Les meilleurs moments d’octobre

Capture d’écran 2017-10-28 à 11.11.45.png

Capture d’écran 2017-10-28 à 11.12.38.png

Capture d’écran 2017-10-30 à 13.43.41.pngCapture d’écran 2017-10-30 à 13.42.42.png

Capture d’écran 2017-10-30 à 13.42.33.png

#1- La fête des 7 ans de ma deuxième. Je dois avouer que je ne suis pas méga fan du truc. Recevoir une dizaine de mômes tout un après-midi, ça me fait toujours un peu peur. Comme chaque année, j’ai essayé de passer à travers, mais comme chaque année, ma fille a commencé à m’en parler dès mi-juillet, insistant chaque jour un peu plus pour qu’on choisisse la date et le thème de la fête. Pour l’organisation, je commence à être bien rodée : sélection des invités 3 semaines avant et petite créa sur internet pour le carton que je fais imprimer chez Copytop. Pour la déco, je réutilise les accessoires des années passées, et je fais un dernier tour de piste chez Hema la veille, pour réaliser des petits sachets cadeaux qui tiennent la route (1 gomme chat, des barrettes, un joli crayon, un petit carnet, 3 bonbons, et l’affaire est dans le sac, donc). Et pour le gâteau, j’ai une astuce imparable. J’invite toujours un môme qui est allergique au lactose ou au gluten, du coup, la maman préfère faire le gâteau elle-même, c’est toujours ça de pris (#trucsdemaman… de rien). Isa, si tu me lis, MERCI, ton gâteau sans oeuf, ni lait, ni gluten, ni cacahuète,  il était dingue !!!! Et sinon, plus de peur que de mal puisque tout s’est très bien passé. Définitivement, les fêtes des 7 ans sont plus faciles que celles des 6 ans (où je te rappelle que les gamines s’étaient quand même foutues sur la tronche à coup de baguettes de fée), fêtes des 6 ans qui elles-mêmes sont plus faciles que celles des 5 ans (où il y en a toujours une qui vomit les 45 fraises Tagada qu’elle a avalé en scred, cachée dans les WC)

#2- Un de mes derniers articles repris dans le HuffPost. Je vous enjoins fortement à passer 3 minutes sur la photo d’illustration, avec la mère qui se marre au téléphone tout en distribuant les crêpes du petit-déj. Elle est magique. J’imagine que si elle est si heureuse, la dame, c’est parce que sa coloriste au téléphone est en train de lui confirmer son rendez-vous racines dans la journée … enfin j’espère parce que là ça devient compliqué.

#3 – J’ai été malade. C’est un fait rarissime qui mérite d’être noté. Un matin, je n’ai pas réussi à me lever. KO total. Je me suis trainée jusque chez la doc, qui a commencé sa consultation par un encourageant « Mais quelle sale tête vous avez ». J’ai eu droit à une ordonnance assez fournie à base d’antibio, de vitamines, de magnésium ET à un jour d’arrêt de travail, pour pouvoir me reposer. Évidemment, ce jour d’arrêt est tombé le jour des grèves à l’école (#badkarma), et de repos, il n’y en eu point.

#4 – Les enfants grandissent, et on commence tranquillement à apprécier toutes les sorties culturelles que nous offre Paris. Ce mois-ci, avec les grands, on a été au Palais de la Découverte, pour la séance de planétarium. C’est vraiment cool, allongé dans un fauteuil, dans le noir complet, on se laisse bercer par la voix du conférencier qui raconte la grande ourse, la petite ourse, l’étoile du berger et tout le bazar. Dommage que numéro 2 se soit endormie au bout de 40 secondes. La sieste à 10 euros, c’est pas hyper bon marché.

Avec les petits, on a également visité la ménagerie du jardin des plantes. Ils ont adoré. Le zoo est petit, facile à faire à pieds. On peut voir tout un tas de bestioles, des espèces rares, des crocos, des serpents …. L’endroit est magnifique, élégant, suranné, on a l’impression de remonter le temps. En parlant de remonter le temps, j’ai profité de cette visite dans le 5 ème arrondissement pour montrer aux enfants les rues de mon ancien quartier, celui de mes années étudiantes et de mes premiers boulots. Descendre la rue du Cardinal Lemoine, comme je l’ai fait des centaines de fois, mais cette fois-ci accompagnée de mes 3 petits, ça m’a émue, beaucoup.

On a aussi eu le plaisir d’être invités à découvrir les ateliers pour enfants du Musée du Quai Branly. J’aime beaucoup ce musée. Une véritable incitation au voyage à travers la culture et les objets du quotidien des peuples du monde. Les petits ont créé leur objet magique, à base de plumes, de perles et de grelots, les grands eux ont assisté à une visite guidée sur le thème des masques. Un chouette moment en famille.

#5 – Un week-end sur la côte d’Opale. Il a fait trop froid, il y avait trop de vent, mais on a passé 3 jours parfaits. La maison était ouf, on a ri (beaucoup), on a bu (un peu), on a pris le temps de ne rien faire. Les enfants ont été adorables. Nos meilleurs amis étaient là et c’était tellement bon. Avoir des potes comme ça, ça devrait être obligatoire. On se comprend sans se parler, on peut passer des heures ensemble sans s’agacer, on peut aussi ne rien se dire, et ça suffit à mon bonheur.  Bon, je peux l’avouer, je crois que je vous aime les gars 😉

#6 – Rencontrer IRL (ça veut dire, « pour de vrai » Maman) elle et elle. Deux blogueuses que je lis depuis des années. Deux super meufs aussi, aussi détendues du périnée que Mémé, mais en plus fraîches. C’est assez étrange comme rendez-vous. On ne s’est pourtant jamais vu, mais la conversation s’enchaine naturellement comme si on s’était quitté la veille. À travers nos écrans, on sait les petites galères, les âges des enfants et le niveau d’orthographe de chacune, mais partager sa vraie vie autour d’une, de deux bouteilles de blanc, c’est tellement plus savoureux.

#7 – Le gros fou rire du mois, à mes dépends : j’ai glissé méchamment. Le gros gadin. Je raconte le contexte : la petite dernière a décidé de faire la grève du pipi durant quelques jours. Non, non et non, je ne veux pas aller faire pipi. Sauf qu’évidemment, à un moment, ça dérape cette affaire là, et la môme a commencé gentiment à pisser un peu partout dans l’appartement. C’est comme ça qu’un soir, j’ai réalisé la plus belle figure de haute voltige à laquelle cette famille ait assisté. Ma bière (ouais, j’assume) a volé dans un sens, mon téléphone dans l’autre (2 mains – 2 usages – et le combo bière + téléphone est un de mes préférés), et mon corps a glissé sur plusieurs mètres, dans un bruit de fin du monde. Je me suis retournée des ongles et des muscles, et c’est quand j’ai réalisé que c’était bien dans de l’urine fraîche que je pataugeais comme une vieille folle depuis 5 minutes que j’ai compris que je n’avais définitivement pas assez apprécié chaque minute de ma vie d’avant les enfants.

#8 – Les 2 ans du blog. 2 ans, plus de 200 articles, et des milliers de commentaires. Je peux donc affirmer que les meilleures lectrices de la blogo parentale sont ici. Merci 😉

#9- La super soirée Halloween avec des enfants déguisés, une maison décorée et des tonnes de bonbons distribués ET récoltés (#importexport). On a bien commencé sur le thème de l’angoisse puisqu’il a fallu aller jusqu’en grande banlieue (#zone5), mais ça valait vraiment la peine de se déplacer. Je crois bien qu’on recommencera l’année prochaine !

#10 – Et écouter ça, très très fort

30 commentaires sur “Les meilleurs moments d’octobre

  1. Ahahah qu’est-ce que tu m’as fait rire avec ton vol plané avec atterrissage au pipidrome ! lol
    Sinon, tout comme toi, j’adore le musée du quai Branly, c’est mon préféré à Paris et de loin. Ma Louloutte est encore trop petite (22 mois) pour l’y emmener mais rien que pour le lui montrer, j’ai hâte qu’elle grandisse 😉 .

    J'aime

  2. Super article, comme d’habitude ! Tu me rassures si les anniversaires sont moins compliqués à organiser en grandissant ! On va gentiment commencer à organiser celui des garçons ici et ça va être sport (sûrement une quinzaine d’invités de 6-7 ans plus les quatre déjà présents, le tout dans 20 mètres carrés d’un « studio » avec cuisine et salle de bains qui prend tour à tour les fonctions de home cinéma et de salle de jeux).
    Pas mal pour la glissade, tu as noté la longueur ? Histoire de voir qui fait mieux dans la famille 😉

    J'aime

      1. Ahahahahah mais non ! En général, on autorise 5 invitations personnelles par enfant et 5 amis communs (oui, tous mes enfants ont des amis séparés même si ce sont des vrais jumeaux). Au final, on sera entre 12 et 15 (tous les enfants compris) et c’est ça deux fois par an ^^ Les filles sont nées en juillet donc on peut plus facilement envoyer tout le monde dehors mais, je te rassure, on le fait aussi à l’anniversaire des garçons !

        Aimé par 1 personne

  3. J’ai tellement ri que Chéri-chéri m’a demandé si quelque chose n’allait pas en me trouvant en larmes devant mon PC :  » C’est à ce moment là que j’ai compris que je n’avais définitivement pas assez apprécié chaque minute de ma vie d’avant les enfants » : tu m’as tuée!

    J'aime

  4. Comme je te l’ai dit sur Inta je découvre ton univers via Moipaspoule et j’adore tes photos et ton univers. J’avoue que j’ai vraiment ri avec l’histoire du pipi moi aussi^^
    A bientôt 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s