Coûte que coûte

Cette année, coûte que coûte, on fêtera les 7 ans des jumeaux a décidé la mère à l’approche de la date anniversaire du jour où elle s’est délestée à la fois de 6 kilos de bébés et de sa capacité à maitriser ses sphincters. Voilà comment elle se retrouva avec 7 gamins à la maison. 7 ans, 7 gamins. C’est une règle basique qui permet en général de pas trop se laisser déborder. 2 ans, 2 copains, ça fait pas beaucoup, penseront certains. Rappel rapide de la seconde règle basique de l’anniversaire : à 2 ans, tu fêtes l’anniv de Juliette avec sa mémé et sa tata uniquement. Tu te réserves le carton d’invitation à paillettes que t’as vu sur Pinterest et l’atelier Kids du Musée des Arts Deco pour quand Juliette sera plus autonome. Pour le moment elle s’en fout alors tu t’épargnes si tu veux pas finir toute burnoutée. Niveau programme, la mère a eu ce qu’on peut qualifier de fausse bonne idée : organiser un concours géant et compter les points pour chaque activité proposée. Chaises musicales, puissance 4, tours de kapla, etc … tout jeu deviendra l’occasion de cumuler des points qui permettront de monter dans le classement puis de gagner des médailles (#StartupNation). Ça mettra un peu de piment s’est dit la mère, pour si jamais l’ambiance retombe. Sauf que 7 mômes shootés aux Tagada, c’est pas du tout le même délire que d’organiser le bingo des seniors de Saint Hilaire du Harcouët et que l’ambiance, avoisinant régulièrement les 120 db, n’est évidemment jamais retombée. La mère s’est immédiatement rendue compte de son erreur. Ce concours était une idée à la con. Tous les mômes voulait absolument TOUT gagner, les plus sournois trichaient allègrement, les plus sensibles chouinaient à l’injustice, pleurs et cris primaires pendant 3 heures, je le souhaite à personne. Certains en sont venus aux mains sur la finale des chaises musicales. J’te jure c’est vrai. La fragilité du petit mâle de 7 ans t’as pas idée. Bref, coûte que coûte, on a fêté les 7 ans, et ça lui a coûté à la mère, ça lui a coûté …

2 commentaires sur “Coûte que coûte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s