Les enfants-clés

Capture d’écran 2017-10-23 à 13.07.17.png

Vous en connaissez sûrement, des enfants-clés. Ce sont ces gosses qui se baladent avec un trousseau de clés autour du cou. On les entend souvent, marcher sur le trottoir, d’un petit pas rapide assez caractéristique. Certains me font un peu de peine, comme ce petit copain, qui rentre le mercredi avec le mien, le raccompagne jusque sur le palier de la porte, pour retraverser ensuite la ville dans l’autre sens. Mais pourquoi ne rentre t’il pas directement chez lui, ai-je demandé un jour ? Parce que personne ne l’attend chez lui m’a t’on dit, et qu’il trouve l’après-midi très long, alors autant rentrer le plus tard possible …

Certains me font un peu peur aussi, comme celui-ci, que je vois souvent traverser l’avenue à toute vitesse sur sa trottinette, pas certaine qu’il ai bien regardé avant de traverser.

Et puis il y a mon garçon, mon petit garçon, qui lui aussi, depuis aujoud’hui, est devenu un enfant-clé. Mon petit CM2, qui pendant les vacances, devra partir de la maison après nous, qui rentrera avant nous, et à qui je dois faire confiance. Lui qui oublie encore quasi quotidiennement son sac de piscine, son cahier de poésie, ses lunettes, je dois le laisser se débrouiller, je dois le laisser grandir.

Cette prise d’autonomie a été progressive. D’abord descendre seul pour aller acheter du pain, puis rentrer seul du foot, puis prendre le bus pour y aller. On a même testé le gamin « deliveroo », celui qui te livre le diner à domicile, sans frais de livraison, je conseille vivement.

Mais jusqu’ici, je l’attendais à la maison, guettant consciencieusement la pendule jusqu’à son retour. Aujourd’hui, on a passé un niveau. Quand il rentre, il n’y a personne. Et c’est un vrai changement. Impossible de vérifier s’il est bien parti, bien arrivé, bien habillé, s’il a bien pensé à prendre ses clés …. Alors pour que je puisse quand même vivre sereinement le truc, on lui a donné un téléphone portable. Sache que l’enfant-clé en 2017 est généralement aussi doté d’un téléphone. Un vieux téléphone, sans internet, avec 4 contacts dans le répertoire.

Alors depuis ce matin, j’ai du mal à me concentrer sur mon travail, depuis ce matin, j’attends. J’attends le petit texto de 18 heures, celui  qui me permettra de respirer à nouveau normalement, celui qui dira « Je suis bien rentré Maman »…

 

51 commentaires sur “Les enfants-clés

  1. Oh, je comprends bien ton inquiétude! Des fois, je me demande comment je vais faire pour donner à ma fille autant d’autonomie que j’en ai eu dans le monde actuel! Elle n’a que 20 mois et pourtant, j’y pense déjà… Ca grandit tellement vite! Demain, j’aurais un autre regard sur ces « enfants clés », enfant que j’ai moi-même été, il fut un temps!

    J'aime

    1. Tu as encore un peu de temps devant toi :))
      Mais effectivement, ça fait un peu mal au ventre … J’ai été autonome un peu plus tard que lui, mais nous n’habitions pas en centre ville. je suis rassurée de savoir qu’il y a beaucoup de monde dans les rues et que mon petit garçon n’est pas seul le long d’une nationale !

      J'aime

  2. Sympa le titre… un sacré cap dans le métier de parent : le jour où, ça y est, on doit leur faire une totale confiance! Et plus ils grandissent et plus ce mot à de sens… Mais quelle récompense de voir la fierté dans leurs yeux quand on leur laisse une telle responsabilité, ça les fait grandir d’un coup, vite, très vite!

    Perso j’ai longtemps douté à cause des mauvaises langues genre « elle a fait quatre enfants mais même pas foutue de rester à la maison, ils doivent se débrouiller et rentrer tous seuls sous la pluie les pauvres loulous » et maintenant je me dis que c’est leur donner une clé de plus dans ce monde de fous 😉

    Courage à toi en ce baptême du sms/coup de fil de fin d’après-midi, et bienvenu dans le monde des mamans courageuses qui attendent en même temps que toi 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Mais oui, quelle fierté dans ses yeux ce matin quand on est tous partis ! Et quel joie pour lui de se retrouver TOUT SEUL à la maison. Il en rêvait ! Allez, le texto de 18 heures va bientôt arrivé, et j’ai déjà hâte de l’entendre me raconter sa première journée d’enfant-clé 😉

      J'aime

  3. Il m’ont toujours fait de la peine mes petits copains qui rentraient seuls chez eux avec leur gros trousseau de clé et qui peinaient à quitter l’école car personne ne les attendait à la maison… mais à l’époque toutes les mamans de mon entourages étaient au foyer…
    Aujourd’hui les choses changent et ma file sera elle aussi une enfant clé, un jour, le plus tard possible j’espère !

    J'aime

  4. J’ai le coeur tout serré rien qu’à imaginer qu’un jour mes filles passeront ce cap, j’avoue qu’habiter en pleine ville me fait redouter encore plus ce moment (ce qui est pourtant idiot). Coeurs sur toi!

    J'aime

  5. cet été, mon fils de 8 ans a été seul à la boulangerie… je les ai trouvées longue ces quelques minutes à l’attendre. J’étais même prête à le retrouver dans la rue. Mais il faut bien qu’ils grandissent et heureusement qu’à notre époque, il y a le téléphone portable, ça rassure profondément les parents !

    Aimé par 1 personne

      1. Dans super longtemps lol il est en maternelle mais on en a discuté avec des amis où leurs enfants sont en cm1. Le dilemme c’est continuer le privé mais plus loin avec ramassage scolaire ou le public dans notre bled plus prêt mais moins bien réputé.

        J'aime

  6. Comme je n’ai pas hâte de passer cette étape, moi, la maman louve, la maman inquiète, la maman angoissée… j’ai la chance d’avoir une fille très indépendante et en demande constante d’autonomie, elle me force donc quotidiennement à passer au-dessus de tout ça… je compatis donc grandement et te souhaite d’être bientôt sereine (ou presque) face à tout ça… j’aime beaucoup l’expression Enfants-Clés que je ne connaissais pas… et c’est vrai que certains me rendent tristes aussi…

    Bises

    Virginie

    J'aime

  7. Sacrée étape effectivement, une étape symbolique, importante pour les parents comme pour l’enfant, une étape « nostalgie » aussi, qui nous rappelle à quel point ils grandissent vite…et une étape que j’appelle parfois de mes voeux quand je galère avec les 3!
    Plus que 17 minutes!

    J'aime

  8. Hey, comme je te comprend….je suis encore loin de cette période mais le jour arrivera, ou je passerais aussi par cette étape et elle sera surement très dur. En tant que mère, je comprend à quel point ça doit être stressant de ne pas savoir…la boule au ventre, le coeur tout serré…j’espère pouvoir trouver une solution pour réduire un peu le stress, d’ici là, bon courage à toi . Bises

    Aimé par 1 personne

  9. Comme je te comprends. J’ai encore du temps, beaucoup de temps, mais je pense que ce ne sera pas une étape facile.
    Par contre je pense que ton fils devait être fière de lui 😊

    J'aime

  10. Je comprends tout à fait ta petite angoisse, et j’imagine que je ressentirai la même le moment venu. Et d’un autre côté je crois, j’espère que je serai aussi heureuse pour lui. Car je me souviens très bien moi aussi, quand je suis devenue une « enfant-clé » en CM2. Quelle joie et quelle fierté ! Ca m’a donné le gout de la liberté pour toute la vie je crois 🙂 .

    Aimé par 1 personne

    1. Oh oui, il est tellement content ! Et si heureux de se retrouver seule à la maison aussi, sans son frère et ses soeurs qui le sollicitent beaucoup. Un peu de répit, beaucoup de fierté et un début de liberté, c’est le tiercé gagnant, pour mon grand de 10 ans 😉

      J'aime

  11. C’est marrant, peut être parce que j’habite dans un bled (pour t’avouer, les portails de la maternelle, du primaire ET du collège font chacun l’angle d’un même parking, donc si j’ai 4 enfants, mon fils aîné n’aura peut-être même pas la chance d’aller au collège peinard 😂). J’aime bien m’imaginer le moment où je pourrais lui/leur offrir plus de liberté.
    D’autant plus que je garde un très bon souvenir de la liberté acquise avec l’entrée au collège : avoir la maison pour soi, pouvoir faire des « choses defendues » (genre regarder une séries debile) dans le dos des parents/sans avoir les parents sur le dos 😂

    J'aime

  12. ton article m’a mis les larmes aux yeux!
    j’ai encore du temps, mon fils va avoir 2 ans demain.

    Si ça peut te rassurer, avec mon frère (13 mois de moins que moi), on a été des enfants clés quand lui était eu CP et moi CE1 : 20 minutes de marche tous les matins pour aller à l’école, après on était toujours tous les 2.

    J'aime

  13. Un cap ds la vie de nos enfants mais surtout pour nous parents. ca me rappelle la 1e fois que mon bebe de 9,5ans est rentre seul de l’ecole (25-30mn en ville, cle a la main, s’est fait son dejeuner et est reparti a l’ecole)…pas de telephone car je suis vieille mode et pas de tel avant le college. On etait stresse mais qu’est ce qu’il etait fier (et ns aussi au final) 🙂 mais on s’habitue vite car l’an passe, son frere de 8,5 ans rentrait aussi seul de l’ecole et mm presque de nuit en hiver et ca me semblait la routine. Les aines ont tjrs cette place particuliere.

    J'aime

  14. Mon commentaire a disparu ! J’adore ton expression « enfant clef ». Je l’ai été assez tôt, je ne me souviens plus exactement. Mais il y avait une grande différence avec ton numéro 1 : j’étais toujours avec ma jumelle. Plus relax pour mes parents, plus sympa pour nous. Ton grand grandit, bienvenue dans la pré-adolescence (hum, pas sûre que je t’envie^^)

    J'aime

  15. Mes filles ont 1 et 2 ans donc j’ai un peu de temps pour me préparer psychologiquement. Par contre, moi je n’étais pas un enfant-clé mais j’enviais mes copains qui rentraient seuls chez eux..Ça faisait grand et pourvoir gérer son temps, comprendre à 9 ans glandouiller à la maison, c’était mon rêve. .. Si ça se trouve même si tu t’inquietes, ce que je comprends, ton fils est peut être ravi.

    J'aime

  16. C’est marrant, je croyais que le concept des enfants-clés était allemand ! Super article en tout cas, perso j’ai adoré être une enfant clé dès le CM1 et je compte laisser mon fils en être un dès qu’il s’en sentira prêt… mais bon il a 20 mois, j’ai encore le temps

    J'aime

  17. Vous pouvez aussi opter pour la montre connectée Kiwip ! J’ai découvert ça ce week-end par l’intermédiaire de ma nièce, 10 ans justement.
    A priori ça aide bien à tranquilliser les parents inquiets.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s