Avril : les meilleurs moments

Capture d’écran 2018-04-28 à 20.20.54.pngCapture d’écran 2018-04-28 à 20.21.17.pngCapture d’écran 2018-04-28 à 20.21.07.pngCapture d’écran 2018-04-28 à 20.21.28.png

Des vacances paradisiaques

Vacances sur le thème Mariah Carey se dore la raie à Punta Cana. On adore. Deux semaines où le top level de ma charge mentale était de se souvenir de l’heure à laquelle ouvre le bar de la piscine. Du gros niveau. En vrai, les premiers jours, ça fait quand même très bizarre de n’avoir absolument rien à faire. Alors je m’imposais quotidiennement des petits challenges, comme enfiler le fameux string filet du Spa sans ricaner bêtement ou arborer fièrement mon vieux 2 pièces dépareillées, celui qui m’allait bien avant que je ne fasse une croix définitive sur mon périnée et ma dignité. Bref, tu l’as compris, j’étais pas là pour rigoler.

Des mômes très heureux de se cogner des heures de mini-club

Bon, c’est vrai, les plus petits ont rechigné certains matins au moment de la séparation. Mais j’avais transat moi, comment voulais-tu que je m’occupe de mes gosses ? Allez, je sais que toi là-bas, tu te dis qu’elle exagère un peu quand même celle-là. Déjà elle les voit pas beaucoup en semaine, mais en plus elle colle ses mômes toute la journée au mini-club, c’est quand même un peu fort. Et ouais Nadine, je sais que toi tu ne pourrais pas, mais je vais t’expliquer pourquoi moi je fais ça :

D’abord, parce que je sais qu’ils y sont très heureux (je les espionne de loin les premiers jours, et je demande un compte-rendu de la journée aux animateurs).

Ensuite, parce que je sais que j’ai besoin d’avoir du temps pour moi de temps en temps, pour être une meilleure maman tout le reste du temps.

Ensuite aussi, parce que c’est pas avec moi qu’ils vont apprendre à se faire des amis d’horizons différents et les bases du trapèze volant.

Et enfin parce qu’après le mini-club, on s’octroie chaque jour quelques moments en famille, à la mer ou à la piscine, pour partager des instants ensemble qui ne soient pas ceux de la révision de la dictée ou d’une course au Picard Surgelés.

Découvrir que le vrai luxe

Ça n’est pas de se siffler des coupettes tranquille au bar VIP du club, mais c’est de ne pas avoir à préparer la bouffe les gars. Matin, midi, goûter et soir, rien à anticiper, rien à préparer, rien à faire cuire, rien à débarrasser… Pardon, mais je pourrais en faire 2000 signes tellement c’est bon. Les mômes se servaient eux-mêmes à volonté au buffet, sans aucun contrôle parental (les parents étant eux-mêmes trop occupés avec leur Banana Spritz). Autant te dire Nadine, qu’on était très loin du régime alimentaire équilibré pour des enfants de cet âge.

Devenir un peu dingue au retour

A cause du combo vol retour + décalage horaire. Les mômes ont dormi pendant les 9 heures de vol. Pas moi, impossible de fermer l’œil vu que j’ai passé la  totalité du vol à respirer dans un sac à vomi pour essayer de maitriser mes crises d’angoisse. Je croyais être guérie, ben non, c’est moche. Il a quand même bien fallu pourtant assurer la journée entière du lendemain, pour se « recaler » au rythme français. J’ai donc enchainé 5 lessives, rempli 2 caddies de courses, lavé le chat, lavé les enfants, lavé les sacs à dos des enfants, lavé les doudous des enfants, rangé la bibliothèque des filles en classant l’intégralité des ouvrages par taille et par thématique, bien consciente que la moindre petite pause dans le canapé se transformerait automatiquement en coma stade 4, ce qui m’aurait mise dedans, niveau recalage. Bref, au moment où j’écris ces lignes, ça fait presque 40 heures que je n’ai pas dormi, mes doigts tremblent sur le clavier et mes yeux sont injectés de sang façon junkie en manque d’oxycodone. Allez, je tiens encore 2 heures, et je vais me coucher. Je commence à faire peur à mon entourage.

Une petite pause bloguesque

J’ai écrit beaucoup moins sur le blog ces dernières semaines. J’ai eu une grosse baisse d’inspiration, moins envie aussi. Je sais que plusieurs blogueuses sont atteintes régulièrement de ce syndrome de sous-motivation, que c’est une phase normale (ce n’est pas sale). Ma solution a donc été de ne plus écrire, le temps que l’envie revienne. Et je crois les amis, que j’ai finalement encore quelques trucs à raconter par ici !

Le bouquin

C’est confirmé, je vais écrire un bouquin, un vrai ! Ça parlera de parentalité décomplexée évidemment. Je vous en dirais plus dans quelques temps, pour le moment, j’écris, j’écris, j’écris …

You are beautiful

Tous les adorables messages que vous m’avez envoyé après avoir écouté le podcast de bliss stories, c’était fou ! Vos mots me touchent toujours autant !

Le Terrible 4

La petite dernière qui fait toujours des colères homériques … oubliez tout les gars, le Terrible Two, c’est juste pour tester. La vraie épreuve, c’est le terrible four. De rien.

Coin lecture

Des tas de bouquins lus pendant les vacances, je les ai enchaîné beaucoup plus efficacement que d’habitude et ça fait du bien. J’ai lu notamment Play Boy de Constance Debré et Les Loyautés de Delphine de Vigan. 2 salles 2 ambiances,  j’ai beaucoup aimé les deux.

Netflix

La Casa de Papel et Seven seconds. 2 séries addictives, bien foutues et originales, allez-y sans hésiter.

 

63 commentaires sur “Avril : les meilleurs moments

  1. Pour avoir testé Punta Cana il y a 3 ans, en abandonnant littéralement mes gosses à 8000 bornes de là, et de surcroît hébergée dans un hôtel labellisé adults only (histoire de bien oublier tous les mômes de la terre entière durant cette pause bénie), je ne peux que m’associer pleinement à ta béatitude, au bonheur de ne rien foutre, mais alors rien, à part se déplacer de son lit à son transat, de son transat au Resto et du Resto à son lit. On te sens ressourcée, on te sent reboostée du périnée! Vivement le mois de mai!

    J'aime

  2. C’est clair que les enfants sont heureux au club, tellement heureux que si ils pouvaient y rester la nuit aussi, ils seraient encore plus heureux qu’heureux. Ça c’est des vacances ! Courage pour le retour dans la vraie vie…

    J'aime

  3. Pour être en attente d’un départ imminent pour la Pologne, sans enfants, je dois avouer que la perspective de passer 10 jours sans charge mentale ni logistique me fait frémir de jubilation 😅, donc je te comprends tout à fait 😉
    Et un livre de toi … hum, j’ai hâte qu’il rejoigne ma collection 😊

    J'aime

  4. Ces vacances avaient vraiment l’air au top du top ! Bon … je n’irais pas car tu parles uniquement du Banana Spritz et moi c’est pluotôt team Sex on the beach ( meuuuuuh en coktail hein ! Qu’à -tu pensé m’enfin !) Ha ha ha
    Vivement le liiiiivre ! Bonne nuit !

    J'aime

  5. Et ben tu vas en chi*** pour faire mieux le mois prochain…! (De rien pour ce commentaire optimiste. Files dormir! )
    Et félicitations pour le livre je suis tellement heureuse que ce soit confirmé!

    J'aime

  6. Bon bah mon commentaire d’hier n’apparaissant pas, j’en déduis que la buse que je suis n’a pas dû valider sa participation…
    Bref, je disais que c’était pas sympa de me parler du Terrible Four alors que j’ai passé un WE épouvantable en compagnie du Terrible Two.
    Bref, ce livre est une excellente nouvelle et je persuadée qu’il va cartonner ! Tu vas devenir une star, c’est sûr 😉

    Des bises
    Cécilia

    J'aime

  7. J’ai tout lu sauf le terrible 4.
    Trop contente pour ton livre, impatiente d’en savoir plus.
    Trop jalouse de tes 2 semaines au club au soleil avec les enfants en colo qui retrouvent les parents alcoolisés et forcément plus cool le soir.
    Courage pour la reprise
    😘

    J'aime

  8. Voila des vacances qui donnent envie !

    J’ai hate de pouvoir lire ton livre ! Ton blog me parle beaucoup et je suis sure que ce sera un jolie recueil sur une parentalité positive et cool

    J'aime

  9. Olalala le rêve, malgré le terrible four… le seul avantage que j’y vois c’est qu’on est plus proche de l’âge de raison qu’au terrible two… -_-

    Et trop cool pour le livre !!!!!!!! Ahaha tu dis si tu as besoin d’illustrations !!! 😂

    J'aime

  10. Que c’est bon de lire ça. Écris comme ça. J’adorerai te rencontrer en vrai tellement ça fait du bien et c’est fun. Enfin fun on s’entend mais grrr faut le gérer ce quotidien et toutes ces péripéties signé l’attachée de presse cosmeto maman de deux garçons

    J'aime

  11. Mais quel plaisir de vous lire !! Vous écrivez si bien, c’est drôle, décomplexé et réjouissant ! Continuez surtout. Une nouvelle lectrice (maman de 2 bientôt 3 loulous) conquise par votre insta qui découvre maintenant le blog.
    Amelie

    J'aime

  12. Un livre ? La bonne idée ! Tu as une jolie plume. 🙂
    Pour les angoisses, comment te dire.. ? Enfin tu vois, le mot qui me vient à l’esprit c’est… déception. Ma grande, tu déconnes quand même, tu étais mon modèle du « Tu vois, ce truc, on peut en guérir ! ». THE model, tout reposait sur toi. 😉 (Je plaisante, nous sommes fichues, faut vivre avec, trop cool :-/, Youpi #onsenficheonvitquandmeme 😉

    Bonne reprise, bise

    J'aime

  13. Trop cool ces vacances. Moi le club, j’avais dit JA MAIS quand je vais en vacances c’est pour voir mes mômes, moi 🤦🏻‍♀️🙄 et finalement ma belle sœur m’a motivé cette année pour essayer pour le ski, et comment dire ?… On y retourne l’année prochaine c’est une certitude. Quand ta charge mentale est réduite à l’étude du plan des pistes et au choix de cocktail pour la soirée… et je pense que l’essayer sur un thème plage transat ça doit être particulièrement reposant !

    Aimé par 1 personne

  14. Tellement mais tellement d acc sur «  le vrai luxe »!!!!!!
    En revanche je me suis sentie un peu Nadine sur le coup du mini club😂 … et c est toi qui a raison!!

    Bravo pour ton bouquin. La télé, la radio, le bouquin… c est quoi la suite??!

    J'aime

  15. Le mini club devrait être remboursé par la sécu, point barre. Et met moi un exemplaire de ton bouquin de côté, stp. Parceque je pressens le terrible four arriver pour l’aîné. Sachant qu’il a toujours eu la réputation d’être un calme par rapport au second; j’ai peur…………… donc plutôt que de me flageller de l’avoir collé devant Pat Patrouille encore ce soir (=24 minutes de répit) ; je préférerais me dire que je suis quand même approximativement une bonne mère, puis me consoler en te lisant 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s