Année scolaire 2017/2018 : le bilan

Capture d’écran 2018-07-16 à 13.44.03.png

Dernier article de l’année les amis. On parle évidemment ici en année « scolaire » puisque le temps des parents ne se divise pas en mois et en saison comme chez les gens normaux, mais en vacances zone A, B ou C uniquement. Et comme on me demande régulièrement quelles sont mes astuces pour ne pas être noyée par le quotidien, j’ai envie de partager avec toi aujourd’hui le petit bilan de ce qui a fonctionné dans notre gestion domestique et familiale. Ça a l’air hyper chiant comme ça, mais tu le sais bien que l’organisation, c’est la clé. Allez, petit état des lieux  de cette année :

L’optimisation du temps

Toujours pas de nounou pour récupérer les enfants chaque soir, oui, c’est possible, même en finissant sa journée de boulot à 18.30.  Les centres de loisirs des enfants fermant à 19.00, on arrive à être à l’heure (juste à temps) pour aller les chercher. Évidemment, le timing du soir est assez serré, vu que les enfants sont couchés à 20.30, mais le côté positif est qu’on va à l’essentiel. Marie-Jeannette, toujours un peu revêche, argumentera que ça fait peu de temps passé avec sa progéniture tout ça, mais vu l’état de fatigue et d’énervement  de la dite progéniture certains soirs, elle aussi attendrait  l’heure du coucher comme le messie, crois-moi.

Diviser la soirée en 2 parties ou joindre l’utile à l’agréable

Dans le détail, la première partie de soirée est plutôt technique (bain, exercices à faire, préparation des goûters, signature des cahiers et diner). Technique qui se rode progressivement à l’arrivée de chaque enfant supplémentaire. Ne panique pas, toi qui a du mal à sortir la tête de l’eau avec un seul môme au compteur, c’est normal.

La seconde partie est plus agréable (câlins du soir, petites conversations sur la journée de chacun, jeux et décompression). Les enfants ont compris que pendant le coup de feu, je ne suis pas vraiment disponible pour les écouter, mais ils savent aussi que ce temps, je le prendrai une fois la table débarrassée et la vaisselle faite.

Autonomiser les grands

Nous avons la chance d’habiter en centre ville, et tous les trajets du quotidien se font à pied. En laissant les grands partir et rentrer seuls de l’école ou en leur demandant d’aller acheter le pot de crème fraiche qui manque pour les pâtes carbo, c’est incroyable ce que l’on gagne en efficacité.

Ne rien lâcher sur le travail scolaire

On y est allés un peu en amateur sur le suivi du travail scolaire jusqu’à l’année précédente, mais passé le CM1, ça rigole moins, y’a du level. Cette année, pour aider mon plus grand qui avait besoin d’être accompagné, j’ai pris le temps. Les devoirs entre la casserole d’eau bouillante et la crise de nerf de la petite, ça marche pas. Alors une fois que les plus petits sont au lit et que je n’ai plus rien sur le feu, je passe du temps dans la chambre fermée de mon ainé, au calme, et on bosse ensemble. Leçons, lectures, interros, exposés … on y passe le temps qu’il faut (même si j’ai toujours des pensées suicidaires à l’idée de me bouffer de la première guerre mondiale après 21.00, soyons honnête).

Autre astuce qui a fait ses preuves, et qui peut sauver des vies quand tu as déjà sacrifié  tant de soirées  sur 3 soustractions à virgule, c’est de coller ton môme à l’étude du soir. Chez moi, ils y sont inscrits systématiquement. Attention, il faut que l’enfant soit un minimum autonome. On en a vu regarder le plafond pendant toute l’heure d’aide au devoirs parce que personne n’avait pensé à leur demander d’ouvrir leur agenda, c’est du vécu.

Pas d’activité extra-scolaire pour les plus petits

Ils n’étaient pas demandeurs, alors je me suis bien gardée de leur proposer l’activité danse du ventre ou codage informatique. No way je me pourris les samedis ou les mercredis à faire le taxi. Et puis il faut se l’avouer, les activités sportives et culturelles quand tu as 3 ans et demi, on peut vivre sans. Petite, mon unique activité extra-scolaire, ça a été le matage intensif de club Dorothée, et malgré quelques séquelles, je tiens la route. Ici, on commence les activités au CP, et encore, si les horaires « collent » à l’agenda familial, pas l’inverse. Évidemment, si le môme rêve de devenir majorette depuis qu’il est tout petit, et que le cours tombe pile quand toi à cette heure-là tu fais généralement ton plein chez Leclerc, tu t’adaptes un minimum pour ne pas lui briser ses rêves. Mais je compte sur toi pour faire gaffe. Début septembre, tu es reposée et détendue, et tu imagines déjà que ta dernière sera championne de natation synchronisée. Et paf, c’est comme ça que tu te retrouves à emmener la gamine tous les vendredis soirs à la piscine municipale, sous une pluie battante, à developper des troubles obsessionnels compulsifs à la moindre odeur de chlore. Alors réfléchis bien aux activités que tu leur proposeras,  car tu vas t’en bouffer toute l’année, et c’est long, une année.

Rester simple sur les menus du soir

En étant à la maison à 19.15 au plus tôt, impossible de se lancer dans un rôti Strogonoff sur un coup de tête. Généralement, je cuis les légumes le week-end pour n’avoir plus qu’à réchauffer ensuite et je ne leur donne pas de viande le soir, à part une tranche de jambon ou une saucisse Herta de temps en temps. Leur alimentation du soir est à base de pâtes, de riz et de maïs, agrémenté de légumes ou de sauce tomate selon l’état de remplissage du frigo. Bref, du facile, et des choses qu’ils aiment (#ChoisisTesCombats)

Être à deux pour gérer le quotidien

C’est le minimum ! Il m’arrive régulièrement de gérer les enfants  seule plusieurs jours, mais être une « équipe » parentale, c’est une force incommensurable. Une pensée aux mamans solo qui ne peuvent jamais lâcher, jamais rater, jamais laisser tomber. Vous êtes des guerrières les meufs, ne l’oubliez jamais !

PS : Je t’aime mon Amour

62 commentaires sur “Année scolaire 2017/2018 : le bilan

  1. Bonjour. C’est tout à fait cela ! Merci d’avoir si bien résumé mon année à 4 enfants 😉
    Bel été … Parce qu’être PDG de maison, cela ne s’arrête jamais 👍
    Blandine ^^

    J'aime

  2. Merci pour ça (et pour le dernier paragraphe ;-p).

    Peut-être faudrait-il juste prévenir certaines mamans que certains centre de loisirs ferment à 18h30 (les pas beaux!). De mon côté pas de nounou depuis 3 semaines (elle me plantait une fois sur deux, donc j’en ai eu marre). Ça me fait partir à 17h30 du boulot pour arriver systématiquement la dernière au centre de loisirs (qui ferme à 18h30 donc) et pour retrouver mon tout petit dans le bureau de la directrice de la crèche (qui ferme « à partir de 18h15 », mais qui consent à ne pas mettre ton enfant dehors avant 18h30… arrivée plusieurs fois à 18h45 pour moi la semaine dernière, lol!)

    Le point sur les activités extra-scolaires me délivre énormément!! ahhh ouf!

    Question: est-ce que vous mangez en même temps que vos enfants?

    J'aime

    1. Oui, je sais que c’est une vraie chance cette fermeture à 19.00. Je serais obligée de passer par la case Nounou si ça n’était pas le cas. Et sinon, on dîne après les enfants, vers 21.00. On se partage les restes ou un truc froid qui traîne dans le frigo … ça vend pas du rêve tout ça, je sais 😂

      J'aime

  3. Organisation validée et je confirme que ça fonctionne puisque nous appliquons exactement la même, j’imagine à la minute près 😉

    Déculpabilisation totale pour les non activités extrascolaires des petites dernières. Bon, je pensais appliquer la même méthode aux goûters d’anniversaire mais je n’ai pas pû résister aux deux paires d’yeux me suppliants « allez maman chérie, nous aussi on veut inviter nos copines… » #jesuisfaible

    Sinon on reparlera des séquelles engendrées par le matage intensif du Club Dorothée & Co… Ça m’éviterai bien quelques séances sur le divan 😂😂
    #lesbellesannees

    J'aime

  4. Je valide tous ces points ( et ça te fait une belle jambe) . on est bien d’accord que les activités ça peut attendre un peu ! moi ils ont commencé en primaire, et cette année c’était presque facile : le père et la fille font le même a la même heure (le cours est juste séparé avec 2 entraîneurs, un pour les enfants et un pour les adultes) . on mange en même temps le soir mais maintenant ils sont grands, 10 et 12 ans… on passe clairement un cap, avec des enfants qui se prennent a peu près en charge (je décharge mentale du coup !) comme tu le dis : l’autonomie ça nous redonne de l’air ! et puis on est 2 aussi à gérer… au fait, je suis de team club dorothée, et je suis en un seul morceau. et je me dis du coup que les mamans d’aujourd’hui se mettent un barre bien haute, avec toutes ses activités qu’elles font faire à leurs enfants ! mes parents ne se prenaient pas clairement pas la tête comme ça ! ça sort d’ou toute cette pression qu’on se met ??

    J'aime

  5. Nous c’est mensuellement cyclique : semaine 1 et 2 on assure, semaine 3 on pédale, semaine 4 on bouffe que des pâtes et le budget « midi au resto » explose. Après on pleure sur le budget en criant sur les enfants, on décide que « plus jamais ça, y’a qu’à… faut qu’on… », et on recommence 🙂

    J'aime

  6. J’ai exactement la même organisation et les mêmes horaires. Les grands veulent faire de la musique en septembre j’ai pris un prof à domicile. La galère de les emmener au conservatoire pour le solflege un jour puis l’instrument un autre Multiplié par le nombre d’enfants. Pffff
    J’essaye de choisir des activités communes par enfant. Cette année j’ai eu de la chance j’ai réussi à mettre les garçons d’accord sur le tennis et grosse chance même si non pas du tout le ménage le cours sera tous les deux à midi le samedi donc l’homme pourra gérer alléluia les deux en un.
    Je prépare leurs vêtements sur leur bureau la veille au soir ce qui me permet après les avoir réveillé de pouvoir retourner me maquiller etc. donc ils se lèvent et s’habillent seuls avec ce que j’ai choisi.
    Autre petite astuce une fois parents voir deux je profite de vente privée ou de soldes pour acheter en masse des cadeaux d’anniversaire pour avoir un stock filles et garçons à utiliser lorsqu’ils sont invités et m’éviter ainsi d’aller au magasin de jouer tous les samedis matin pour l’anniversaire du samedi après-midi du petit copain

    J'aime

  7. Je valide tout !! l’organisation est reine !! Quand je travaillais en entreprise j’ai adapté le 4/5 ème et ça a été salvateur pour moi ne serait-ce que pour les activités des kids dès le CP et gérer le reste car les autres jours finissant tard c’était tout le temps du contre la montre et encore plus en grandissant avec les devoirs qui s’allongent !

    J'aime

  8. Quelle année !
    Moi je dis bravo aux maman solos, mais aussi à toutes les mamans. Le maitre mot est l’organisation.
    J’aime beaucoup ton dernier paragraphe.
    Je te souhaite de très bonnes vacances !

    J'aime

  9. Toujours sympa d’ouvrir une petite fenêtre sur d’autres organisations familales. Enfin je dis « d’autres » mais forcément en tant que famille nombreuse avec 2 parents actifs en région parisienne, ça ressemble beaucoup à vous ;)!
    Les aînés (7 et 10 ans) rentrent seuls à 18h et gèrent leur douche et la table.
    Nous mangeons tous les 5 le soir, menu unique (yen a toujours un qui fait la gueule ahahah :)).
    Et comme vous nous choisissons les activités extra-scolaires en fonction de nos disponibilités et des copains avec qui on s’arrange pour les allers-retours.
    C’est bien huilé mais il suffit d’un imprévu quelconque et tout part en cacahouette! 🙂

    J'aime

  10. La maman-solo-en-semaine que je suis te remercie pour tes chaudes pensées :-))
    Chez nous aussi, étude obligatoire même au collège, ça évite les fins d’aprèm scotchée sur whatsapp avec ses copines pour ma grande. Elle va chercher le moyen au centre de loisirs, pendant que je récupère le petit à la crèche. C’est toujours 10 minutes de grattées dans le planning du soir. Ils dînent tous et je racle leurs assiettes en y ajoutant parfois une bolinette de céréales : zéro déchets + économie. Y’a pas de petit profit ma bonne Lucette !
    Bon été, luxe, calme et volupté (on y croit très fort)

    J'aime

  11. Clairement on est des guerrières ;). J’avoue que même avec trois les repas du soir sont juste des plats cuisinés le week-end et congelés. On ne fait pas dans la dentelle. Parfois je m’autorise un petit extra avec des gnocchis poêles, mais ça va pas plus loin.

    J’avoue pour les activités extrascolaires j’ai très envie d’inscrire mes petits bouts dès 3 ans. Mais c’est une frustration personnelle je pense. Mes parents ne voulaient pas que j’ai ce genre d’activités parce que « ca coute cher » (mais pour s’acheter des c*nneries, pas de soucis, c’était la planche à billets). Donc j’ai envie de donner tout ça à mes enfants. Mais biais, pas bien !

    Aimé par 1 personne

  12. Hello
    J’ai découvert ton blog par Hellocoton et j’adore ton écriture. J’ai lu les derniers articles et j’ai tellement l’impression de lire mon quotidien (même si je n’en ai que deux), c’est excellent. Du coup, je me suis abonnée. Très bonne journée à toi. 😉

    Aimé par 1 personne

  13. A tous les parents d’un seul enfant : Agnès a plus que raison quand elle dit qu’on s’en sort en définitif plus simplement avec plusieurs enfants. Ici c’est du vécu avec des enfants rapprochés… Multiplier les enfants encourage à aller à l’essentiel, tout comme cet article
    Merci 🙂

    Aimé par 2 personnes

  14. Merci pour cet article, tu m’enlèves une épine, je voulais faire faire une activité extra-scolaire à mon fils de 3 ans (nan mais allô), une chose en moins à gérer à la rentrée (déjà que je n’ai pas de nounou du soir et que je me flagelle à l’idée de le laisser au centre de loisirs…)

    J'aime

  15. Je n’ai pas commenté depuis longtemps mais je te suis toujours.
    ici, c’est différent car je suis au foyer donc les plages horaires sont plus souples.
    Je fais également partie de la génération Club Dorothée le mercredi et j’ai survécu.
    Je garde mon 7 ans, ma 6 ans-le-mois-prochain et mes deux 2 ans pendant toutes les vacances avec papa au boulot. Je fais un mix entre dvd pour enfants, sorties au square du coin et jeux à la maison. E t on organise des sorties en famille le week-end. Les deux plus petits le sont trop pour qu’on parte en vacances sans que ce soit une corvée. Sincèrement, le plus dur ce sont les disputes de mes deux grands à gérer…

    J'aime

    1. Certaines journées doivent vous paraitre un peu longues ;). Je sais que partir en vacances avec des touts petits peut vite virer à la galère, mais n’oubliez pas que faire un break de temps en temps pour casser la routine est précieux. Je vous souhaite un bel été, avec le moins de disputes possibles 🙂

      J'aime

    2. Hahahah ca me fait déculpabiliser ça! Moi Aussi je garde mes enfants cette été et je ne travaille pas…. à l’extérieur de la maison!:) i mean!:)
      Mais il y a des moments où je les envoi ( les deux grands )dans leur chambre pour qu’ils se calment un peu et je gère la petite tranquillement et ça me faut des vacances! Moi ils ont jamais appris à faire leur nuits en tant que bébés , tous seuls, donc ne lever tôt ayant été réveille 3-4 fois La nuit par la petite…. dur dur… MAis ça doit être sympa de prendre un petit dej TRA N QUI LEEEE!:)!! Sinon quel aun a des astuces pour faire dormir un baby all night long!:) merciii!!:)

      J'aime

  16. Non, ça va, je m’occupe ici et là et quand les enfants sont intenables, je les envoie se calmer dans leur chambre.
    Ma soupape c’est de me lever à 7h (même le week-end, oui je sais je suis maso) quand tout le monde dort encore pour avoir le temps de déjeuner tranquille parce que j’ai horreur de le faire avec les enfants dans les jambes. Pour mon mari, c’est de faire la grasse matinée le week-end quand rien n’est prévu.
    Un bel été à toi aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

  17. J’ai découvert ton blog via HC 🙂
    Super organisation avec 4 enfants !
    De mon coté, j’en ai 2, 7 ans et 2 mois, mais c’est également très rythmé le soir pour les repas, les devoirs, les petites histoires… heureusement que mon grand est très autonome 🙂

    Aimé par 1 personne

  18. Voila un article qui me parle!
    surtout qu’avec 3, je sens bien qu’à la rentrée les soirées vont être un tunnel de 2h très chargé.
    Pour les devoirs : ça veut dire que ton grand se couche à quelle heure si vous commencez les devoirs après 21h? il n’est pas trop fatigué?

    sinon pour les activités extrascolaire, je crois que j’ai signé mon arrêt de mort : j’ai inscrit les filles à la danse et à la musique…ce qui fait 2 soirées par semaines de prise + le mercredi…

    J'aime

    1. Normalement il se couche à 21.00, mais quand il y a des devoirs en extra, on fini vers 21.30. Il faut que ça reste rare, alors on essaie d’avancer un max le week-end ! Et pour les activités extra-scolaire, tu as mis la barre haute, c’est clair ;

      J'aime

  19. Super article, j’adore votre plume, perso pour mes loulous de 10, 4, 2 et 7 mois Et un mari qui travail une grosse partie de la nuit donc qui rentre mega fatigue, c’est la folie, je suis à la limite de la dépression lol pour les activités extra scolaire je suis tout à fait d’accord ne surtout pas s’en approcher lol on a des supers activités déjà le mercredi entre le dentiste pour l’aîné l’hosto pour le plus jeune et les mamies qui réclament de voir leurs petits enfants, bref c’est la folie. Les mamans sont des supers héros je l’ai appris au fils des enfants. Bravo à vous et votre blog est génial.

    J'aime

  20. Quelle organisation ! Maman d’un enfant unique, j’ai toujours l’impression de courir ! La garderie du matin n’ouvre qu’à 8h et je dois sprinter pour attraper mon train pour aller au bureau. Cette année, il devra aller la moitié de la semaine à la garderie qui ferme à 18h30 et là c’est l’angoisse d’arriver à l’heure. Il est inscrit à 3 activités extra-scolaires depuis ses 3 ans (il a 6 ans), on se partage avec le papa. Tous les ans il a le choix de continuer ou d’abandonner, pour le moment il aime tout ! Plus que quelques jours et ç’est parti pour une année marathon !

    J'aime

  21. Super blog que je vais suivre quotidiennement 🙂
    J’aime le ton et je me sens tellement concernée par tant de choses.
    Pour ma part, j’ai 36 ans, 2 enfants de 8 et 5 ans et j’attends des jumeaux pour janvier. Une si belle et grande nouvelle qui va venir modifier notre organisation… que je trouvais assez bien huilée :)))
    Mais tellement de bonheur en pensant à 2019 🤞🤞

    Aimé par 1 personne

  22. Je t’ai découverte aujourd’hui suite au podcast de Bliss et j’ai adoré et je m’y suis retrouvée dans certains points. Je décide donc de parcourir ton blog et je suis sous le charme !!!! Pas de chichi, pas de prise de tête, la vie, la vraie, celle sans les filtre d’instagram ! Merci pour cette fraîcheur et cette réalité vraie 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s