Verbatim #2

Capture d’écran 2017-01-04 à 17.27.59.png

Épisode 2 de cette nouvelle série sur le blog où je recense régulièrement les phrases que j’ai entendues dernièrement. Inventaire de propos amusants, blessants,culpabilisants, encourageants, bienveillants, intelligents, inintéressants, déstabilisants. Des mots lâchés comme ça, parfois sans réfléchir, que je poserai ici, pour les laisser partir.

Lire la suite « Verbatim #2 »

2016 – le bilan

Capture d’écran 2016-12-18 à 18.07.12.png

Faire le bilan de l’année est un exercice que j’affectionne particulièrement. Depuis presque une décennie, chaque année écoulée correspondait soit à une grossesse, soit à une naissance, avec une année de jachère entre chaque cycle, le temps de s’en remettre. Pour la première fois, rien de tout ça. L’année 2016 a clairement été celle de la stabilisation de notre équilibre à 6, dans un nouvel appartement, plus grand, où chacun arrive à s’isoler quand il le faut. Le rythme est trouvé, la vie suit son bonhomme de chemin et nous avec, sans montagne russe émotionnelle. Petit recap : Lire la suite « 2016 – le bilan »

Les moments préférés #novembre

Capture d’écran 2016-11-22 à 16.02.49.png

#1- Retrouver mon fils, après plusieurs longues minutes d’angoisse. Le coup classique, je croyais que numéro 1 le surveillait, il croyait que je m’en occupais, il a bien fallu se rendre à l’évidence, numéro 3 avait bien disparu depuis un bon quart d’heure. J’ai flippé – grave. J’ai hurlé aux 3 autres de rester ensemble et de ne pas bouger, pendant que je remontais le boulevard en courant, le souffle court et la boule au bide, m’efforçant de me dire que tout irait bien, qu’on allait le retrouver, que des adultes bien intentionnés feraient attention à ce petit gars de 2 ans et demi seule sur sa trottinette. Fin du suspense. Je l’ai retrouvé dans une boulangerie, en train d’essayer de passer commande d’une baguette pas trop cuite. Raté pour les adultes bien attentionnés, il n’en a pas croisé un seul alors que la rue était pleine à craquer. Manifestement ça ne choque personne de voir un enfants de 96 cm se déplacer seul. Notez qu’il n’a pas non plus croisé d’adultes mal intentionnés, et c’est surtout ça l’important. Lire la suite « Les moments préférés #novembre »

Mère au foyer

Capture d’écran 2016-11-22 à 16.02.39.png

Working Mum convaincue, je sais pourtant que ma place est auprès des miens, autour d’un gratin de coquillettes. Tout le paradoxe est là. Pourtant, je suis à ma place en réunion de brief, en réunion de debrief aussi, je suis à ma place dans le TGV de 6.55, dans celui de 21.27, je suis à ma place dans le bar de ce joli hôtel ou dans ce diner orchestré par un chef étoilé. Je suis à ma place lorsque je dois répondre à ce mail agressif  ou encore lorsque je dois écouter, docile et mettre mon avis de coté. Mais la vérité les amis, je vous le dis, je suis vraiment à MA place dans ma cuisine à 19.00, à distribuer un morceau de pain à mes petits affamés, en attendant que le plat sorte du four. Je suis à MA place quand je leur chante les berceuses du soir et quand je leur apporte un 4 eme verre d’eau. Je suis à MA place quand je savoure la chaleur de ses bras devant la dernière série Netflix. N’en déplaise à Elisabeth Badinter, que j’admire pourtant, c’est auprès des miens, que je me sens bien.  Lire la suite « Mère au foyer »

Verbatim #1

Capture d’écran 2016-10-20 à 17.57.05.png

Nouvelle petite série sur le blog où je recenserai régulièrement les phrases que j’ai entendues dernièrement. Inventaire de propos amusants, blessants,culpabilisants, encourageants, bienveillants, intelligents, inintéressants, déstabilisants. Des mots lâchés comme ça, parfois sans réfléchir, que je poserai ici, pour les laisser partir. Lire la suite « Verbatim #1 »

Tourner la page de la maternité

Capture d’écran 2016-10-03 à 18.22.17.png

Il n’y a presque plus de biberons dans l’évier, le berceau a été remisé à la cave et les derniers bodies laissent place progressivement aux petites culottes taille 2/3 ans. Il n’y a plus de bébé à la maison, et je le vis mal. Je m’accroche à leur lit à barreaux avec l’énergie du désespoir. Je ne suis pas prête. Je refuse. Je m’obstine. Je veux du nourrisson, des montées de lait, du portage en écharpe, des poussées dentaires et du liniment oléo-calcaire. Lire la suite « Tourner la page de la maternité »

La décision

 

Capture d’écran 2016-06-10 à 16.41.56.png

Incapable de le formuler clairement, il me fallait reprendre mon souffle et retrouver le sens. Depuis quelques mois, une prise de conscience plus accrue du temps qui passe et de vivre parfois à coté de l’essentiel, il me fallait faire quelque chose pour aller mieux. Alors, j’ai pris un rendez-vous avec un consultant pro, pour faire le point, comme on dit. De ce rendez-vous, j’en attendais beaucoup. Qu’on m’ouvre le champs des possibles, qu’on me Lire la suite « La décision »

Les belles années

Capture d’écran 2016-05-04 à 15.51.37.png

Les études plutôt longues, les heures passées à réviser, à jongler entre les petits boulots et les jobs d’été. La vie à deux très tôt, comme une urgence, comme une évidence, les loyers exorbitants et les studios de 25 m2. Puis les stages, le mémoire de fin d’études, les CV envoyés, et le CDI tant convoité. Travailler encore, se battre, tenir bon et gagner en responsabilités. Puis l’envie de construire une famille, se battre, tenir bon et donner la vie à quatre bébés. Aujourd’hui, j’ai Lire la suite « Les belles années »

Le rejet

Capture d’écran 2016-05-17 à 18.25.32.png

26 mois, ça fait 26 mois que numéro 3 respire le même air que moi, 26 mois qu’il n’autorise personne d’autres que moi à l’approcher, 26 mois que je bois mon café ou prépare le diner avec lui dans mes bras,  que je me douche en l’entendant hurler à travers la porte de la salle de bain, que nos conversations d’adultes attendent qu’il soit couché. Mon bébé fusionnel s’est transformé en tyran domestique, et je n’en peux  plus. À chaque Lire la suite « Le rejet »

Maman solo

Capture d’écran 2016-04-06 à 21.46.51.png

Il m’arrive régulièrement d’être seule avec les enfants, parfois quelques jours de suite. Ces jours là, j’ai la sensation d’être un trapéziste sans filet. All  by myself (et les 4 mômes). Quand je suis seule, je deviens hyper vigilante. Je pars du bureau un peu plus tôt, pour anticiper un éventuel problème dans le métro. Je fais attention quand je traverse la rue, de peur qu’il m’arrive quelque chose et que personne ne puisse récupérer mes petits. Lire la suite « Maman solo »