Journal d’un confinement – Jour 1

Capture d’écran 2020-03-18 à 15.47.51.png

Allo ?!? T’es là ?? J’espère bien parce que je viens de renouveler mon abonnement WordPress exprès pour toi, compagnon de lutte. C’est que la situation est inédite. Confinés jusqu’à nouvel ordre qu’il a dit le Président, ça fout les jetons, mais en même temps (Tu l’as ?) ça laisse tout un tas d’heures pour faire des trucs qu’en temps normal tu peux pas, comme se remettre à bloguer. CQFD. Alors je ne sais pas si j’ai manquée à la blogosphère parentale, mais à moi la blogosphère parentale a manquée, follement, éperdument, douloureusement. (Celle-là, tu l’as ?). Bon en vrai, pas tant que ça vu que je continue de raconter ma life sur IG, mais je suis quand même ravie de retrouver un vrai clavier.

Topo rapide de la situation à date ici : 2 parents télétravaillants,  4 enfants scolarisés, 1 chat narcoleptique, 1 frigo encore plein, tout ça dans un appartement de proche banlieue parisienne.

Jour 1

8.00 : La mère s’interroge sur la pertinence de s’habiller chaque matin. Foutue pour foutue, elle avait déjà fait l’impasse sur sa présentation capillaire dès les premières alertes gouvernementales. Elle se dit également que le collègue qui a proposé qu’on se mette tous en visio conférence pour le call de ce matin est un gros bâtard.

8.30 : La mère braille à travers l’appart : Allez les enfants, chacun sort son travail scolaire du jour, on va faire l’école à la maison !!!!  Elle kiffe tellement le moment, elle qui a toujours secrètement jalousé les bitches d’Instagram qui pratiquent le home-schooling tout en faisant des bocaux de fleurs séchées pendant les heures creuses.

8.45 : L’enfant 2 réalise qu’il y a 8 doc pdf par matière et pleure un peu. Le parent 2 lui propose alors de faire les maths avec elle, histoire de la motiver, puis se casse dans le salon pour un call super important. L’enfant 2 repleure un peu.

9.00 : Les enfants 3 et 4, en Grande Section tous les deux, ont 2 institutrices différentes. La mère, pragmatique, propose qu’on ne suive qu’un seul des programmes proposés,  parce qu’elle n’est pas sûre d’avoir les ressources intérieures nécessaires, et parce que dans une demi-heure de toutes façons, elle a visio-conf.   Crise de nerf de l’enfant 3, qui refuse catégoriquement de faire le travail demandé par une maîtresse qui ne lui appartient pas. L’amour passionné que porte cet enfant à son institutrice est depuis le premier jour une source d’interrogation parentale. On perd facile 45 minutes sur le sujet pour décider finalement qu’on ferait bien les 2 programmes, des 2 institutrices. Twin’s Magic qu’ils disent sur les tee-shirts à messages. Je préviens direct, je vois l’une d’entre-vous porter ce genre de conneries, je la démonte. (#bienveillance).

10.00 : On a dessiné l’ogre de Zeralda, écrit la date en attaché, en cursive, en capitale et en grec ancien, on a écrit des lignes de 4 et de 6 en faisant la pince, découpé des trucs, collé des machins. C’est précisément à ce moment-là que la mère a su que l’idée de passer le concours de professeurs des écoles qui lui avait effleurée l’esprit à l’époque où elle avait burnouté aurait été la pire de toute sa vie, et Dieu sait si elle en a eu dans sa vie, des idées à la con.

11.00 : Le call super important du parent 2 est terminé, il est l’heure de checker si tout se passe bien du coté de l’enfant 2, celle dont on loue généreusement la maturité et l’autonomie. Elle est en train de se faire une french manucure sur des faux ongles réalisés entièrement sur du Canson 350 g. Chicissime comme tu peux l’imaginer. La gamine s’est récemment prise de passion pour tout ce qui se rapporte de près ou de loin à la thématique de la cagole bas de gamme. La mère intervient et lui rappelle brièvement que le Canson était prévu pour l’activité sciences du vivant, et que plutôt crever que de se cogner 4 heures de queue au Leclerc pour lui racheter une pochette.  L’enfant 2 repleure un peu. La mère préfère quitter la chambre. Elle pense phobie d’impulsion.

12.00 : L’ado est Top 1 sur Fortnite.

12.30 : Les parents s’agitent en cuisine, bien décidés à faire des petits plats à la fois équilibrés et faits-maison, là qu’on a le temps.

12.35 :  On a perdu l’enfant 4, qui a entendu le mot brocolis à travers la porte de la cuisine. Gestion de crise à base de communication à hauteur de l’enfant. Puis le parent 2 se casse dans les toilettes pour un call super important. L’autre en profite pour balancer 3  pizzas surgelées au four pour s’épargner.

14.30 : Big Boss envoie un mail rappelant à la mère qu’il ne faut rien lâcher surtout dans ce contexte compliqué.  La mère hésite entre pleurer et envoyer des gifs rigolos sur son groupe Whats’App. Elle se réserve les larmes pour la deuxième semaine.

15.30 : L’ado est toujours Top 1 sur Fortnite. Les parents demandent s’il a ouvert l’ENC aujourd’hui. L’ado répond que non, mais qu’askip y’a R.

16.00 : La mère découpe le gâteau au yaourt pour le goûter, c’était dans le programme des Grandes Sections. N’oubliez pas d’envoyer la photo de votre gâteau au groupe de classe, lui rappelle l’institutrice. La mère se demande si la maîtresse pourrait vriller total en lui demandant à terme la photo d’un coq au vin.  Elle se demande aussi si ce gâteau au yaourt un peu sec ne s’accompagnerait pas parfaitement d’un petit Sancerre.

17.00 : La mère se dit qu’il faudrait qu’elle profite du confinement pour faire un peu de yoga tous les jours afin d’entretenir son summer-body, mais elle opte finalement pour le choix de ne pas surcharger le poids des injonctions sociétales sur ses épaules de femme.

17.30 : Les parents collent les mômes devant C’est pas Sorcier. C’est parti pour 26 minutes de calme. Ça fait pas lourd mais ils ont appris à se satisfaire de peu depuis qu’ils ont 4 enfants. Un jour, ils vont t’annoncer ouvrir un blog sur les tiny-house, tu vas voir flou.

18.26 : Mise au point parentale: Ok pour laisser un peu de télé aux mômes durant le confinement, mais que des programmes intelligents.

18.27 : Les parents collent les mômes devant Chasseurs d’appart.

18.29 : Les parents savourent le moment du petit apéro bien mérité. La mère, elle, a commencé au moment où Jamy expliquait le fonctionnement d’un chauffage à bois, mais elle ne l’avouera pas.

20.00 : L’enfant 2 demande si elle peut se coucher plus tard ce soir parce que demain y’a pas école. Les parents calculent rapidement le ratio bénéfice/risque d’une telle décision. Ce sera un NON ferme, ils savent que la clé, c’est de tenir sur la durée.

Suite au prochain épisode …

 

 

80 commentaires sur “Journal d’un confinement – Jour 1

  1. Un des bénéfices indéniable du confinement : que tu recommences à blogger ! 🤗😁. Et va y en avoir des trucs à raconter… Un avantage à la maison chez nous : les gosses 5 semaines en pyjama, ça va sérieusement faire baisser le ratio lessive par semaine 😁😁

    J'aime

  2. Alors cet article c’est la meilleure nouvelle du confinement…. je ne sais pas pour la blogosphère parentale mais moi en tout cas j’étais graaaaaave en manque !!! Merci, merci, merci pour ce post toujours aussi drôle !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Tu m as fait ma journée , voire ma semaine parce que en ce moment, j ai le temps !!!!🤣🤣
      Merci !!
      Et surtout courage! Parce que moi aussi j en ai 4, mais on est à la campagne et ils peuvent courir alors je mesure leur chance, et la mienne…

      Aimé par 1 personne

      1. « Tu m’as fait ma journée » ?! L’époque du « je-fais-comme-si-je-savais-parler-anglais-juste-en-utilisant-des-phrases-traduites-mot-pour-mot-de-l’anglais-alors-qu’en-fait-je-suis-nul-en-anglais» est pas supposée être révolue depuis un moment ?

        J'aime

  3. Agnès le retour et quel retour ! Merci pour ce délicieux moment qui est arrivé au moment pile où j’avalais ma première tranche de gâteau au yaourt. Ici, je n’envoie pas la photo à la maîtresse mais la dépose subtilement sur Insta^.
    Bon courage à toi, on se descendra quelques bouteilles quand on sortira de là (uniquement pour la remise en marche de l’économie évidemment 😉 )

    J'aime

  4. Mon Dieu que cet humour m’avait manqué!
    Bordel que ça fait du bien
    #nejurezpasmarietherese
    On en est quasi au même point… je me demande si le rayon cordes du Mr Bricolage est aussi vide que celui des pâtes 🤔
    Courage à tous et à toutes !

    Aimé par 1 personne

  5. J’adooooooore !! Alors on partage les mêmes quartiers et nous aussi c’est chauuuud le confinement 😉 un grand merci pour ce moment de pure rigolade car c’est juste trop trop ça! donc c’est bon je ne suis plus la seule à ne plus me coiffer ni me maquiller 😉
    Aujourd’hui c’est J2, et bien c’est pas tellement mieux, j’ai collé les twins devant gymdirect 😉

    J'aime

  6. Ah, la voilà la meilleure nouvelle du confinement! Fallait le dire qu’il suffisait juste de parquer la France entière chez elle pour réussir à te faire revenir… On l’aurait fait plus tôt! ;o)

    J'aime

  7. Mdr 😂 ravie de vous lire à nouveau. Des barres cet article ! Je vis la même chose presque mot pour mot avec mari + 3 enfants👩‍👧‍👧
    Nous serons expropriés d’ici la fin du confinement 😂😂
    Bon courage !
    Michèle

    Aimé par 1 personne

  8. Ravie du retour de votre blog!! Ici, je bénis les maîtresses des twins (en cp) qui ont eu la bonne idée de donner la même chose à toutes les classes de cp!!!

    J'aime

  9. 3 enfants de moins de 3 ans , dont des jumeaux de 1 an …. et un travail d’infirmière en prime … le confinement s’avérait être l’enfer sur terre (hors cette c**** de coviD).

    La réouverture de votre blog … merci 😅 une petite lumière a travers ce long tunnel ^^

    J'aime

  10. En ce moment, les « journal de confinement » fleurissent comme pustules sur la gueule d’un ado, et je suis plus qu’heureuse de lire le tien ! Je m’autodispense d’en faire un, ça ferait trop ;-p
    je compatis grave, je me suis radinée presto chez mon mari pour pouvoir descendre discrétos dans le jardin de la résidence plutôt qu’être cloitrée chez moi (mais je n’ai rencontré personne) (et c’était avant le décret de confinement, je pensais sincèrement rentrer en région parisienne). Bref, force et courage, afin que tu ne sois pas la prochaine Véronique Courjault 😀

    J'aime

  11. Je me rends compte en vous lisant que vous m’avez manqué! Qu’est ce que j’ai ri, merci!
    Moi j’ai de la chance, je n’ai que 2 enfants et surtout un jardin. Et puis pour l’instant, je m’en vais tous les matins gérer mes consultations dentaires par téléphone. Oui, oui, on aura tout vu mais on n’a pas le droit de recevoir les patients physiquement dans nos cabinets sauf quand on est de garde (ce qui est mon cas demain, on devra être habillées en cosmonaute stérile pour chaque patient…). Du coup c’est le parent 2 qui gère l’école à la maison, il dit être content (à J3) mais commence à être jaloux de mon droit à me déplacer!
    Bon courage à vous et j’espère vous lire bientôt!

    Aimé par 1 personne

  12. Ah mais que j’ai ri!! (Peut être un effet de mes deux verres de vin blanc? Mais non c’est drôle, même à jeun!)…je l’envoie à tous mes contacts féminins (parce que j’ai l’impression qu’en province le parent 2 s’est un peu défilé sur ce coup-là !!

    J'aime

  13. Quelle poilade tu viens de m’offrir. Je riais tellement que mon mari a rappliqué. 2ème lecture pour re-rire encore. Vite la suite c’est tellement bien écrit, ça sent tellement le vécu 😂 Merci pour ce retour en fanfare tu nous as manqué

    Aimé par 1 personne

  14. Chez moi ils sont en pyjama depuis samedi…(avec quand même douche et changement de pyjama – 1 fois) je crois que je vais apprécier les (la !) lessives hebdomadaire 😉😂

    Aimé par 1 personne

  15. Voilà la bonne nouvelle du confinement ! Le retour des blogs. Vous avez du temps pour les écrire, et nous pour les lire entre 2 conf.inement calls. Yeaah !

    J'aime

  16. Ce confinement devait nous permettre de nous recentrer sur notre famille et des petits plaisirs simples. Tu parles des devoirs des CP tout simplement machiavélique, des enfants qui se chamaillent et pour moi une reprise du boulot forcée. Je dis bon courage à mon mari qui va peter un boulon.

    J'aime

  17. Danse de la joie : she ´ s back !!
    Mon moment préféré de cette journée …. longue…. le télétravail avec le programme de 6eme et de 2nd c’est incompatible. J’y arrive pas mais je reste (presque) souriante.
    Merci et bon courage Agnès (et à très vite pour la suite du confinement réussi approximativement)

    J'aime

  18. Merci de revenir, ça fait du bien de rigoler ! Je suis à la maison depuis +15j suite à la fermeture de l’école (enfants 1 et 2) et de la crèche (jumeaux 3 et 4 qui ont 14 mois !) et j’ai trouvé bcp de similitudes avec ce post 😆
    Je veux la suite !!

    J'aime

  19. tout pareil!

    L’ado de 12 ans sur son tel toute la journée car l’ENT buggue, la CM1 de 10 ans qui pleure devant ses PDF et les twins en GS qui n’ont pas la même maîtresse (et qui sont dans le privé donc qui ont plus de boulot que les 2 grands réunis)…

    Tout ceci confinés dans un appart parisien de 3 pièces et…..seule avec les monstres…

    ils ont quand même réussi à faire un foot dans la cour et à 18h j’ai collé les 3 plus petits devant la reine des Neige (en anglais, attention, ce qui a valu une cris de larme des twins)
    pendant que l’ado corrigeait avec sa grand mère au tel son test d’anglais que j’avais envoyé par mail au préalable (pas mal pour mettre à contribution les gparents) (2 bonnes réponses sur 25 questions)

    demain je les fais garder pour aller travailler car télétravail toujours pas opérationnel… ouf…

    J'aime

  20. J’ai bien ri ! Tu n’as pas perdu ta plume en lâchant ton blog 🙂
    Bon, je me suis aussi sentie un peu mauvais mère en te lisant, parce qu’en ce qui me concerne, pour les enfants de maternelle (moyenne et petite section chez moi), j’ai lâché l’affaire avant même d’avoir essayé.
    J’ai décrété que ne travaillaient que ceux qui savaient lire les consignes eux-mêmes et faire les exercices de manière un peu autonome. Et que si les petits prenaient du retard en découpage, collage et reproduction d’algorithmes en 4 semaines de confinement, ils le rattraperaient sûrement au dernier trimestre.
    Bon, je ne m’interdis pas de garder le travail de maternelle comme cartouche d’activité pour les « j’m’ennuuuuuiiiie »… Mais je ne suis pas pressée que ça arrive !
    Donc, chapeau d’avoir joué le jeu pour les 4, gâteau au yaourt inclus !

    J'aime

  21. Merci!!!
    J’adore votre blog et j’étais grave en manque! Il est 23:09 et je viens de pleurer de rire en lisant votre post, ça fait un bien fou!
    J’espère à bientôt!

    Aimé par 1 personne

  22. Alors OUI un grand oui vous m avez manqué!!!! J ai cherché plusieurs fois si vous aviez publié de nouveau mais rien et il est vrai que je ne suis pas les autres réseau. Mais j ai acheté votre livre qui m a permis du coup de patienter ! Mais je suis ravie de cette reprise!!!! Alors bon courage pour ce confinement. Ici 3 garcons avec su college du primaire et du GS. En attente que le papa qui lui travaille ailleurs puisse nous rejoindre mais nous sommes tous en bonne santé c est bien l essentiel!
    Prenez bien soin de vous tous et à très vite pour un nouvel article! Hélène

    J'aime

  23. on est bien d’accord, ce renouvellement d’abonnement est une EXCELLENTE idée !!! parce que rire aux éclats devant son écran ça me serait pas arrivé sinon 😉 j’ai hâte de te voir décrire le futur, quand on se battra tous au sein des logis fermés pour le dernier morceau de brocolis !!

    Aimé par 1 personne

  24. Mais quel bonheur de lire cet article. J’ai tellement ri!!! Et me suis aussi dit que l’apéro parental pendant chasseur d’appart (encore que chez nous, sur cette tranche horaire, ce sont les Loud qui l’emportent largement!) est une idée de génie!! Je vais la suggérer à mon mari qui, je pense, n’y sera pas opposé. Le tout sera d’ouvrir la bouteille et surtout le paquet de cahouètes discrètement pour ne pas voir la marmaille se ramener, au grand complet, et annuler ainsi les bénéfices calmants de cet apéro. Quant au yoga, je vais tenter quand même, mais dans un souci de garder un tant soit peu de patience sur le long terme. Parce que RIP le summer body, avec tous les gateaux et autres gourmandises, et maintenant apéro, qu’on va s’enfiler les prochaines semaines!
    Merci d’avoir repris l’abonnement WordPress pour nous faire rire. Et bonne journée !
    ps: pour les twins, ça peut pas être un jour une maitresse, un jour sur deux?

    J'aime

  25. Merci Agnès pour ce post, j’ai mal au ventre tellement j’ai ri ! Mes 3 m’épuisent … ils font de la gym et des combats dans le salon, j’ai prévenu que je ne vais pas aux urgences même si il y a du sang partout !

    Aimé par 1 personne

  26. Ravie de ton retour ! Qu’est ce que j’ai rigolé ! Je vois qu’on a les mêmes problématiques en ces temps compliqués (option 2 enfants en maternelle en moins ici, heureusement pour nous). Bon courage à nous !

    Aimé par 1 personne

  27. Hin hin merci j ai eu du mal a choisir les images devant justifier du fait que je ne suis pas un robot rapport au quelques verres d alcool (nonhydroalcoolique mais bien vinicoles). J ai bien ri. Merci encore

    J'aime

  28. Mercii ! j’ai tellement ri que mes 2 aines ont rappliqués. Relecture en pleurant de rire. C’est que ca fait tellement écho ! moi je suis seule avec mes 4 enfants, et ca ressemble aussi !

    Aimé par 1 personne

  29. Aahahhaha ! Cool de te revoir 🙂

    J’habille les miens, mais le fait de ne pas sortir va lâchement me pousser à réemployer les leggings et tee shirt au moins 4 ou 5 jours…économie de lessive oblige !

    Les maîtresse de maternelle de notre école sont à fond et visiblement des centaines de parents en furie leur envoient des photos des exercices et recettes réalisées ces derniers jours…moi j’ai ouvert le premier mail, remercié pour l’envoi et…c’est tout. Ils sont en maternelle, de mon temps l’école n’était obligatoire qu’à partir du CP, on va rester là dessus et jouer un peu avec eux entre deux dessins animés 🙂 Je fixe la barre très très bas mais je suis tout à fait prête à ce qu’on triple le salaire des enseignants dès le retour à la normale… !!

    Bref, bon courage, il va falloir tenir sur la durée !

    Aimé par 1 personne

  30. 3 jours pour récupérer les codes de la plateforme scolaire, enfant un qui en voyant aprs 3 jours les 15 exercices de maths, le s5 de français, une rédac et un contrôle, a sombré grave dans la dépression…la petite se contente de la nouvellement retrouvée piscine playmobil, où elle baigne un par un ses chevaux en plastiques arrosant copieusement autour d’elle avec un délice non dissimulé, des bouteilles de chateauneuf du pape descendues, (à J3)…en paquet de chips, on a frisé l’overdose. je crois qu’à 19h ce soir sur gulli il y a bob l’éponge le film, mais la grande préfère mourrir du virus plutôt que de risquer un oeil sur ce navet télévisuel. Chéri entre deux conf call plante des trucs dans le jardin, pour assurer notre subsistance sur le long terme. On est bien là. il me reste du prozac je crois…

    J'aime

  31. Merci pour ce retour de plume cela fait du bien. Les garçons ont 5 1/2 et j’ai craqué pour de petits nerfs au supermarché en me disant que cela les occuperaient puisqu’ils passaient bcp de temps à construire des pistolets en K’nex junior. Le grand a fait la tête car il avait 10 ans lorsque les grands parents lui ont acheté son 1er nerfs (sans mon accord car je n’aime pas les armes). Cela a bien fonctionné mais a J3 devant le danger des munitions souples je suis passée au plan B en commandant en ligne des Nerfs à eau. Il fait beau, c’est uniquement dans le jardin, c’est interdit de se tirer dessus ou de mouiller le chat et puis si dérapage, tout le monde dans un bain chaud (sans les nerfs pour sauver le plafond de la salle de bain). Plan B était assez efficace, pas de pleurs 2 jours de rigolade jusqu’a ce matin. Je prend enfin le temps de me laver les cheveux après qu’on ait fait à 3 le ménage complet après 2 semaines sans femme de ménage. Mr et le grand m’informent qu’ils partent pour la boucherie (marre des restrictions, besoin de bidoche après tous ces efforts). Je suis encore dans la salle de bain quand super fayot vient me dire que ça colle par terre dans la cuisine. Et oui, le grand par esprit de contradiction a interdit aux petits de mettre de l’eau dans leurs nouvelles armes car il fait trop froid. Conclusion: ils ont remplis leurs réservoirs de jus de pomme avec le cubi de 5 litres qui était dans le frigot. Lorsque ces messieurs sont rentrés des courses ils ne comprenaient pas que je sois fachée. Ils étaient même mort de rire devant l’inventivité des garçons. C’est seulement la 1ere semaine, il va encore falloir tenir donc merci de ne pas vous arrêter d’écrire car cela fait du bien. Courage …

    J'aime

  32. J’ai également recommencé à blogguer à cause ou grâce à lui ! Pour tenir également un foutu journal qui paraît etre infini !
    Le but ? Me rappeler dans quelques moi comment c’était avant 😅 la peur d’oublier au fil des jours…
    Joli blog en tout cas, je vais lire tout ça dare dare. Belle trouvaille 😉
    Force, courage, santé à toi et ta famille 👏

    Aimé par 1 personne

  33. Aaaaaaaaahhh #soupiredesoulagement
    Je trouve enfin le temps de venir te lire. Je trépigne d’impatience depuis que j’ai vu passer ton retour-blog sur insta.
    Une visio un peu longuette, avec un petit coup de coupé(le micro)-décalé(la camera) , et me voilà!

    J’avais quand même déjà pris le temps de conseiller ton bouquin à tous les copains-copines , et de consigner mon propre Jour 1 sur le blog. Mais 10 jours plus tard, l’enthousiasme s’étiole un peu.

    Allez Forzaaa!! aux parents télétravailleurs, et aux enfants de parents-télétravailleurs aussi d’ailleurs… 😉

    Aimé par 1 personne

  34. Oh merci de reprendre, j’avoue que je venais voir de temps en temps sur ton blog pour voir si tu avais écrit de nouveaux articles, quel bonheur en découvrant ça pile poil pour le confinement! Nous ici 2 minibouts de 2 et 4 ans et je suis enceinte de huit mois donc on est épargné par le home schooling mais pas par la perte de patience !!! haha

    J'aime

      1. Oh mazette, c’est un doux euphémisme 😁😁😁 Dieu seul sait si j’en sortirai avec tous mes cheveux. Tes posts, sache-le, contribuent, avec le chocolat noir, à ma santé mentale. Donc no pressure, mais si tu t’arrêtes, je te tiendrai pour responsable de ma démence 😁😁

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s