Une carrière et des enfants, je veux tout

Capture d’écran 2016-08-31 à 11.03.54.png

Toutes les femmes de ma famille ont toujours travaillé, et par imitation je pense, l’idée de mettre ma carrière sur pause le temps d’élever mes enfants, je ne l’ai pas envisagé. Enfin pour être honnête, à l’arrivée des jumeaux, je n’étais plus si catégorique et encore souvent, je rêve devant les vies de ces mères à temps plein … Si notre compte en banque avait pu se passer de mon salaire quelque temps , j’y aurais pensé, mais nous n’avions pas vraiment le choix, et finalement je crois que c’est bien comme ça. Lire la suite « Une carrière et des enfants, je veux tout »

La décision

 

Capture d’écran 2016-06-10 à 16.41.56.png

Incapable de le formuler clairement, il me fallait reprendre mon souffle et retrouver le sens. Depuis quelques mois, une prise de conscience plus accrue du temps qui passe et de vivre parfois à coté de l’essentiel, il me fallait faire quelque chose pour aller mieux. Alors, j’ai pris un rendez-vous avec un consultant pro, pour faire le point, comme on dit. De ce rendez-vous, j’en attendais beaucoup. Qu’on m’ouvre le champs des possibles, qu’on me Lire la suite « La décision »

Les hyper-mères

Capture d’écran 2016-05-12 à 11.20.39.png

Un article dans le Elle cette semaine met en avant les hyper-mères. Ces femmes sur-diplomées, qui occupent des postes à hautes responsabilités, et qui ont 3, 4 ou 5 enfants. Le sujet m’intéresse. Ces mamans là m’inspirent évidemment. Elles ont réussi à ne renoncer à rien. Je pense que la working-girl qui envoie la nounou assister au gala de danse et qui raconte l’histoire du soir en FaceTime depuis New-York relève du cliché, et que ces mamans, qui en dépit d’une vie professionnelle intense ont choisi d’avoir une famille Lire la suite « Les hyper-mères »

Le monde parallèle de la crèche

Capture d’écran 2016-04-12 à 17.39.46.png

Après des dizaines de lettres de refus, la mairie m’accordait enfin le Graal, soient 2 places en crèches pour mes derniers-nés. Et là mes amis, j’ai découvert un monde un peu différent, aussi rassurant que flippant, un peu comme un Bisounours tu vois l’idée ? A la crèche, tout le monde te parle très gentiment.On t’explique très gentiment que la période d’adaptation durera 2 semaines, et c’est toujours très gentiment qu’on te dira que le fait que ça t’arranges pas on s’en fout un peu, à la crèche, on voit d’abord l’intérêt de l’enfant. Crèche 1 / Maman 0. L’adaptation, c’est cette période embarrassante où ton enfant est à la crèche, et toi aussi. Tu le regardes évoluer dans son nouvel environnement, assise sur un tabouret nain, en laissant les puéricultrices s’occuper du tien. Ca te rappelle vaguement ton stage de troisième au service compta de la boite de ton père, quand tu te sentais inutile, voire encombrante. Lire la suite « Le monde parallèle de la crèche »

Comment recruter sa nounou ?

Capture d’écran 2016-04-19 à 12.02.19.png

Ca y est, le couperet est tombé, notre super nounou nous quittera à la fin de l’année scolaire. Il va falloir se lancer à nouveau dans une phase de recrutement. Depuis bientôt 10 ans, les nounous font partie de mon quotidien et de celui de mes enfants. A temps plein au tout début, la nuit quelquefois quand les jumeaux étaient microscopiques, en soirée de temps en temps pour maintenir un semblant de vie sociale, et maintenant pour les sorties d’école. La nounou, quand tu travailles à temps plein, tu peux pas vraiment t’en passer. Lire la suite « Comment recruter sa nounou ? »

Gagner du temps

Capture d’écran 2016-03-21 à 14.47.58.png

Avoir plusieurs enfants nécessite obligatoirement d’accomplir un certain nombre de tâches sur une durée incompressible de 24 heures. Evidemment, plus tu as d’enfants, plus tu as de trucs à faire. Alors à moins de réduire drastiquement ton nombre d’heures de sommeil (ce que je ne conseille pas sur le long terme), il faut augmenter ta capacité de production. Petit inventaire des astuces qui me font gagner du temps : Lire la suite « Gagner du temps »

La repartition

Capture d’écran 2016-03-10 à 17.19.43.png

Au fur et à mesure de l’agrandissement de la famille, j’ai appris à distribuer mon énergie de la façon qui me convient le mieux. Evidemment avoir un minimum d’organisation est indispensable (sans déconner) mais un maximum de « pas grave / on s’en fout » l’est tout autant, si l’on souhaite rester vivante et saine d’esprit jusqu’à la majorité du dernier de la fratrie. Chacun a sa propre répartition évidemment. Elle tient compte de notre situation, de notre éducation, de notre histoire familiale, de nos priorités, de nos personnalités, de nos envies … Pour ma part, voici comment je repartis mon temps : Lire la suite « La repartition »