Parentalité niveau 2 : La rentrée au collège

Capture d’écran 2018-09-11 à 11.08.22.png

Nouvelle épreuve dans ta vie de parent : ton premier-né entre au collège. Bravo, tu es passé en niveau 2. Je rappelle pour les nouveaux que le niveau 1 est acquis lorsque ton môme est suffisamment autonome pour ne pas se sentir obligé de t’informer à CHAQUE fois qu’il va au toilettes.

L’entrée en sixième, c’est une nouvelle étape pour l’enfant évidemment, mais pour toi parent, c’est aussi un sacré gap. Tu faisais la maline dans les couloirs de l’école primaire, te sentant un peu chez toi, connaissant l’équipe pédagogique au complet, les menus de la cantine par coeur et même les problèmes de mycoses du Directeur, mais aujourd’hui tout a changé. Aujourd’hui tu découvres le collège, ses rites, son fonctionnement et ses codes ENC. L’angoisse au dancefloor. Maman te propose donc aujourd’hui de te faire part de ses découvertes après quelques jours de collège, histoire de détendre un peu l’affaire. C’est parti :

L’emploi du temps d’un sixième n’est pas fait pour être compris par l’être humain

Ici, selon les semaines, les options et les groupes de classes, tu as généralement 1 chance sur 6 de ne pas te planter sur le cours qui sera effectivement donné à ton môme le lundi de 9.00 à 10.00. Tu comprends qu’il faut donc aider l’enfant à préparer son sac la veille. Prévois facile 45 minutes. L’angoisse on t’a dit.

Le sixième finit généralement assez tôt

Bien plus tôt qu’un primaire qui enchaînait centre de loisirs et aide au devoirs après la classe histoire de tenir jusqu’à une heure de sortie décente du point de vue de la DRH de ta boîte. Le 6 eme doit donc être pourvu d’une clé de la maison, d’un portable en cas de problème, et de la confiance de ses parents pour qu’il n’ allume pas la PS4 à peine arrivé.

Le sixième a des devoirs TOUT LE TEMPS

Si le môme te dit qu’il n’en a pas, il te ment. Tu as évidemment le droit de faire semblant de le croire pour avoir la paix, mais sur le long terme l’évitement n’a jamais été une solution efficace, sache-le.

Le sixième est plus surveillé qu’un fiché S

On te donne des codes d’accès à la rentrée qui te permettent d’accéder à son emploi du temps, à ses retards, ses devoirs, ses notes … Fini le temps où tu imitais la signature de ta reum pour lui éviter de stresser sur ton niveau d’histoire-géo. Maintenant, tout est transparent – Big Mother is watching you –  je compte sur toi pour laisser un peu d’air à ton môme. Si tu lui sautes à la gorge au premier retard, tu vas t’épuiser.

Méfie-toi. On fera TOUT pour te recruter dans la secte des associations de parents d’élève

Si on te propose gentiment un jus d’orange dans un gobelet en plastique le jour de la rentrée, tu peux être sûr que le gars en est. Fais gaffe.

Détache-toi

Évidemment que le collège est immense, que Chouchou ne connaitra pas beaucoup de monde au début, qu’il va se tromper de salle, qu’il va oublier ses affaires de sport, qu’il ne comprendra pas comment fonctionne la carte de cantine, qu’il semblera un peu paumé …. mais ça ne sert à rien de s’angoisser pour 2. Ne lui refile pas tes propres angoisses de collégien. Tu as bientôt 40 ans, il est temps de tourner la page même si je sais que le coup de la meuf, cette bitch, qui t’avait péta ta trousse Fido Dido en 6eme D, tu as encore du mal à le digérer. Mais respire, tout va bien se passer pour ton môme. La preuve, Fido Dido n’existe plus.

Et pour finir, je te laisse sur ces mots qui te parleront désormais plus que ceux piochés dans la dernière édition de ton Laurence Pernoud préféré : « laisse pas trainer ton fils si tu veux pas qu’il glisse » …

Le jour où on m’a proposé d’écrire un livre (Épisode 1)

Capture d’écran 2018-07-27 à 11.38.34.png

Ceux qui me suivent régulièrement ici ou sur Instagram sont déjà au courant. Maman va écrire un livre autour de la parentalité. J’aurais pu me lancer dans la rédaction d’un ouvrage sur l’art floral, mais j’avoue que c’est moins mon truc.

Cette aventure de l’écriture me parait vraiment dingue, et j’ai envie de partager un peu ici les coulisses de ce projet, ce qui, je l’espère, me le rendra plus concret. Je suis évidemment terrorisée à l’idée de pondre une bouse, mais aussi surexcitée par ce nouveau challenge. Allez, je vous raconte comment tout a commencé : Lire la suite « Le jour où on m’a proposé d’écrire un livre (Épisode 1) »

Les meilleurs moments d’août

Capture d’écran 2018-08-29 à 17.52.05.png

Rentrer à Paris mi-août et avoir l’impression d’être seule au monde

J’adore tellement redécouvrir mes rues vides, sans aucun bruit, avec des places où se garer absolument partout. C’est un de mes petits bonheurs chaque été. La tarée qui va à la boulangerie en bagnole, juste pour retrouver cette sensation de faire un créneau du premier coup, c’est moi. Ne me juge pas, certains ont des passions bien plus malaisantes. Lire la suite « Les meilleurs moments d’août »

Ni queue, ni tête

Capture d’écran 2018-08-19 à 17.18.45.png

Il est plus que temps de l’article sans queue ni tête pour réouvrir ce blog après sa pause estivale. Si tu comptais sur un article bien ficelé, avec intro, thèse et synthèse, je te le dis tout de suite, c’est raté. Allez, en vrac et dans le désordre, quelques news de ces vacances d’été :

Presque 3000 km en bagnole avalés

We survived. Sache que ce n’est pas forcément un choix de vie de se taper autant de kilomètres, c’est juste que l’appartement des beaux-parents dans lequel on a passé nos vacances est loin de Paris, très loin. Nos astuces : des écrans, de la bouffe, des arrêts fréquents et surtout, une attention particulièrement accrue sur les couinements à l’arrière, le couinement étant annonciateur du vomito, faut pas le rater. Cette année, le grand et la petite nous ont appris à ne jamais relâcher la vigilance. Lire la suite « Ni queue, ni tête »

Année scolaire 2017/2018 : le bilan

Capture d’écran 2018-07-16 à 13.44.03.png

Dernier article de l’année les amis. On parle évidemment ici en année « scolaire » puisque le temps des parents ne se divise pas en mois et en saison comme chez les gens normaux, mais en vacances zone A, B ou C uniquement. Et comme on me demande régulièrement quelles sont mes astuces pour ne pas être noyée par le quotidien, j’ai envie de partager avec toi aujourd’hui le petit bilan de ce qui a fonctionné dans notre gestion domestique et familiale. Ça a l’air hyper chiant comme ça, mais tu le sais bien que l’organisation, c’est la clé. Allez, petit état des lieux  de cette année : Lire la suite « Année scolaire 2017/2018 : le bilan »

Maman Puissance 4 : Découvrez Perrine

Capture d’écran 2018-05-14 à 12.15.57.png

Dernier portrait de la saison avec Perrine, WonderMum  heureuse de sa famille nombreuse !

La famille nombreuse, c’était un rêve de petite fille ?

J’ai toujours imaginé une vie de famille avec plusieurs enfants. Le nombre exact j’en avais aucune idée… 2 peut être 3…. On a eu nos 2 aînés et puis on a eu envie de pimenter cette petite vie « classique » ( 2 parents, 2 enfants ) avec un petit troisième. La vie nous a alors réservé une sacrée surprise: 2 petits mecs sont venus compléter la famille.

Juin – les temps forts

Capture d’écran 2018-07-01 à 10.33.09.png

1- Le grand a été pris en section sport-étude trampoline dans le collège qu’il voulait. L’année prochaine, il aura donc plus d’heures de trampoline chaque semaine que de cours de maths. Pas sûre que ça l’aidera à devenir analyste financier cette histoire. Heureusement qu’on s’en fiche un peu et qu’à 11 ans on a encore le droit de s’amuser.

Lire la suite « Juin – les temps forts »