Finie la bamboche

La bamboche, c’est terminé, mais pas le carnaval qu’a braillé la mère quand elle apprit que les mômes auraient le droit de venir déguisés à l’école. Là qu’on lui autorisait enfin un truc, elle allait pas passer à côté. Ni une ni deux, la voilà en train de retourner l’appart afin de trouver LA tenue parfaite pour sa progéniture. L’air déterminé de sa génitrice fit d’abord flipper l’ado qui a bien cru un moment qu’on l’obligerait à incarner la Reine des Neiges des 4eme C vu comme c’était parti cette affaire. La deuxième-née, 10 ans, a rapidement freiné les ardeurs de la mère. Laisse maman, c’est moi qui m’occupe de ma tenue de carnaval, c’est mon déguisement, mon corps, mon choix. 1 pour la môme, 0 pour la mère qui avait plus d’un tour dans son sac et deux enfants supplémentaires pour assouvir ses désirs de liberté durement arrachés. Pas de bol, le petit, 6 ans, refusa catégoriquement tout accessoire pouvant mettre en péril sa routine de reassurance quotidienne qui consiste principalement à ne jamais rien changer. Le môme porte ainsi les mêmes baskets depuis la moyenne section, celles en 29 alors qu’il fait depuis un bon 31. Juge pas meuf, chacun fait comme il peut. La mère comprit vite que le succès de l’opération reposait uniquement sur les épaules de la petite dernière qui choisit un déguisement de Wonder Woman parmi une vingtaine de robes de princesses. Faut dire que depuis le coup du pont de l’Alma, princesse comme métier, ça fait vachement moins rêver. Au même moment, t’as la 10 ans qui déboule dans la chambre habillée en pute. Si si. Total look cagole inspiration Mandelieu la Napoule et maquillage excessif, la mère se surprit un instant à jalouser sa fille sur sa maîtrise du rouge à lèvres. Alors Maman, tu me trouves comment en Ariana Grande ? Absolument ra-vi-ssante ma chérie, lui répondit la mère à qui il reste quelques bases d’éducation positive. 
Tu vois les mômes en fait, c’est comme l’anglais sur un CV, tu dis que tu maîtrises mais tu fais vachement moins la maligne quand faut pratiquer.
PS : Le 6 ans ayant réussi à s’ouvrir le menton pour la sixième fois consécutive fut déguisé, bien malgré lui, en gueule cassée.

3 commentaires sur “Finie la bamboche

  1. Haha ! Ici, numéro 1 (6 ans) voulait d’abord se déguiser en Dark Vador mais la maîtresse, prévoyante et rodée à ce genre d’exercices, avait banni tout accessoire. Dark Vador amputé de son masque et de son sabre laser n’étant plus assez terrifiant, le marmot s’est rabattu sur un classique costume de pirate (sans cache-oeil, ni sabre, ni jambe de bois).
    Numéro 2 (3 ans) voulait d’abord arborer sa robe de Reine des Neiges mais la maîtresse, prévoyante et rodée à ce genre d’exercices, a fait un tour de banc pour demander à chaque enfant son choix de costume. A la troisième Reine des Neiges annoncée, la mienne a abdiqué et a choisi le déguisement de dinosaure de son frère pour « être la plus dangereuse de toutes et cracher du feu sur les robes de toutes les Reines des Neiges ».

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s