(TAG) Ma vie de maman

Capture d’écran 2017-10-17 à 14.19.25.png

Chouette !!! Un article « TAG » !!!! Je rappelle le principe du truc. Un petit questionnaire circule de clavier en clavier, et celui qui tire la queue du Mickey a le droit de participer. J’ai eu le plaisir d’être nominée par l’auteur la plus barrée de la blogo parentale, aka Madame Frau,  et j’en suis ravie. Alors, à mon tour, de me prêter au jeu :

1-Présente toi en quelques mots, combien as-tu d’enfants ? Quels sont leurs prénoms ? Quel âge ont-ils ?

J’ai 39 ans, je travaille dans les relations publiques et j’ai 4 enfants, dont des jumeaux. Ils ont 10, 7 et 3 ans.

2-Avant de connaître officiellement le sexe de ton enfant, le connaissais-tu déjà au plus profond de toi ?

Absolument pas. Mais j’ai toujours été très curieuse de le savoir avant l’accouchement. J’ai besoin de pouvoir « visualiser » le bébé à venir pour m’approprier la grossesse. Evidemment, fille ou garçon, peu importe, enfin … c’est ce que je croyais. Mais lorsque l’échographe m’a annoncé une petite fille pour ma 2 eme grossesse, j’ai été submergée par la joie …  et j’ai réalisé à ce moment là à quel point je désirais profondément avoir une fille, alors que jamais je ne m’étais posé la question avant.

3-Maman au foyer ou maman au travail?

Maman au travail. Congés maternité de base à chaque naissance, rien de plus. J’ai même fait l’expérience de l’accouchement 7 jours seulement après m’être arrêtée de bosser. Mauvaise idée. Ne le tente pas. Je n’ai pas eu le temps de préparer la naissance de ma fille, je n’ai pas eu le temps de regarder mon nombril pendant des heures comme si le monde tournait tout autour, je n’ai pas eu le temps de profiter de cette grossesse, et le retour de bâton a été sévère, avec une jolie dépression post-partum à la clé plusieurs mois après.

Je n’ai jamais pris de congés parental non plus, mais ce n’est pas un choix. Financièrement, ça aurait été trop compliqué de ne vivre qu’avec un seul « vrai » salaire. Cependant, depuis un an, je peux m’offrir le luxe du temps partiel, et je le savoure chaque semaine à sa juste valeur (20 % de salaire en mois, c’est ça, sa juste valeur, alors je compte sur les enfants pour savourer autant que maman :))

4-As-tu un objet ou quelque chose de symbolique faisant référence à tes enfants qui ne te quitte jamais ?

Non, je ne suis pas très attachée aux objets. Mais dans mon sac à main, tu trouveras toujours au moins 2 jouets, 3 tétines, 2 doudous, des tubes de granules homéopathiques dont je n’arrive plus à lire le nom mais que je donne aux mômes au moindre petit bobo pour avoir la paix, quelques gâteaux écrasés et une ordonnance de Doliprane.

 

5-As-tu déjà vécu une situation où ton instinct de maman a pris le dessus ?

Non plus, je ne crois d’ailleurs pas vraiment à l’instinct maternel. J’en avais parlé un peu ici … .

Mais je suis assez douée pour trouver l’origine d’un pleur, même de loin. La reine du blind test version mère de famille, c’est moi. J’entends le pleur, j’arrive à l’isoler mentalement du brouhaha ambiant, à en reconnaitre l’auteur et le degré de gravité en moins de 10 secondes. Ainsi, j’arrive à savoir si la soirée se finira aux urgences ou pas juste à l’oreille, sans voir le môme. Et à chaque fois, bingo, j’avais raison. Points de suture, brûlure ou plâtre, c’est en entendant les pleurs que je comprends immédiatement si le programme de la soirée sera plutôt un plateau TV à la cool ou un afterwork a Necker.

 

6- Fais-tu partie de ces mamans qui ont gardé leur test de grossesse ?

Mes bébés ont tous été conçus suite à un parcours de PMA, et pour toute Pmette qui se respecte, le test de grossesse positif, c’est le graal absolu. C’est ta coupe du monde de foot à toi, ta victoire sur le destin. Ça marque aussi la fin d’un combat, celui où tu as déjà versé trop de sang (des tubes par dizaines chaque semaine) et de larmes. Alors OUI, je les ai gardés mes tests, je les ai photographiés, regardés jusqu’à m’en abimer les yeux (je me souviens des tests si pales qu’il fallait les mettre sous la lumière du jour à midi pile pour essayer d’entrevoir un mince trait clair, celui sur lequel tous les espoirs sont encore permis …). Bon depuis, je les ai jetés, mais j’ai gardé les photos 🙂
 

7- As-tu du mal à te séparer des affaires de tes enfants ?

Oui, beaucoup. Me séparer des affaires de mes enfants, ce qui symboliquement signifie évidemment la fin de la maternité, c’est encore très difficile pour moi. Alors comme je n’ai pas envie de me faire du mal, je ne me force pas. J’ai gardé les lits à barreaux, les chaises hautes et la poussette double. J’espère m’en servir pour mes petits enfants :). Et j’ai aussi une boite à souvenirs, où j’y mets les petits vêtements que je ne peux/veux pas donner. Les tenues de naissance, les petites robes que j’avais choisi avec tant de joie avant l’arrivée de mes filles, les pyjamas taille préma de mes jumeaux, les petits chaussons en cuir dans lesquels ils ont fait leur premiers pas, leurs premières chaussures aussi.
 

8- Un achat qui te trotte dans la tête depuis quelques temps mais que tu n’as pas encore fait ?

Non, en vieillissant, je me rend compte de la quantité de trucs dont on peut très bien se passer. Un jour, je te raconterai pourquoi je ne m’achète presque plus de fringues, que je ne me maquille plus, que j’utilise du shampooing solide tout en lavant ma baignoire à coup de vinaigre blanc, mais pas aujourd’hui, rassure toi.
Mais si je devais vraiment répondre à la question, ce qui me trotte dans la tête, ce sont les voyages. Court ou long, loin ou pas, avec ou sans enfants, j’ai toujours une ou deux destinations dans le coin de ma tête.
 

9- On dit souvent que pour un premier enfant, on a du mal à acheter d’occasion. As-tu réagi différemment pour ton deuxième enfant ?

Je suis une adepte de la fringue d’occasion depuis toujours. Je revends / donne aussi tous ce dont je n’ai plus besoin. Pour mon premier, j’étais encore du coté obscur et ne jurais que par les marques. Seul problème, je n’avais pas les moyens de lui offrir un total look chez Jacadi. Alors j’ai commencé à faire mon shopping sur le bon coin, j’adorais ça. J’ai continué avec ma fille. Pour les jumeaux, je réutilise les vêtements des ainés. Et puis ma vision des choses a totalement changée depuis quelques années. Les grandes marques pour les petits ( et pour les grands aussi), je n’y arrive plus. Dépenser autant pour un vêtement, je n’en vois plus l’intérêt. Et avoir 10 pantalons alors que je fais 5 lessives par semaine, à quoi ça sert ? Bref, vous l’aurez compris, j’achète de moins en moins, et je le vis bien 😉
10- Un fait marquant depuis la naissance de tes enfants à nous raconter ? Qu’il soit heureux ou un peu moins …
Mes enfants sont nés dans 3 maternités différentes. Et à chaque fois que je passe devant l’une d’entre elles,  je ne peux m’empêcher de regarder la fenêtre de la chambre dans laquelle j’ai passé mes tous premiers moments avec mon bébé. Même dans 30 ans, je pense que je continuerais à me refaire le film en souriant niaisement.

11- As-tu déjà craqué nerveusement depuis que tu es maman ?

Souvent, très souvent, trop souvent. Soit c’est le manque de sommeil qui me détruit psychologiquement, soit ce sont les trop nombreuses sollicitations de tous, tout le temps, partout, au bureau, à la maison, jusque dans ma douche ou dans mon lit, en pleine nuit, parce que la môme a un peu mal au ventre, qui me pompent littéralement toute mon énergie.  Il suffit de dormir quelques heures pour que je reprenne les rennes, mais j’ai encore souvent cette sensation d’étouffement, coincée au fond de ma gorge.
 

12 – Voulais-tu plusieurs enfants avant d’en avoir ? Ton avis a-t-il changé depuis ?

J’ai toujours voulu 3 enfants, comme mes parents. Enfin, c’est ce que je me disais. La vérité je pense, c’est que j’ai toujours voulu une très grande famille, mais que je n’osais pas me avouer, car je savais les difficultés de tout concilier, les inconvénients de la vie en ville avec plusieurs enfants, l’exercice délicat de trouver l’équilibre entre la vie pro et la vie perso. Et puis j’ai du négocier très fort pour avoir l »autorisation » de lancer le projet petit 3 eme, puis j’ai eu ensuite beaucoup de mal à le concrétiser. Alors quand on m’a annoncé qu’il arrivait avec un petit 4 eme en bonus, j’ai vu ça comme un signe du destin. On ne choisit rien, la vie choisit, et je me trouve vraiment très gâtée par la vie.

Voilà pour ce petit TAG, et j’invite à mon tour les blogueuses Nanou et La Reine à participer !

32 commentaires sur “(TAG) Ma vie de maman

  1. « Afterwork à Necker »… ton expression m’a fait rire toute seule devant mon café… je note, je ressortirai !!!
    Et la sensation d’étouffement, pas loin au fond de la gorge, prête à remonter… ça me parle tellement…

    C’est cool de te découvrir un peu plus !!!

    J'aime

    1. J’ai appris a respirer façon moine tibétain régulièrement, quand la boule grossit trop vite. Ca m’aide beaucoup. Ça consiste simplement a s’arrêter net, même en pleine tache, à faire le vide et à respirer avec le ventre en comptant les expirations et inspirations. C’est tout con, mais ça fait redescendre la pression 😉

      Aimé par 3 people

  2. Moi aussi j’ai bien ri! Ah mince si j’avais tilté (si j’avais eu un cerveau qui marche) que tu ne l’avais pas fait je t’aurais nominée comme ok dit…bref j’ai adoré te lire, comme d’habitude. Je prends note également de tous tes trucs et superpouvoirs!

    J'aime

  3. J’avais aussi apprécié de participer à ce tag 😀
    Le coup des granules j’en ai dans la voiture juste à côté des vrais traitements pour le mal des transports. Pilou2 t est fortement sujette mais dès qu’elle a mal au ventre, tous les autres aussi. Quand y a plus de granules les tic tac ça marche aussi 😉
    Toujours intéressant d’en découvrir davantage ♡

    J'aime

  4. Toi aussi aussi tu as toute la caverne d’ali baba dans ton sac. Je fais bien rire mon entourage quand je perd mes clés et qu’il faut que je retourne tout mon sac pour les retrouver. Car je peux aussi bien ressortir un couche qu’une cuillère, le doudou, la tétine,..

    Aimé par 1 personne

  5. C’est beauuuu.

    Granules, Tic Tac et Nic Nac sont mes meilleurs potes.
    Je me retrouve aussi bcp ds tes mots. Ceci dit, c’est comme lorsque je lis un Top Santé, … j’ai toutes les maladies de la revue 😂

    J'aime

  6. Le coup des pleurs, j’admire … perso, maintenant je galère à savoir, dans un demi-sommeil, lequel pleure (et je n’en ai que deux 😅) … par contre, je suis meilleur que mon mari pour reconnaître la fièvre qui va nous envoyer à l’hôpital.
    Bon, par contre, j’ai prix un coup de vieux sur ton explication du consommer moins pour consommer mieux … et moi aussi, j’ai une valise par enfant où je stocke les affaires émotionnellement importantes 😁

    J'aime

  7. Ravie d’en apprendre encore un peu plus sur toi… Tu m’as bien fait rire avec ton AfterWork Necker… Je suis pareille avec les maternités de nos loulous… A chaque fois, on leur dit, c’est là que vous êtes nés et ils s’en moquent royalement !

    Belle journée

    Virginie

    J'aime

  8. L’afterwork a Necker…ca me parle tellement !!!! Pourquoi choisisse t il tjrs la fin de journee pour se faire mal ???? Necker by night, j’ai pratique plusieurs fois….
    Je me retrouve ds plusieurs de tes reponses et pas seulement pour l’age et le nb d’enfants !

    Aimé par 1 personne

  9. Bonjour,
    Voici quelques temps que je suis votre blog et je me dis qu’il est temps de vous remercier. J’apprécie la qualité de votre écriture, votre honnêteté lorsque que vous évoquez votre quotidien et surtout le fait qu’aucun de vos articles ne sont sponsorisés (je ne sais pas comment vous tenez ;-)). Vous vous demarquez avec brio et sans agressivité d’une « ligne éditoriale parentale » un peu trop récurrente et redondante à mon goût sur le web.
    Merci encore et très bon wk à vous et vite famille.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s