Parentalité niveau 2 : La rentrée au collège

Capture d’écran 2018-09-11 à 11.08.22.png

Nouvelle épreuve dans ta vie de parent : ton premier-né entre au collège. Bravo, tu es passé en niveau 2. Je rappelle pour les nouveaux que le niveau 1 est acquis lorsque ton môme est suffisamment autonome pour ne pas se sentir obligé de t’informer à CHAQUE fois qu’il va au toilettes.

L’entrée en sixième, c’est une nouvelle étape pour l’enfant évidemment, mais pour toi parent, c’est aussi un sacré gap. Tu faisais la maline dans les couloirs de l’école primaire, te sentant un peu chez toi, connaissant l’équipe pédagogique au complet, les menus de la cantine par coeur et même les problèmes de mycoses du Directeur, mais aujourd’hui tout a changé. Aujourd’hui tu découvres le collège, ses rites, son fonctionnement et ses codes ENC. L’angoisse au dancefloor. Maman te propose donc aujourd’hui de te faire part de ses découvertes après quelques jours de collège, histoire de détendre un peu l’affaire. C’est parti :

L’emploi du temps d’un sixième n’est pas fait pour être compris par l’être humain

Ici, selon les semaines, les options et les groupes de classes, tu as généralement 1 chance sur 6 de ne pas te planter sur le cours qui sera effectivement donné à ton môme le lundi de 9.00 à 10.00. Tu comprends qu’il faut donc aider l’enfant à préparer son sac la veille. Prévois facile 45 minutes. L’angoisse on t’a dit.

Le sixième finit généralement assez tôt

Bien plus tôt qu’un primaire qui enchaînait centre de loisirs et aide au devoirs après la classe histoire de tenir jusqu’à une heure de sortie décente du point de vue de la DRH de ta boîte. Le 6 eme doit donc être pourvu d’une clé de la maison, d’un portable en cas de problème, et de la confiance de ses parents pour qu’il n’ allume pas la PS4 à peine arrivé.

Le sixième a des devoirs TOUT LE TEMPS

Si le môme te dit qu’il n’en a pas, il te ment. Tu as évidemment le droit de faire semblant de le croire pour avoir la paix, mais sur le long terme l’évitement n’a jamais été une solution efficace, sache-le.

Le sixième est plus surveillé qu’un fiché S

On te donne des codes d’accès à la rentrée qui te permettent d’accéder à son emploi du temps, à ses retards, ses devoirs, ses notes … Fini le temps où tu imitais la signature de ta reum pour lui éviter de stresser sur ton niveau d’histoire-géo. Maintenant, tout est transparent – Big Mother is watching you –  je compte sur toi pour laisser un peu d’air à ton môme. Si tu lui sautes à la gorge au premier retard, tu vas t’épuiser.

Méfie-toi. On fera TOUT pour te recruter dans la secte des associations de parents d’élève

Si on te propose gentiment un jus d’orange dans un gobelet en plastique le jour de la rentrée, tu peux être sûr que le gars en est. Fais gaffe.

Détache-toi

Évidemment que le collège est immense, que Chouchou ne connaitra pas beaucoup de monde au début, qu’il va se tromper de salle, qu’il va oublier ses affaires de sport, qu’il ne comprendra pas comment fonctionne la carte de cantine, qu’il semblera un peu paumé …. mais ça ne sert à rien de s’angoisser pour 2. Ne lui refile pas tes propres angoisses de collégien. Tu as bientôt 40 ans, il est temps de tourner la page même si je sais que le coup de la meuf, cette bitch, qui t’avait péta ta trousse Fido Dido en 6eme D, tu as encore du mal à le digérer. Mais respire, tout va bien se passer pour ton môme. La preuve, Fido Dido n’existe plus.

Et pour finir, je te laisse sur ces mots qui te parleront désormais plus que ceux piochés dans la dernière édition de ton Laurence Pernoud préféré : « laisse pas trainer ton fils si tu veux pas qu’il glisse » …

Année scolaire 2017/2018 : le bilan

Capture d’écran 2018-07-16 à 13.44.03.png

Dernier article de l’année les amis. On parle évidemment ici en année « scolaire » puisque le temps des parents ne se divise pas en mois et en saison comme chez les gens normaux, mais en vacances zone A, B ou C uniquement. Et comme on me demande régulièrement quelles sont mes astuces pour ne pas être noyée par le quotidien, j’ai envie de partager avec toi aujourd’hui le petit bilan de ce qui a fonctionné dans notre gestion domestique et familiale. Ça a l’air hyper chiant comme ça, mais tu le sais bien que l’organisation, c’est la clé. Allez, petit état des lieux  de cette année : Lire la suite « Année scolaire 2017/2018 : le bilan »

Questions de lectrices : Doit-on intervenir dans les conflits entre ses enfants ?

Capture d’écran 2018-05-02 à 09.29.01.png

Nouvelle problématique aujourd’hui à propos des relations frère/ soeur. Ou frère/frère, ou soeur/soeur, tu as compris l’idée.

Doit-on mettre notre grain de sable dans la mécanique huilée des rapports fraternels ? La réponse est NON, mais pas toujours. Je développe.

Lire la suite « Questions de lectrices : Doit-on intervenir dans les conflits entre ses enfants ? »

Parentalité niveau 2 : le môme de 10/11 ans face aux écrans

Capture d’écran 2018-04-30 à 15.21.36.png

Le temps de sortir mes lasagnes du four, et paf, sans prévenir, l’enfant numéro 1 a 11 ans. Déjà qu’on ne se marrait pas tous les jours, autant te dire que là tu passes carrément un niveau. Le niveau 2 précisément.  Le niveau 2, ça veut dire que tu as bien fait tes preuves en niveau 1 (le gamin rentre à peu près dans les courbes de son carnet de santé, considère ça comme une validation du premier niveau) et donc on décide d’augmenter un peu le level de difficulté, histoire d’être certain que JAMAIS tu ne te reposeras sur tes acquis. Rappelle-toi, on n’est pas là pour se marrer. Lire la suite « Parentalité niveau 2 : le môme de 10/11 ans face aux écrans »

Lettre à mes filles

Capture d’écran 2018-01-04 à 15.49.32.png

Bonjour les filles, c’est maman,

Comme je l’ai fait avec vos frères il y a quelques temps, j’aimerais vous faire part de mes petites recommandations de parent.

Sachez pour commencer que malheureusement, naître fille vous demandera toujours un peu plus d’efforts que la moyenne. Alors sans pour autant faire son entrée bave aux lèvres et prête à en découdre, pensez à toujours garder la tête haute et le regard fier. Sans s’en rendre compte, les filles ont parfois tendance à baisser un peu les yeux, à ne pas faire trop de bruit, à ne pas prendre trop de place. C’est une bêtise. Prenez toute la place dont vous avez besoin, sans pour autant marcher sur les pieds du voisin. Parlez fort aussi, et répétez plus fort encore tant qu’on ne vous aura pas entendue. Vous verrez, il arrive parfois qu’à décibel égal, votre propos compte moins que celui d’un autre. Alors répétez plus fort, répétez encore, donnez votre avis, insistez, argumentez, réagissez. Votre opinion compte, malgré toutes les fois où l’on vous fera croire que ça n’est pas le cas. Lire la suite « Lettre à mes filles »

Le collège du quartier

 

Capture d’écran 2017-09-25 à 20.58.01.png

(Illustration Paris by Kanako)

A peine rentré au CM2, il faut déjà réfléchir à l’entrée au collège. Depuis quelques temps, entre parents, une question revient sans cesse : Et vous, vous allez le mettre dans quel collège ? Finie l’époque bénie où on se demandait si l’apéro c’était chez eux ou chez nous, maintenant, la VRAIE question, c’est celle du collège de l’an prochain !!! Lire la suite « Le collège du quartier »

Petit manuel d’éducation approximative

Capture d’écran 2018-01-05 à 10.13.57.png

J’en ai parlé souvent sur le blog, je suis une adepte de l’éducation approximative. Parce qu’entre Marcel Rufo et Isabelle Filliozat, une troisième voie est possible, je propose aujourd’hui de remettre à plat les notions de base de la méthode éducative que j’ai adoptée avec mes enfants. En effet, nous sommes à priori assez nombreux.ses à la pratiquer quotidiennement, mais aucune publication ni aucun guide sur cette méthode alternative n’est disponible. Grave erreur à mon avis. Il y a un créneau. Alors aujourd’hui je tente à ma petite échelle de combler le vide en posant ici quelques principes fondamentaux de l’éducation approximative. Je rappelle évidemment aux plus engagés d’entre vous que les lignes qui suivent doivent être lues avec un minimum de second degré, parce l’idée générale reste quand même d’avoir des mômes heureux à la fin,  sinon, la méthode, bah elle ne sert à rien ! Lire la suite « Petit manuel d’éducation approximative »