Les meilleurs moments de décembre

Dernier relevé mensuel d’activité de l’année. On va faire rapide pour cette fois, parce que j’imagine bien que vous avez d’autres choses à faire que d’avoir les yeux sur votre téléphone en ce premier jour de 2018. Allez, c’est parti !#1/ Les yeux brillants de mes enfants lors de l’ouverture officielle des cadeaux de Noël. J’ai cru qu’on allait perdre le plus petit qui poussait des cris de joie très curieux encore jamais répertoriés ici. Définitivement moins de paquets que l’an dernier, et la confirmation que c’est mieux comme ça. Des jouets en petite quantité, mais bien ciblés. On a bien fait de travailler sur les listes en amont.

#2/ Quelques jours dans le Jura où la neige est bien au rendez-vous. Les vacances à la neige ne vaudront jamais un mojito au bord d’une piscine au soleil selon moi, mais la beauté des paysages reste incomparable. Et puis les vacances chez mamie, ça reste financièrement incomparable aussi 😉

#3/ Première fois que les jumeaux chaussent des skis, et ils ont vite compris le truc. J’avais peur que la neige soit trop molle pour eux comme elle l’a été pour ma numéro 2 pendant longtemps (numéro 2, c’est celle qui est relou, elle n’est pas que ça évidemment, et loin de moi l’idée de vouloir leur coller des étiquettes, mais relou elle l’est objectivement, tout ceux qui nous connaissent en témoigneront), mais non, pour eux, c’est facile, et ça nous permet surtout de les coller 2 heures chaque jour au baby-club sans drame.

#4/ Numéro 4 (celui qui est peu sensible à la douleur, c’est pas une étiquette si ?) est tombé du haut de l’escalier du chalet familial et s’est relevé tout en bas sans se plaindre, les 5 fois.

#5/ Maman a fait un malaise. Enfin plusieurs. Le soir du réveillon de Noel. Ambiance pompiers/civière/sac à vomi, je te jure que ça te casse le glamour de la soirée. Sorry belle-sœur, la prochaine fois, je me tiendrais correctement, promis. Le seul moment de gloire de ce jour où ma dignité est partie définitivement fût quand la régulatrice à l’hôpital m’a prise pour une mineure éthyliquement chargée. Comme quoi, maman peut ressembler à une jeune fille (pas fraiche) si elle veut, c’est déjà ça.

#6/ Ma mère, qui m’appelle désormais quotidiennement depuis cet épisode pour prendre mes constantes vitales (bien mangé/bien dormi?)

#7/ Profiter de cet état de victime pour demander aux enfants de faire moins de bruit, sinon Maman repart à l’hôpital … Ça marche super bien. Mais c’est moche, je sais. Encore un jour ou deux et j’arrête cette méthode psychologiquement contestable.

#8/ Coco et Ferdinand, 2 films à voir en famille pour un bon moment garanti sans bisphénol.

#9/ La publication de l’interview dont je vous parlais le mois dernier sur le blog Café Mode, pour l’Express Styles. Un peu flippant comme sensation de perdre un bout de mon anonymat bloguesque. J’ai reçu pas mal de messages de la part de gens du boulot ou de mamans de l’école qui m’avaient reconnue, c’est assez bizarre comme situation, et je l’avoue, un peu grisant aussi de se faire arrêter dans la rue pour discuter blog et parentalité 🙂

#10/ Et recevoir de plus en plus de messages de Papas lecteurs, dont certains ont manifesté un léger agacement quant à la féminisation systématique de mes articles. Promis, désormais je vais bosser sur l’écriture inclusive les gars !

Bonnes fêtes de fin d’années à tous.tes !!!

23 commentaires sur “Les meilleurs moments de décembre

  1. Non mais attend suis pas d’accord pour numéro 2, tu as écris que ça allait beaucoup mieux, qu’elle n’est plus relou !! Maintenant la relou c’est numéro 3, t’a dis ;-)))
    Une petite boutade/ défense de numéro 2 (dans laquelle je me reconnais beaucoup/ plaisanterie pour se dire que les étiquettes ça va, ça vient…Tant qu’elles sont pas trop collantes !!
    Très bon réveillon à vous 6.

    J'aime

  2. J’espère que tu vas trouver un peu de temps pour souffler, wondermum ❤ J'adore le coup du chantage à l'hôpital, du grand génie! Monique Dolto elle-même n'aurait pas fait mieux! Je t'embrasse!

    Aimé par 1 personne

    1. Du Monique Dolto certifié conforme ! Mais je vais quand même essayer de leur éviter 10 ans de psychoterapie en en limitant l’usage. D’ailleurs pour être honnête l’effet s’essouffle un peu et le fait que maman risque d’etre hospitalisée (internée selon ma soeur), ça ne les atteint finalement pas plus que ça. Les enfants sont des sociopathes de toutes façons.

      J'aime

  3. Bonne année à toi et ta jolie famille. Merci de nous faire rire , et réfléchir aussi parfois ( si si😆)
    Tu peux déjà bosser ton thème pour noël 2018 parce que pour faire plus original que cette année , va falloir y accrocher 😅😂

    Aimé par 1 personne

  4. Bonne année à toi!!J’ai lu l »article de l’Express et j’aitrouve sympa de « mieux »te connaître. Moi ce que j’aime beaucoup dans tes articles c’est que tu relates les petits problèmes de la vie de mère de famille avec humour. Moi personnellement, ça m’aide à dedramatiser vu que je me retrouve dans ce que tu écris même si je n’ai que 2 enfants. Félicitations à toi!!

    Aimé par 1 personne

  5. J’ai adoré ton interview… tu es aussi sympa en vrai que ce que tu donnes à voir sur ton blog 🙂
    Je te souhaites une très bonne année 2018 avec encore plein de bon moments, hâte de continuer à te lire et de continuer à suivre les péripéties de ta tribu !

    Aimé par 1 personne

  6. encore un bilan mensuel qui m’aura fait sourire ! J’espère tout de même que tes malaises sont loin derrière toi et que tu as pu te reposer ! Ton Numéro 4 est vraiment tombé 5 fois des escaliers ?! Quel exploit et quelle abnégation ! J’en profite pour te souhaiter une belle année 2018, j’espère qu’elle sera calme, douce et que les enfants seront sages (quoi, si on ne peut pas rêver en début d’année, on le fait quand ?).
    Bises

    Virginie

    Aimé par 1 personne

  7. Magnifique interview ! J’adore la théorie du masque à oxygène, je vais réutiliser 🙂
    Sinon les étiquettes sur les enfants c’est définitivement mal. Que se soit pour ma première (l’Intuitive), mon deuxième (le Logique) ou mon troisième (le Volontaire) je m’y oppose totalement. Et si en plus les étiquettes rejoignent des préjugés sexistes, c’est le pompon !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s