit que les enfants pourront profiter du mini club et finalement, même s’ils aiment bien, ils n’y vont que très peu, à chaque fois, ils nous disent qu’ils préfèrent faire des sorties avec nous…. comment résister ?! Mais bon même 2 heures de « liberté » dans la semaine, on apprécie !

    J'aime

  14. Testé aussi avec mini bout tout petit et j’ai adoré ! Très reposant (j’ai eu la chance de partir hors saison). Pareil avant j’aimais pas mais ça c’était avant ahah. Faut bien profiter des structures adaptées aux familles quand on y est confronté ! Et j’ose même pas imaginer avec 2, 3 ou 4!les commentaires sur l’intendance m’ont fait mourir de rire. C’est clair que repas + vaisselle + un peu de ménage ça te crame une bonne partie de la journée!
    Et y’a le all inclusive en club héhé!

    J'aime

  15. Alors moi à la base, c’est vraiment le truc qui me faisait pas rêver, tout sauf ça!
    Et puis lors de ma grossesse, j’étais une vrai loque, je ne pouvais rien faire. Avec mon mari on voulais quand même partir une semaine mais je ne voulais RIEN faire et profiter du beau temps en septembre.
    Bah une semaine c’était cool, je faisait mon aquagym le matin et sieste sur la plage l’après midi. Rien à penser.
    Ce n’est pas le type de vacances qui me fait fantasmer mais pour recharger les batteries c’est plutôt pas mal 🙂

    J'aime

  16. Mes enfants n’aiment pas allez dans les mini club c’est trop dommage et jai pas envie de les y laisser de force. Mais comme toi le plaisir de ne plus gérer aucune logistique repas ménage c’est le kiffe total en famille nombreuse. J ajouterai aux points négatifs de partager seulement des chambres avec tes enfants. Ça nous oblige souvent à nous séparer mon Mari et moi pour gérer une chambre enfant chacun et je déteste dormir sans lui. Sans compter sur le fait d être bloqué dans une chambre avec ceux qui font la sieste encore. Le confort du logement est donc pr moi le gros point negatif. Je te rejoins sur le fait que les vacances découverte seront beaucoup plus pertinente quand les derniers auront au moins 6-8 ans. Moi aussi j aime le club. 1 semaine c’est parfait. Ça repose vraiment et personne ne s’ennuie. 🙂

    J'aime

  17. On en est pas encore au club que l’on a fréquenté étant étudiant quand même par manque de budget mais comme je te comprends, l’année dernière Little G avait 11 mois et Mister M 3 ans, il allait au mini club tous les matins de 9h à 12h et quel bonheur pour tout le monde, Little G faisait la sieste et moi j’ai pu bouquiner, me faire une manucure + pédicure digne de ce nom et souffler! Alors c’est clair que ce ne sera pas chaque année mais je sais qu’on en aura besoin et le plus important pour moi c’est que finalement tout le monde passe de bonnes vacances sans forcément être h24 ensemble. Merci pour ce jolo compte rendu ❤

    Aimé par 1 personne

  18. Et bien je ne sais pas si c’est par nostalgie de mes vacances d’enfant mais moi j’adore partir en club et ça me manque quand on ne le fait pas. Cette ambiance toute particulière où tu vis dans un autre monde ou tout le monde est beau et tout le monde est gentil, j’adorais et j’adore toujours. On l’a moins fait depuis qu’on est en couple mais clairement avec Tess qui grandit, on le refera et on la mettra au club pour profiter de nous un peu aussi 😉
    Et puis après tout, qui dit club ne dit pas forcément que c’est impossible de découvrir la culture locale, faut juste se débrouiller un peu par nous même si on en a vraiment envie.
    Par contre, je te rejoins, l’arrivée tout le monde en même temps et le prix, c’est pas la partie la plus cool!

    J'aime

  19. Nous avons été au Club med cette année (kamarina aussi!) et quel bonheur! On a « que » 2 enfants (dont une trop petite pour le mini Club), ne pas gérer courses, repas, rangement… c est les vrais vacances! On y retournera l an prochain c est sur et en plus la petite aura l âge pour le mini Club. Avec des enfants en bas âge pour moi c est idéal 1 semaine dans l année pour se retrouver, ressourcer…Merci pour ce blog!

    Aimé par 1 personne

  20. Coucou,

    Merci pour ce super commentaires rempli d’honnêteté mais surtout avec ta touche d’humour que j’adore.

    en effet, le club fait peur, le club fait parler, ricaner même…mais on est bien loin de la chorégraphie « darladirladada », le sceau d’eau en moins sur la figure et ta valise!

    Je te rejoins sur le confort que cela peut nous apporter, une ou deux semaines par année…c’est un luxe mais c’est précieux et moi je constate que pour ma puce, fille unique…c’est des vacances super chouettes…bien sûr nous apprécions chaque minute avec elle et ce n’est pas une charge de passer des vacances avec elle, bien au contraire…mais, une fois sur place, elle est libre d’aller jouer avec des pairs, et même si elle ne va pas au ptii club, elle peut jouer avec d’autres enfants un peu partout, que ce soit au resto, le soir, à l’apéro, autour de la piscine…et tiens…ptêtre au tir-à-l’arc 🙂

    Étant une mère poule je retiendrai surtout que le régime club med n’a jamais tué personne…entendez par là: trois féculents dans la même assiette et aucune fibre ni vitamine à l’horizon. Je me répéterai ta phrase comme un mantra à chaque assiette que ma mini se fera…si elle te connaissait, elle t’embrasserait en faisant des sauts de joie!

    Et sinon? plus pragmatiquement parlant: j’ai entendu de tout sur ce club…à quoi dois-je me préparer: hygiène? Pour moi je crois que c’est essentiel de savoir que c’est propre?!!! Vous vous êtes régalés? Y-a-t-il des choses auxquelles il faut que je pense car il n’y a en a pas là-bas…(on m’avait parlé des prises quais inexistante dans les chambres!)

    Dans 3 semaines j’y serai…et comme j’ai hâte de retrouver du soleil, du farniente, mes amis mais surtout mes deux amours!

    Belle journée à toi et merci encore!

    J'aime

    1. Aucun problème d’hygiène pour nous … et effectivement peu de prises mais suffisamment pour charger les téléphones ! Les infrastructures sont en revanche très vieillottes ( tout le site est classé donc ils ne peuvent pas faire de rénovations, enfin c’est ce qu’on m’a dit) mais le confort est là. Enjoy !!!!

      J'aime

      1. Youpiiiiiie! Merci beaucoup. J’ai hâte! Le 5 tridents de Sicile semble incroyable…mais sans doute peut-être un peu moins « childfriendly » 🙂 Belle suite de journée.

        J'aime

  21. Nous n’avons pas encore sauté le pas du club enfants, cela ne nous tente pas trop. En même temps on a « que » 2 et on les laisse aux grands parents régulièrement, ce qui nous permet de souffler.
    Par contre, depuis qu’on l’a testé je ne peux plus me passer de la demi-pension (ou du all inclusive selon les cas). Ne pas avoir à gérer les repas, la vaisselle, le ménage …pendant quelques jours c’est le kiff total!!

    J'aime

  22. Comme je te comprends ! Et j’avoue que je ferais aussi, mais le prix nous freine carrément.
    Du coup, nous on prend l’option camping (en mobile home, quand même, hein), avec club enfants, et à taille humaine pour qu’on puisse les laisser vadrouiller sans inquiétude. Ils se font des copains à la vitesse de la lumière ! Pour remplacer la pension complète, nous on a le régime tomate – mozza – chips – merguez pendant une semaine 😉 (et rosé à volonté !)

    J'aime

    1. Le camping ! Mes meilleurs souvenirs de vacances quand j’étais enfant !!! Et le régime chips tomate mozza (qui n’a jamais tué personne à ma connaissance non plus), c’est la solution idéale pour la décharge mentale 🙂
      A bientôt !

      J'aime

  23. Cet été, je suis passée à côté du club Med de la Palmyre. Autant te dire que nous mourrions d’envie d’y aller ! Mais quand nous avons vu les tarifs…loooooool… Mais bref, l’espoir fait vivre, peut-être un jour ! Et je suis tout à fait d’accord avec toi, le poulet, les frites, les pizzas et les beignets n’ont pas fait de mal à mon fils, en revanche ma balance n’a pas dit la même chose !!!!

    Aimé par 1 personne

  24. Rien n’empêche de louer une voiture tout le long du séjour et partir en balade une bonne partie de la journée quand on le décide ! Nous c’est ce qu’on fait. Et avec des enfants ados ou pré-ados (notre cas), le club a de nouveau ses avantages: les enfants se font des copains et profitent à fond de leur séjour – les parents aussi car c’est en toute confiance qu’on les laisse faire leur vie.

    J'aime

  25. J’ai découvert qu’il n’y avait pas de minis clubs partout et que certains n’étaient que pour les 3 ans et plus et pas ouverts toute l’année. Paramètre à prendre en compte donc. Bon, LE gros point noir c’est quand même le budget, a fortiori quand tu dois partir pendant les vacances scolaires. Je ne suis pas adepte mais j’avoue que tu me tentes un peu quand même 😉

    J'aime

    1. Pars hors vacances scolaire évidemment, profites en tant qu’ils sont petits !!! Et oui, attention à trouver un lieu avec Baby Club (il n’y en avais pas dans le notre cet été). Peut être un club en France, pas très loin (En avion, il faut 2 adultes je crois pour voyager avec 2 bébés). Commence les recherches, tu DOIS te reposer une semaine complète !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s