Le partage des tâches

Capture d’écran 2017-11-29 à 18.47.31.png

Avoir plusieurs enfants, c’est passer plusieurs heures par jour à gérer les tâches du quotidien. La maison doit « tourner » correctement, comme une petite entreprise (même si je déteste cette comparaison). Ravitailler les troupes, les habiller avec du linge propre, les nourrir correctement et leur offrir un environnement propre et agréable … la liste est longue et effectivement, la gestion de ces besoins fondamentaux reste la base d’une éducation qui tient la route.  Après, le niveau d’au-dessus, c’est de faire de tes gamins des adultes plutôt heureux et bien dans leurs pompes, mais ici nous resterons sur la thématique plus triviale du besoin fondamental. Oui, vous l’aurez compris, on va parler ici de la gestion du panier de linge sale, qui se lave en famille parait-il.

Des petites missions quotidiennes

Chez nous, les enfants ne participent pas énormément aux tâches domestiques. Leur mission pour le moment consiste à  :

  • Ranger leurs chaussures et pendre leur manteau en arrivant
  • Mettre dans la panière à linge leurs vêtements de la journée avant de se mettre en pyjama
  • Ranger dans leur commode le linge propre que j’ai trié et plié
  • Ranger (un peu) leur chambre et leur bureau régulièrement
  • Aider (un peu) à mettre la table et débarrasser leur assiette

Chacun s’occupe donc de ses petites affaires pour le moment, à son rythme et selon son niveau d’autonomie, mais aucun ne participe à la gestion collégiale de la maison. Et ça me convient bien comme ça !

Ne pas leur faire subir nos choix d’adultes

Bien sûr, je ne veux pas en faire des enfants gâtés à qui tout tombe tout cuit, mais je ne veux pas non plus les élever avec les contraintes de la famille nombreuse. Et même si je les sais heureux d’avoir des frères et soeurs, je refuse que leur quotidien soit pesant à cause de nos choix d’adultes. Nous avons choisi d’avoir plusieurs enfants, eux n’ont rien choisi du tout. Les lessives quotidiennes, les kilos de linge, les diners pour 6, les tables géantes à débarrasser, la vaisselle qui s’accumule, les courses à faire tous les 2 jours, tous ces lits à faire chaque matin et ces draps à changer tout le temps, ça, c’est mon rôle de parent. Jouer, crier, se cacher, bouder, s’amuser, pleurnicher, faire les devoirs, chanter, faire le grand écart, se déguiser, tester les limites, se rebeller, observer et apprendre, c’est leur rôle à eux, c’est ce que j’attends d’eux.

L’égalité

Même s’ils ne participent pas beaucoup, il m’arrive régulièrement de leur demander un peu d’aide. À tous et à tous les âges, je propose des petites choses à faire. Descendre acheter une bouteille de lait au plus grand ou mettre le fromage sur la pizza à la petite, je trouve souvent quelque chose à leur faire faire. J’en profite aussi pour les sensibiliser aux notions d’égalité, et depuis qu’ils sont tout petits, c’est sans aucune distinction, que je demande un coup de main à mes filles ou à mes garçons. Si vous saviez comme mon dernier est fier de passer le petit aspirateur à main, il n’y a aucune raison physiologique pour qu’il délaisse l’objet une fois marié, alors j’encourage beaucoup. J’insiste aussi sur le fait que je ne suis pas « naturellement » faite pour les tâches ménagères … Oui, je sais, tu trouves ça carrément chiant le rangement mon grand, mais sache bien mon enfant que ça l’est tout autant pour maman !

Ne pas les mettre en situation d’échec

Je fais attention également à ne pas leur demander quelque chose qu’il ne serait pas capable de faire. Va ranger ta chambre ! … quand celle-ci est ravagée du sol au plafond, ça ne marche pas. Je propose plutôt un « commence à ranger les voitures dans la caisse, puis on fera le reste ensemble« . Pas de découragement, pas de frustration, certaines mères y verraient même un moment d’échange et de partage avec leur petit garçon. Je n’en suis pas encore là, mais la méthode est testée et approuvée ici ! De même, quand je les sens grognons, fatigués et de mauvais poil, je les épargne. Pas envie d’une bagarre stérile qui pourrirait l’ambiance pour un rangement de bureau. On remet ça à plus tard.

La récompense

Pas d’argent de poche en contrepartie des petites tâches effectuées chez nous. Aider à mettre la table ou m’accompagner chez Leclerc, j’estime que ça ne mérite pas de rétribution. Vouloir aider, plutôt que vouloir être récompensé, c’est ça l’idée. Donner un coup de main par envie de bien faire uniquement, c’est ce que je voudrais leur inculquer. !

Voilà, vous avez un petit aperçu de notre fonctionnement sur la gestion des tâches ménagères à la maison. En grandissant, je sais que je leur demanderai de participer de plus en plus, mais je garderai toujours en tête que mes enfants ne sont pas mes petits assistants !

Et chez vous, ça se passe comment ? Est ce que les mômes participent beaucoup ? Les récompensez-vous ? Dites moi tout !

 

 

 

84 commentaires sur “Le partage des tâches

  1. ah ! j’aime cette approche, et au final c’est logique car c’est celle que j’applique à la maison !! ils font de petites choses, ranger leurs habits, mettre les sales dans un panier, mettre la table.. ils aiment bien m’aider a faire a manger mais je ne leur force pas la main de ce coté là. et p’tit poulet aime passer l’aspirateur ou passer la serpillière, manque de bol il est souvent au foot quand je le fais !! J’ai trop de mauvais souvenirs ( et mauvaise conscience !) de ma mère qui faisait tout, je ne veux pas qu’ils croient que tout leur tombe tout cuit dans le bec. mais je ne veux pas non plus qu’ils sentent le poids des taches ménagères… l’enfance, c’est fait pour rêver ! avec ma fille ça fait plusieurs fois qu’on range sa chambre, car c’est vrai que si je la laisse seule elle est désœuvrée devant l’ampleur de la tache… je la guide, et quand c’est fait, elle se sent mieux ! ( et moi aussi !!) et bien sur, aucune distinction en fonction du sexe, c’est la base !!!

    J'aime

  2. Personnellement, j’exploite mes enfants à fond. Mon aîné, 2 ans et demi, passe la poussière avec son chiffon et fait ensuite les vitres au moyen de ce même chiffon (sale et plein de poussière, donc). Il insiste également pour vider le lave vaisselle et ranger les courses. La plus jeune, 1 an, commence juste à vider le lave vaisselle. Voilà, d’ici qqs années, je pourrais arrêter le ménage, ça me va bien
    😂
    Je blague. Ils sont encore un peu petits pour aider, mais tout ce que j’ai dit plus haut, ils le font vraiment, mais c’est un jeu. L’aventurier aide aussi à mettre la table, à sa façon. Et il adore m’aider à faire la cuisine. Ranger c’est plus compliqué, mais je fais comme toi… Bref, je n’ai aucune idée sur la question, on fait au feeling et pour le moment c’est tout naturellement qu’ ils aiment participer. Espérons que ça dure…

    Aimé par 2 people

  3. Chez nous le petit s’est pris de passion pour vider le sèche linge et le lave vaisselle. Un peu compliqué pour le lave vaisselle rapport à sa délicatesse avec les verres. La garderie l’a bien éduqué sur le rangement, il a une petite chanson. On évite de lui dire sous le coup de la punition en mode « va ranger ta chambre! », mais plutôt que s’il veut sortir un nouveau jouet, il faut ranger l’ancien. Et les courses, c’est lui qui demande à venir 😉

    J'aime

  4. Pareil chez nous! On demande à Chucky de débarrasser son assiette et de mettre son linge sale dans le panier. Pour sa chambre, il range les petites voitures et moi je fais le reste. Il m’aide aussi à sortir le linge de la machine à laver (hyper pratique) et me le tend pour aller plus vite. Sinon, j’essaie de lui apprendre à faire des lasagnes. J’y crois à mort!

    J'aime

  5. Je partage complètement ta vision des choses ! Ici je ne leur demande pas encore grand chose, mais comme tu le dis, en fonction du niveau d’autonomie, on augmente peu à peu les demandes. Pas pour qu’ils se transforment en nos assistants mais pour que plus tard ce ne soit pas des assistés !

    Aimé par 1 personne

  6. Vraiment pareil. La grande a tenté de faire une liste des tâches (rangement de la table et du lave vaisselle). Mais j’avoue que je passe plus de temps à leur rappeler le jour de rangement.
    Ils doivent aussi ranger chaussures, mettre leur boite à tartines dans le lave vaisselle et ranger ce qu’ils prennent.
    Mes enfants sont nés pour me rappeler que le bazar existe et c’est de loin, pas trop mal comme ça.
    Ici aussi, pas d’argent en contre-partie mais des encouragements et de félicitations.
    Ils imitent leur papa qui replie le linge et leur maman qui peint….

    Et n’oublions pas que ranger une chambre ne résonne pas de la même manière pour tous.

    J'aime

  7. Même approche chez nous et les mêmes « corvées », un peu plus même, par exemple les deux grands sont préposés au lave-vaisselle, pas toujours avec gaieté de cœur mais je leur explique que nous sommes 6 à salir la vaisselle et qu’en plus c’est un très bon exemple pour leurs petites sœurs!
    Maman et papa ne peuvent pas tout faire, ils travaillent toute la semaine pour que toute la petite tribu ne manque de rien, donc tout le monde participe !

    Pour le reste, passage de l’aspi, nettoyage de leur salle de bain… c’est ponctuel et en général si je leur demande après qu’ils aient passés pas mal de temps sur les écrans, « allez ça va vous bouger » ils le font sans rechigner 🙂

    J’ajouterai qu’avoir (beaucoup) d’enfants est une très bonne thérapie pour les parents maniaques… j’ai fait un travail énorme sur moi ces dernières années pour arriver à leur laisser la main et me dire que « ok ce ne peut-être pas fait comme j’aurai voulu mais ça leur apprend à être grands et autonome… »

    J'aime

  8. J’ai pas vraiment d’idée sur la question en fait. Mais chez nous pas d’obligation. Bon elle est encore petite. Mais si elle veut aider elle le fait, sinon elle continue de jouer et s’amuser. On prend souvent ça comme un jeu. On discute et rigole en même temps. Elle adore mettre la table, vider le lave-vaisselle (même si je tremble devant les verres), passer le chiffon est sa nouvelle passion.

    J'aime

  9. Pareil ici…sauf le linge sale qu’ils laissent trainer par terre ou dans les bons jours sur la chaise. les grands doivent faire leur lit s’ils ne sont pas en retard, ils ont un tour pour mettre la table, un coup de main des grands si necessaire pour aller chercher le pain ou autre et de tps a autre le grand aime passer l’aspirateur. Par contre on doit se battre aupres du petit pour qu’il range sa chambre. Je suis aussi d’avis que ce n’est pas eux de faire les vraies corvees menageres, ce sont des enfants. Fille / garcon pas de souci je n’ai que des garcons en age d’aider et surtout un mari qui participe tout autant que moi, de la mm facon que je bricole tt autant que lui.

    J'aime

  10. Je commence à leur demander d’aller chercher les chaussons, de ranger les chaussures, de mettre leur linge dans la panière. Ils sont encore tout petits mais comprennent et aiment m’aider. Ils sont fiers même. D’ailleurs, c’est eux qui attrapent l’aspirateur et m’imite, idem avec le balai et la petite pelle à poussière. Et pour le rangement des jouets, ils participent, a fortiori quand ils ont tout sorti et joué à finalement peu de choses. Ils rangent aussi les livres dans la bibliothèque, tout cela se fait naturellement et c’est adorable de les voir participer

    J'aime

  11. Eh bien ici nous avons fait un tableau des services pour que les 4 arrêtent de se disputer pour FAIRE (et non pour ne pas devoir faire!) les petites tâches d’aide quotidiennes: mettre la table/débarrasser; aspirer les miettes après le souper; vider/remplir le lave-vaisselle… et ils nous aident aussi pour suspendre la lessive ou plier le petit linge, faire les courses avec papa (ils se disputent aussi pour y aller, parfois!) les ranger en rentrant (là ils ont moins envie…)….
    De manière générale les garçons sont bien plus motivés que la fille!
    Et ils font vraiment plaisir quand ils ont très envie de plier des chaussettes ou passer la serpillière ou aspire ou laver leur pantalon trop dégueu !

    J'aime

  12. J’aurais pu écrire chaque mot de ce post 🙂 A la maison ça se passe EXACTEMENT pareil. Mais c’est un poil compliqué à gérer avec le Papa parfois, qui a été élevé très différemment (dixième de 10 enfants, avec une maman décédée quand il avait 8 ans, les enfants ont été mis à contribution très jeunes). Mais oui, l’idée générale est que tout le monde doit mettre la main à la pâte, chacun selon ses capacités et sans faire peser sur les enfants les choix des adultes. C’est de l’équilibrisme 😉

    J'aime

    1. Oui, je suis très sensible aux discours des adultes qui ont grandi dans de grande famille et qui ont eu beaucoup plus de corvées à gérer que les autres. Je ne veux pas de ça pour mes enfants, tout en leur transmettant le gout de l’effort …. de l’équilibriste tu dis ! 🙂

      J'aime

  13. chez nous c’st la base, privilège de l’enfant unique ; mettre sa table (elle adore!), accrocher son manteau et ranger ses chaussures, ranger ses jouets au fur et à mesure… malheureusement la baby-sitter n’a pas les mêmes exigences que nous, et tout est souvent sorti et en bazar quand je rentre le soir !

    J'aime

  14. Je ne suis qu’une bébé-maman (un seul enfant de moins de 2 ans) et donc je me demande à quel moment la volonté si forte d’un enfant à aider (mon fils adore éponger, passer le balai, vider le lave vaisselle…) se transforme en contrainte ? C’est pour ça que je suis hyper vigilante sur le fait de le laisser faire les choses même si c’est plus lent que moi toute seule : j’ai l’intuition (même si je ne pourrais jamais le vérifier, c’est la beauté de l’éducation :D) qu’en perdant un peu de temps aujourd’hui, j’en gagnerai demain car faire toutes ces choses là sera naturel pour lui.

    J'aime

  15. J aurais vraiment pu écrire ton article au mot près ( le style en moins hein 😉), car c est EXACTEMENT pareil chez nous.
    Malgré la répétition du quotidien, je me force à me dire que ce n est pas du temps perdu, d abord car je pense que l ambiance familiale commence par ce côté matériel, Et aussi parce que ayant croisé a de nombreuses reprises des adultes boulets et assistés, je me suis toujours dit que je ne voulais pas que mes enfants deviennent comme ca!!!

    J'aime

  16. Nous fonctionnons de la même manière ♡
    Ils rangent leur chambre tous les jeudis car la femme de ménage **Oui je me la pète et alors ? ;)** vient le vendredi.
    Les jours sans écoles ils mettent la table chacun leur tour.
    Et on essaie le linge sale mais là on est plutôt mauvais élève 😀
    Pilou1 commence à faire des petites choses comme acheter le pain, m’aider à plier les draps… Mais toujours avec plaisir ♡
    Tout comme toi je fais très attention à ce qu’ils donnent un coup de main tout en restant dans leur rôle de Pilous.

    J'aime

  17. Je dirais que c’est pareil mais je demande sûrement plus à ma grande qui sait tout faire et réagit vite. Les garçons abusent un peu du coup parfois en s appuyant sur elle …
    je leur demande aussi beaucoup de s’entraider : mets les chaussures de ton frère, change les piles du jouet de ta sœur etc …
    ils sont sensés triés les chaussettes propres par paire mais si je le fais pas en mode compétition entre eux à celui qui aura retrouvé le plus de paires alors ça râle souvent…

    J'aime

  18. Je n’en suis pas encore là avec les garçons, mais j’espère réussir à mettre en place ce genre d’organisation à terme. Pour l’instant, FeuFolet met son linge au sale, aide un peu en cuisine et avec la balayette 😉, LutinCoquin est un peu petit mais il essaye déjà de passer le chiffon.
    J’espère aussi qu’en présentant ça comme normale (et non pas une contrainte) et en les remerciant, ça restera des tâches qu’ils réaliseront sans trop rechigner (ni se bagarrer, et ça non plus, c’est pas gagner 😅)

    J'aime

  19. J’essaye d’impliquer mon grand de 3 ans dans plusieurs petites tâches, autant pour lui donner autant d’autonomie que possible que pour le responsabiliser. Il met ses vêtements au sale, nous aide à vider les courses et le lave-vaisselle, débarrasse les biberons de ses petits frères… Il a une vraie fierté à faire tout ça, et on joue beaucoup sur ça pour l’aider à grandir ! Bon, le rangement, ça reste + aléatoire… 😉 Mais on y travaille, et on ne lâche rien malgré les difficultés qu’il rencontre : petit à petit, tout cela devient un réflexe, et on est super fiers de notre petit bonhomme !

    J'aime

  20. Pareil ici, sauf lave vaisselle à vider et ranger pour les aînés. Pour leur chambre, plus le temps de les aider avec les jumeaux, donc c’est aussi eux qui doivent s’y coller, c’est toi qui as sortis, donc c’est toi qui range, si c’est trop, tu en sortiras moins la prochaine fois (ça ce n’est pas encore aquis…😉) et c’est aussi valable quand ils goûtent ou petit dejeunent seul, ils doivent ranger leur table. Je trouve ça fondamental qu’ils se sentent responsables de leurs actes. Bien-sûr, si c’est un champ de guerre j’y met mon grain de sel ou je les incite à s’entraider…
    Si ils me demandent, je les laisse m’aider pour leurs petits frères (ça arrive qd mm souvent et tant mieux pour moi!) mais comme toi, je pense que ça n’est pas leur rôle.
    Malgré tout j’ai quand même parfois l’impression qu’ils ont l’habitudes que ça tombe tout cuit et que je devrais être plus stricte…

    J'aime

  21. Comme tu t’en doutes ma princesse dictateur ne fait rien.
    Enfin si, je suis mauvaise langue, elle participe au rangement de ses jouets et à la préparation du repas / mettre la table, chargement des lessives mais c’est surtout un jeu d’imitation pour elle et elle est en demande.
    Je trouves qu’encore une fois tu as la bonne attitude, c’est énervant que tu sois parfaite ! 😘

    J'aime

  22. Chez nous, on tatonne pas mal. Principalement parce qu’aucun des enfants ne fonctionne pareil. Il y a celui à qui tu dis une fois que ça serait bien qu’il mette son slip et ses chaussettes au sale le soir et qui depuis le fait tous les jours de toute la vie. Il y a l’aînée qui part en cacahuète à chaque fois qu’on lui demande un petit service et qui est incapable de ranger quoi que ce soit. Et la petite qui veut tout faire comme les grands mais qui n’en est pas encore capable pour tout. Bref on a mis depuis septembre en place un tableau de responsabilité. Les grands (9 et 7 ans) mettent la table et vident le lave-vaisselle chacun 2 fois dans la semaine, avec l’aide de la petite sœur si elle le souhaite et on range sa chambre 1 fois par semaine.
    Je suis d’accord avec toi quand tu dis qu’ils ne doivent pas subir la famille nombreuse mais je pense que si je n’avais qu’un enfant, il aurait les mêmes responsabilités en fait. Je n’ai pas l’impression de leur demander de participer aux tâches parce que nous sommes nombreux mais parce que c’est ma vision de la vie de famille.

    J'aime

    1. Oui, 1 ou plusieurs, je leur demanderais la même chose aussi. C’est juste qu’avec 1 seul enfant, c’est pas 7 lave-vaisselle qu’il y a à vider chaque semaine !!!! C’est la quantité de tâches augmentée que je ne veux pas leur faire « subir »

      J'aime

  23. J’aime beaucoup ta façon de voir les choses ! Je ne pense pas non plus en demander beaucoup à mes fils, et encore moins les récompenser. Je vois plutôt ça comme un « transfert de compétences » : leur apprendre à laver le linge, à repasser, à se faire des choses simples à manger… Parce qu’à priori on en a tous besoin un jour 🙂 . En plus j’ai plutôt de bons souvenirs de ces moments de partage quand j’étais enfant !

    J'aime

  24. Particulièrement d’accord sur le point « choix d’adulte ». Pour le reste, c’est quasiment pareil à la maison, excepté qu’ici le rangement quotidien est obligatoire. Un gène transposé de maîtresse, sans doute! 😉

    J'aime

      1. Ça ne risque pas d’arriver, j’ai ma dose quotidienne 😄
        Mais du coup on ne croule jamais sous des montagnes de désordre et le rangement est plus simple, et intégré, c’est devenu une habitude indiscutée!

        J'aime

  25. Ici chacun aide en fonction de son âge.

    3 garçons, comment dire le playmobil a vite fait de te faire trébucher sur le kappla, qui te fait basculer sur la petite voiture qui elle même te fait déraper sur spiderman, qui te tue le pied.

    Alors une fois par semaine tout le monde range la salle de jeu, fait (un peu) les poussières et range son linge, et refait le lit au propre.

    Ils aident à débarrasser la table et il y a un planning de qui la met!

    C’est toujours en notre compagnie et avec notre aide, mais bon petit à petit ils apprennent.

    Et j’ai fais un tableau avec ce que fait chacun à la maison… et bizarrement je n’entends plus que c’est EUX qui font tout…

    Le grand (en 5ème) nous a demandé comment gagner un peu de sous. Je me vois mal l’envoyer à l’usine, ca risque d’être compliqué.

    Du coup il gagne 2 piécettes pour passer l’aspirateur à l’étage et amener le tri sélectif.

    J'aime

  26. Participation des enfants chez nous aussi, ils sont Inneke peu plus grands donc on monte en puissance progressivement. Pour m’aider à calibrer les tâches, j’ai glané sur internet une liste facçon « Montessori »: qu’est ce qu’on peut faire seul à 3 ans, 6 ans, 9 ans et 12 ans. C’est clair pour tout le monde et en plus ils aiment voir la liste de ce qu’ils savent déjà faire, et de ce qu’ils aimeraient faire pour etre encore plus « grands »… Motivation assurée!

    J'aime

  27. Chez nous ça se passe par touches diffuses, on range un peu, au fur et à mesure, tout le temps, à chaque geste. On ne quitte pas une pièce sans ramener quelque chose. On n’étend pas la lessive sans en profiter pour s’extasier sur ce qu’on pourra mettre le lendemain. Et la minie est souvent de la partie – mais on n’en a qu’une, et elle est à l’âge où mettre la table est source de fierté…

    J'aime

  28. Je trouve ton article très intéressant. En tous cas de mon coté il fait réfléchir même si la question ne se pose pas encore vraiment puisque je n’ai qu’un enfant de 13 mois. Pourtant le vendredi quand je suis seule avec Charlie il m’accompagne dans toutes les tâches de la maison. Il se glisse dans le panier à linge renversé pour le vider, tape la couette de toutes ses forces pour enlever la poussière et cours après l’aspirateur^^
    Merci en tous les cas pour ces pistes de réflexion 🙂

    Aimé par 1 personne

  29. Chez nous, les enfants sont encore petites (2 et 4 ans) mais on essaie que chacune participe à sa manière, surtout ma grande. Je pense qu’à 4 ans elle peut ranger ses jouets (ou du moins une partie). J’essaie de lui apprendre à le faire au fur et à mesure mais c’est duuur! La petite pour le moment est très volontaire : elle adore vider le lave vaisselle même quand il est sale et met tout ce qu’elle trouve au panier de linge sale y compris les peluches, doudous et autres pantoufles que l’on cherche partout par la suite!
    Concernant le partage des taches, on participe tous les deux au ménage avec mon mari (une bonne partie est quand fait par la femme de ménage), ce qui leur donne un bon exemple je trouve. Dimanche par exemple mon mari a fait le sol (aspi/serpillière) pendant que je faisais du loisir créatif avec les enfants et malgré tout ce matin nous avons eu droit à un « c’est maman qui fait le ménage… ». Les stéréotypes ont la vie dure!
    L’essentiel reste que chaque foyer trouve son équilibre (souvent fragile).
    Merci pour cet article encore intéressant et qui parle à beaucoup!

    J'aime

  30. Je sais que ça passera sûrement (Framboise a que 18 mois) mais pour l’instant il adore aider : il vide les couverts du lave-vaisselle (une fois que j’ai enlevé les couteaux bien sûr), il a une passion pour le balai, il veut mettre le linge dans le lave-linge, il tend les épingles quand on l’étend…
    J’avoue que j’avais pas réfléchi à plus tard et ton article pose quelques jalons…

    J'aime

  31. J’aime beaucoup ta façon de faire et de voir les choses ! Ici j’essaye de rendre mon plus grand (3 ans) plus autonome, j’essaye de lui faire comprendre que si chacun fait un peu tout le monde est content. À son âge je lui demande de retirer ses chaussures et de mettre aussi son manteau sur son petit morte manteau, son linge sale à l’endroit prévu. Parfois je lui demande au moment du repas d’aller chercher lui même son assiette dans le placard…et puis parfois j’ai juste la flemme d’attendre qu’il fasse les choses et je fais tout 😅 Pour le rangement de la chambre, je vois bien tout comme toi qu’il ne sert à rien de le forcer à tout ranger. C’est la panique totale sinon. Donc on le fait à deux et chacun est heureux d’aider l’autre 😊

    J'aime

  32. Chez nous, (presque 4 ans, 2 ans et demi et 1 an), les 2 grands mettent leur set de table (on l’exige) et parfois la table (s’ils veulent bien).
    Concernant les jeux (plus que leur poids en lego, autant en bouquins, etc) on a fini par tout remiser dans la dépendance au fond de la cour, et ils ne sortent que « quelques » jeux au compte goutte, en respectant la règle qu’ils rangent un jeu/livre pour pouvoir en sortir un autre de la dependance. Au final, juste assez de bazar dans la maison pour qu’ils soient en mesure de ranger eux-mêmes. Et beaucoup d’émerveillement quand ils ressortent un jeu/livre qu’ils n’ont pas vu depuis des semaines.
    Involontairement, ça correspond à la règle de ne pas les mettre en situation d’échec.

    Aimé par 1 personne

  33. 3 garçons ici, un grand de bientôt 13 ans et des jumeaux de 10 ans… C’est sportif ! Mais on a établi un tableau des services: ça concerne le couvert, le débarrassage de la table, le rangement de la sdb… Il faut toujours qu’on rappelle qui fait quoi…. Et petit à petit on rajoute des tâches: maintenant ils remplissent le LV et prochainement le passage du balai.
    Le rangement des chambres, ça c’est un vrai point sensible… Ils « rangent » n’importe comment: les legos avec les playmobil, les bouquins au milieu des voitures… et ça m’eneeeeerve !! J’avoue qu’il m’arrive souvent de repasser derrière eux, mais c’est vain 😂 Le jeudi soir, c’est galère: c’est rangement intégral des chambres car la femme de ménage vient le vendredi, et ça prend du temps, ça les gave et nous aussi 😁 Sinon comme on est deux mamans, pas de risque de schémas « maman range et fait la cuisine et papa bricole »😉 mais hélas comme dans beaucoup de familles, on est souvent obligées de crier 🙁

    Aimé par 1 personne

  34. Bonjour,
    je suis maman de 2 enfants , Tom âgé de 6 ans et demi et Léa 3 ans .
    Depuis la naissance de sa sœur, Tom a changé du tout au tout. D’un enfant calme et discret, il est devenu effronté et veut tout le temps que l’on lui porte attention.
    ce qui n’est pas toujours évident lorsque l’on rentre d’une journée de travail et que l’on souhaite un peu de calme.
    je ne sais pas si l’arrivée du Père Noel est en cause mais Tom est très conflictuel à la maison et à la ludothèque le soir après l’école.
    avec Papa, nous avions l’habitude de le punir en le mettant au coin ou en le privant quelques jours de TV ou tablette mais rien ne semble marcher.
    j’ai vu sur certains articles la méthode des bons points en lui faisant prendre des responsabilités en effectuant des taches quotidienne.
    Avez vous déjà fait cela? auriez vous des conseils à me donner car là on est perdus.

    J'aime

    1. Bonjour,
      Merci de votre témoignage. Je n’ai malheureusement aucun conseil à donner car je ne suis pas une pro de l’éducation, mais je vous invite à lire mon article intitulé « super nanny », qui reprend les points que nous a conseiller un psy pour enfant, et à mettre en action avec ma petite fille de 5 ans à l’époque, et qui nous menait la vie bien dure ! Et pour vous rassurer, elle a 7 ans aujourd’hui, et c’est la plus facile des petites filles ! Bon courage, et n’oubliez pas que ça passe toujours 🙂

      J'aime

  35. Bonjour,
    J’eleve mes 4 enfants seul la moitie du temps, eh bien je dois dire que votre organization rejoint un peu la mienne. Chacun de mes enfants a sa « specialite » mais au final ils participant tous a l’effort

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s