La carte famille nombreuse

Capture d’écran 2019-04-07 à 20.31.04

Le voici, l’article que j’avais prévu d’écrire mais que finalement non. La procrastination élevée au rang de sport olympique. Faut dire que je pratique régulièrement depuis ma troisième épisio. Pour être honnête avec toi, je dois préciser que je pratique la procrastination sélective…. uniquement sur les trucs non-vitaux. Les courses chez Leclerc, je procrastine rien, queutchi, nada. Trop risqué. Tu sais comment le môme en manque de Danette peut exploser en vol ? Moi je sais, alors je risque rien là-dessus. La bonne tenue générale de la maison, pareil, je procrastine pas. Si je ne range pas un peu chaque jour, au bout d’une semaine les services sociaux débarquent et m’envoient chez le psy pour suspicion d’un Diogène. Par contre le blog vois-tu,  je procrastine. J’ai une idée de billet dans le coin de la tête, je me dis que je vais écrire ça vite fait bien fait le soir-même une fois les enfants couchés, après les 15 minutes réglementaires de j’ai oublié de faire pipi, en fait j’ai un peu soif, ça me gratte ici, j’ai un peu mal là, et PAF, en fait j’attaque la saison 2 de Baron Noir. La procrastination donc. Lire la suite « La carte famille nombreuse »

Les coulisses de la promo du livre

Capture d’écran 2019-03-12 à 12.36.03.png

Peut-être tu te disais, mais tiens, ça fait longtemps qu’elle n’a pas écrit un article celle-ci, qu’est ce qu’elle fout ? Mais plus certainement, tu ne te disais rien du tout vu ton niveau de charge mentale plus full que la valise de mémé quand elle part à Bar-le-Duc. N’empêche que c’est quand même l’heure d’un nouvel article, un article qui te veut du bien, un que tu peux lire vite fait bien fait tout en mettant à préchauffer ton four à 180. Aujourd’hui, j’ai envie de te raconter les coulisses de la promo de mon livre. Je te préviens, on n’y parlera ni veganisme, ni zéro-dechet, mais lis quand même, on sait jamais. Lire la suite « Les coulisses de la promo du livre »

L’heure du bilan

Capture d_écran 2019-01-01 à 13.57.38

Voici l’heure du petit bilan de l’année écoulée. Exercice toujours plaisant à réaliser, à condition de ne pas s’être collé des objectifs de dictateur mégalo l’année précédente. Heureusement, et tu commences à le savoir, je ne mets jamais la barre plus haut que la raie de mes fesses, histoire d’être toujours gagnante. (#trucdeblogueuse)

Bilan organisation

Une année plutôt cool. La charge mentale ne diminue pas avec le temps, mais l’autonomie acquise des plus jeunes est une vraie bouffée d’air frais. Ambiance Airwick à la maison mon pote. Je ne te cache pas que le rythme reste dense, avec des pics d’activités chaque matin pour être à l’heure au bureau, et chaque soir pour être à l’heure devant Netflix.  Cette année, on a d’ailleurs modifié l’heure du coucher des enfants. On fait ça plus tôt, entre 19.30 et 20.00 max pour les 3 plus petits, et ça change tout. Ils sont moins fatigués et donc moins pénibles en fin de journée.  C’est parti d’un constat implacable :  le temps de qualité les soirs de semaine, on n’y arrive pas.  Horaires à rallonge des parents + mômes ayant passé 11 heures en collectivité, autant te dire que personne n’était hyper réceptif le soir à la notion de « temps de qualité. Alors maintenant, après l’école, c’est une soupe et au lit, et tout le monde y trouve son compte – surtout moi évidemment, parce que je n’oublie jamais de penser à moi (#trucdeblogueuse). Cette nouvelle routine a également permis une baisse notable des apéros dits « du désespoir », ceux que tu t’enfiles seule dans la cuisine pour oublier. On restera donc sur ce rythme-là en 2019 et on continuera de profiter à fond des mercredis et des week-ends pour compenser. Lire la suite « L’heure du bilan »

Ni queue ni tête

Capture d’écran 2018-12-21 à 08.25.23.png

Le voici, le rapide ni queue ni tête de cette fin d’année, celui écrit avec ce petit parfum d’excitation précédent les fêtes et un teint de bidet.

La grande nouvelle,

C’est que je connais enfin la date de sortie officielle de mon bouquin et j’en peux plus d’excitation, de flippe, de joie, de c’est ouf quand même ce qui m’arrive. J’imagine que ça doit faire un peu la même chose aux candidats de Danse avec les stars. J’en reparlerais certainement ici (#autopromo), mais sache que tu peux déjà le pré-commander en ligne sur les sites habituels. Il s’appelle L’Education approximative. À partir du 2 janvier, tu le trouveras dans la librairie de ton quartier. Lire la suite « Ni queue ni tête »

Ni queue ni tête (but London inside)

On s’est échappé 3 jours à Londres,

En passant par Whitstable, joli village de pécheurs, qui mérite d’y passer quelques heures.  Les maisons sont en bois, de toutes les couleurs, et la promenade en bord de mer est super agréable ! N’hésitez pas si vous passez dans le coin. Lire la suite « Ni queue ni tête (but London inside) »

Le jour où on m’a proposé d’écrire un livre (Épisode 3)

Capture d’écran 2018-07-27 à 11.38.34.png

Pour retrouver l’épisode 2, c’est ici.

Je t’avais laissé

au moment où j’attendais un retour de l’éditrice suite au texte envoyé quelques semaines plus tôt. Autant te dire que je checkais ma boîte mail intensément à cette époque. Les jours passaient, les semaines …et enfin, un jour, THE réponse qui calme direct : non, non, je ne t’ai pas oubliée, mais oui, je suis débordée et n’ai pas encore eu le temps de lire ton manuscrit. Voilà. Merci. Tout le monde descend. À partir de là, j’ai compris que ce projet bouquin prendrait du temps, et qu’il allait vraiment falloir que je me détende du périnée parce que je ne maitriserai pas le retroplanning cette fois-ci. L’Editeur est le chef d’orchestre, pas moi.

Lire la suite « Le jour où on m’a proposé d’écrire un livre (Épisode 3) »

Le jour où on m’a proposé d’écrire un livre (Épisode 2)

Capture d’écran 2018-07-27 à 11.38.34.png

Pour retrouver le premier épisode, c’est ici 

Nous en étions donc à la phase d’attente.

Ariane, mon agent (je ne m’en lasse pas, c’est mon petit côté Paris Hilton) est censée me rappeler pour savoir si l’éditrice est ok pour me rencontrer. Je patiente quelques jours , et  évidemment – sinon tu ne t’en farcirais pas plusieurs épisodes – elle me rappelle et me confirme donc qu’elle a réussi à nous décrocher un rendez-vous !

Bizarrement, je n’avais encore aucune pression à ce stade-là. Sincèrement, ça n’a jamais été mon rêve d’écrire. Je garde en tête mes mémoires de fin d’études que je mettais des plombes à rédiger …. c’était poussif, fastidieux, compliqué. Je sais que certains ont des facilités rédactionnelles que je n’ai pas, alors écrire un livre, j’avoue que ça ne m’avait jamais effleurer l’esprit. Lire la suite « Le jour où on m’a proposé d’écrire un livre (Épisode 2) »