Le droit de se plaindre

Capture d’écran 2018-03-23 à 09.07.03.png

J’avais cet article dans mes brouillons depuis quelques temps, sans avoir eu l’occasion de le poster. Ce matin, je lis l’excellent billet de Maman BCBG sur le sujet de la plainte parentale et je me dis que c’est l’occasion d’en remettre une couche. OUI, on a le droit de se plaindre, et OUI, ça fait du bien… et en plus pour être honnête avec toi, se plaindre, moi, j’adore ça !

Lire la suite « Le droit de se plaindre »

Le bide en vrac

Capture d’écran 2017-09-15 à 09.56.01.png

Attention, billet 100 % geignard, écrit sous le coup de la fatigue, de la colère, et de la tristesse aussi un peu. J’espère qu’il ne fera pas trop peur aux futurs parents de jumeaux qui me lisent, mais j’ai besoin de vous raconter la boule que j’ai dans le ventre depuis quelques temps. Rappel des faits : mes jumeaux ont 3 ans. On m’avait dit tu verras c’est plus facile. Lire la suite « Le bide en vrac »

Ma charge mentale

Capture d’écran 2017-05-15 à 19.20.00.png

La semaine dernière, j’ai été très fatiguée (merci pour les gentils messages que certaines d’entre vous m’ont laissé sur Instagram, lire vos mots m’a fait autant de bien qu’un vieil épisode de Faites entrer l’accusé, je suis fan). Pourtant, objectivement, c’était une semaine très courte, avec un lundi férié inside. Alors pourquoi la fatigue m’a particulièrement Lire la suite « Ma charge mentale »

Derrière ma porte

Capture d’écran 2016-04-13 à 18.14.43.png

Le soir, derrière ma porte, il y a l’eau du bain qui coule et des Peppa Pig dans la baignoire, un pot de Danette vide sur le lit du grand et un cartable qui attend d’être ouvert. Il y une pile de linge blanc et une pile de linge coloré qui me narguent. Il y a aussi une machine qui tourne et des jouets dans le couloir. Le soir derrière ma porte, il y a une enfant qui se cache sous la table pour ne pas se laver et deux chaises hautes qui collent un peu. Le soir derrière ma porte, il y a une pizza dans le four et des biberons dans l’évier, il y a des chaussures qui trainent et une poussette dans l’entrée. Il y a une petite fille déguisée en princesse qui lit une histoire de princesse et un petit garçon qui écoute. Le soir derrière ma porte, il y a un sac de courses oublié près du frigo et une odeur de tabac qui s’échappe du balcon. Le soir derrière ma porte, il y a du bruit et des enfants fatigués, il y a des cris et des parents épuisés. Il y a des grosses larmes de petits et des petites larmes de grands, il y a des éclats de rire et des éclats de voix. Le soir derrière ma porte, il y a des portes qui claquent, des engueulades et des je t’aime. Derrière ma porte, il y a la vie normale. Il y a la vie qui court et qui déferle. Derrière ma porte, il y a la vie que j’aime.

Les nerfs à vif

Capture d’écran 2016-02-10 à 10.48.00.png

Ce matin, les premiers pleurs à 5 heures, tu ne les supportes pas. Ce matin, la fatigue te fait mal. Le lait que tu renverses sur le plan de travail en préparant les biberons fini de te convaincre que ce matin, tu n’y arriveras pas. Tu n’arriveras pas à demander aux enfants s’ils ont passé une bonne nuit, tu leur prépareras le petit-déjeuner sans dire un mot, et Lire la suite « Les nerfs à vif »

Grosse fatigue

IMG_2265.JPG

Les nuits toujours chaotiques, les maladies infantiles qui s’enchaînent, les journées à rallonges et la patience qui s’en va. Il est 6.00 et j’entends déjà les jumeaux qui réclament leur bib, vite, si tu ne veux pas qu’ils réveillent les grands. Trop tard, numéro 2 est debout, de mauvaise humeur, forcément, il est trop tôt. Elle veut des céréales, puis non finalement Lire la suite « Grosse fatigue »