Maman Puissance 4 : Découvrez Perrine

Capture d’écran 2018-05-14 à 12.15.57.png

Dernier portrait de la saison avec Perrine, WonderMum  heureuse de sa famille nombreuse !

La famille nombreuse, c’était un rêve de petite fille ?

J’ai toujours imaginé une vie de famille avec plusieurs enfants. Le nombre exact j’en avais aucune idée… 2 peut être 3…. On a eu nos 2 aînés et puis on a eu envie de pimenter cette petite vie « classique » ( 2 parents, 2 enfants ) avec un petit troisième. La vie nous a alors réservé une sacrée surprise: 2 petits mecs sont venus compléter la famille.

Raconte-nous quelques jolis souvenirs de tes grossesses et de tes accouchements.
J’ai eu la chance de vivre 3 grossesses sans vraiment d’embûches.

La 1ere fut pour nous une totale découverte. Je me souviendrais toujours de ses premiers petits coups de pieds… Pour la seconde grossesse, mon meilleur souvenir restera sa naissance. Un accouchement non déclenché (les 2 autres l’ont été), dans la douceur d’un matin d’hiver où il neigeait. La 3ème grossesse a été plus dure physiquement du fait de la gémellité, et des 2 aînés à gérer. L’annonce « Madame, ils sont 2! »  restera à jamais gravée dans nos mémoires: tsunami d’émotions entre la surprise, la joie et la crainte.

À quoi ressemble une journée type de ton quotidien?

La journée type commence à 6h45. Le réveil sonne, j’émerge et je descend préparer le petit déjeuner de toute la famille. Pendant ce temps mon mari réveillent les 2 grands et les aident à s’habiller. On déjeune tous les 4. Je monte ensuite me préparer et réveiller les 2 derniers. Je les habille et ils prennent leurs petits dej’ pendant que je finis de préparer mes affaires, les leurs, celles des grands. A 8h10 mon mari emmène les grands à l’école et moi je prend la direction de mon lieu de travail avec les minus. Leur crèche est au sein même de l’hôpital où je travaille. Ah oui, j’oubliais de préciser: Je suis kiné au sein d’un hôpital et travail à 80% (j’ai mes mercredis et vendredis aprem). 8h45 on arrive à la crèche, on fait le plein de bisous, de câlins et c’est parti pour une journée de boulot. 17h, la débauche… 17h15 je récupère les minus… 17h45 on va chercher le deuz’ à la garderie… 18h c’est l’heure à laquelle l’étude se termine. Petit debrief dans la voiture pour savoir si tout le monde a passé une bonne journée, si les devoirs sont faits… 18h15/19h45 heure du rush entre bains, préparations des affaires pour le lendemain, lessives, préparation du diner. 19h45, mon mari rentre du boulot. En fonction du timing, de l’état de fatigue de la troupe et de mon humeur… Soit les coquillettes sont encore en train de cuire, soit les desserts sont déjà avalés et les dents quasi brossées. Souvent on change et couche les minus ensemble, et les grands attendent leur père pour l’histoire du soir avant de rejoindre Morphée. Pour les tâches ménagères, on a établi un planning à la semaine: Une organisation qui nous paraissait un peu rigide au départ mais qui nous permet de savoir où on en est et de souffler un peu de temps en temps. La deuxième (heu troisième) journée commence une fois les enfants couchés: Télé, internet, lecture, instagram, tâches ménagères sont à la carte!

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour toi dans la gestion d’une famille nombreuse  ?

Réussir à se détacher de ce tourbillon de la vie quotidienne pour passer un moment de qualité avec les enfants.

Qu’est-ce qui te manque le plus, que tu ne fais plus assez souvent depuis que tu as quatre enfants ?

À la naissance des minus on a du faire des choix financiers (acheter une maison, changer de voiture, et avoir des jumeaux la même année… Ce n’était pas prévu!), on a donc beaucoup restreints nos sorties, weekends et voyages. Ça va un peu mieux de ce côté là, ce qui nous permet de s’offrir des petites escapades (avec ou sans enfants) de temps en temps et surtout 2 semaines de vacances tous ensemble l’été prochain. Petit à petit on aménage notre maison selon nos envies et nos besoins.

Quelles sont les erreurs que tu as faites avec les premiers, que tu as pu corriger au fur et à mesure des maternités ?

Sans parler vraiment d’erreur, pour nos ainés nous avons entassé énormément de choses: Articles de puériculture, vêtements, jeux, livres, jouets en tous genres… La naissance des minus et l’emménagement dans notre maison ont coïncidé. On en a alors profité pour trier, jeter, donner, vendre tous ce dont nous n’avions pas réellement besoin. « Posséder moins pour posséder mieux » est en quelques sortes notre nouvelle ligne de conduite: Moins de bazar à ranger, moins d’affaires à laver, moins de dépenses… plus de temps et d’énergie pour eux, pour nous. C’est un réel soulagement pour moi de me séparer du superflu, de n’avoir que l’essentiel.

Si tu avais une baguette magique, tu changerais quoi dans ta vie aujourd’hui ?

Un peu plus d’argent et quelques kilos en moins ne seraient pas de refus.

Si tu ne devais donner qu’un seul conseil à une jeune maman ?

D’écouter son corps et son cœur tout simplement.

Et le petit cinquième, il t’arrive d’y penser ?

Oh que non, on est heureux ainsi.


2 commentaires sur “Maman Puissance 4 : Découvrez Perrine

  1. Tiens nous aussi ça a été l’achat d’une nouvelle voiture, l’achat d’une maison et l’arrivée de jumeaux la même année ;). Sauf que c’est l’arrivée des jujus qui a déclenché tout le reste ;).

    C’est une belle organisation en tout cas ! J’espère qu’avec trois on arrivera à faire de même !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s